lundi 30 mai 2016

Comment développer le discernement du côté droit?



« Nous sommes ceux qui ne doivent avoir aucune peur de la société, nous devons sortir et nous devons leur enseigner: "Nous allons faire tout ce qui est bien, que cela vous plaise ou pas." Voilà le signe d'un saint. Si vous avez vu des saints, où que ce soit, ils sont tous allés dire ce qui est juste et ce qui est doit être fait et suivi. Voilà le signe d'un saint. Sinon, si un saint se dissout parfois dans la société, parfois en Sahaja Yoga, parfois ici, alors à quoi sert-il?
Parlez-moi de n’importe quel saint que vous connaissez, qui n'aurait pas combattu la société, qui n'aurait pas signalé les erreurs de la société, d'une manière très forte, sans aucune crainte ? Avez-vous connu un saint comme ça? Pour les Sahaja Yogis, il est très important d'avoir ce courage en soi. Si vous développez votre discernement, alors cela fonctionne.
Du côté de l’ego, quel genre de discernement développez-vous et comment le développer? Sur le côté droit se trouvent tous les Devas, tous les Divinités, assises tout autour de vous. Vous devez comprendre ces Déités, vous devez savoir ce qu'elles vont faire. Supposons, maintenant que vous vous soyez perdus en chemin. Vous ne devriez pas penser alors comme toutes les autres personnes: "Oh, je me suis perdu en chemin, comment vais-je aller là-bas ? Que vais-je faire ?" … Ce n’est pas grave. Mais vous devez penser: "Pourquoi suis-je perdu? Hanuman a dû me faire venir ici pour une raison quelconque, restons sur le qui-vive."
Acceptez cela, acceptez la situation. Lorsque vous acceptez la situation, vous vous mettez entre les mains des Divinités et elles vous guident. Vos Divinités défont le problème, acceptez-le. Et cette acceptation vous donnera un merveilleux discernement sur votre ego. 
Quoi qu'il se passe de travers, dites-vous : "Tout va bien, nous l'acceptons". Et par dessus tout, prenez les vibrations. Si vous faites quelque chose, si les vibrations diminuent, alors bien sûr (pensez en vous): "Je suis un Sahaja Yogi. Pour moi, les vibrations et mon ascension sont les choses les plus importantes. "
Donc, pour développer le discernement sur le côté droit, vous devez connaître votre objectif, votre destination. Vous devez savoir sur quel chemin vous êtes et où vous êtes emmenés, où vous vous tenez aujourd'hui. Vous n'êtes pas comme les autres. Si vous développez ce genre de discernement, en vous-même, grâce à l'intelligence pure, pour cela, vous ayez besoin d'une intelligence pure. Et l'intelligence pure, chez un "hamsa" (un cygne), c’est qu'il glisse sur l'eau, qu'il rejette l'eau, qu'il ne permet à rien de l’écraser. Il est dans l'eau et embellit magnifiquement les lacs, sans non plus permettre au lac de le dissoudre ou de le dominer ou de le recouvrir.
Voilà en quoi ils sont "ham" (ils ont du discernement). S'ils le veulent, ils peuvent plonger vers le bas, s’ils ne le veulent pas, ils ne plongeront pas. Ils glissent sur l'océan, l'océan du Samsara, de ce Bhavasagara, et ils ne vont pas s’y noyer.  
Telle est l’aspect "ham" que vous devriez avoir, le discernement.
D'un côté, (pour le côté droit) vous devriez accepter les choses comme elles viennent. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Hamsa puja, Allemagne, 10/07/1988

Le Samasara, ou Bhavasagara, est notre monde tel qu'on le perçoit.
Musique: Tchaikovsky - Le Lac des Cygnes.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire