dimanche 10 avril 2016

Mahalakshmi a tué le démon Rahu à Rahuri



« Rahuri a une signification particulière dans l'histoire de la Déesse, car lorsque l’horrible rakshasa appelé Rahu, a commencé à diriger cette région et à la dévaster, tout le monde a souffert, tous les gens respectueux de Dieu. Alors la Déesse s’est incarnée ici et elle a tué cet homme, ce rakshasa et il y a différents endroits où il s’est enfui, où et comment elle l'a attrapé et finalement tué. Il a été tué à Rahuri.
Et voilà pourquoi cela s’appelle "Rahu-ri " - "ri" vient de Hrim, comme vous le savez, "Aim, Klim, Hrim" sont les trois mots désignant les trois pouvoirs de la Déesse. "Aim, Hrim " et "Klim". Aim, c’est Mahakali, Hrim, c’est Mahalakshmi et Klim, c’est Mahasaraswati. Ainsi, avec le pouvoir de Hrim, la Déesse a tué ce rakshasa, et ensuite - après son exécution – les bhaktas (dévots) ont commencé à vivre ici.
Et un roi est venu de Rajpur, Rajputana, et a commencé à vénérer la Déesse. Et quand il était pauvre, il est venu ici en étant pauvre, tout en adorant la déesse, il a reconstruit ici un autre royaume, et c’est la raison pour laquelle ils sont appelés Shalivahana, parce qu'ils portaient le châle de la Déesse.

Chez ces Shalivahanas, (nom venu) plus tard dans la dynastie, il y avait Babruvahan qui a combattu Vikramaditya (un roi célèbre) qui était de Ujjain, et l’a défait. Étonnamment, beaucoup de membres de ma famille vivent encore à Ujjain et ils suivent la religion hindoue. Donc là, parce qu'il l'a combattu et il l'a capturé, beaucoup de gens d'ici (Rahuri) se sont déplacés et se sont installés à Ujjain.

Maintenant, cette ville de Rahuri s’est développée progressivement en une ville très moderne, ou vous pouvez dire, très modernisée. Et quand nous allons à Naiakanche Shingve (l’ancien château de la famille de Shri Mataji à Shrigoan ou Shingve) vous serez en mesure de le voir.
Mes ancêtres ont été appelés Shalivahanas et l’endroit de la famille de ma mère est (Rahuri), où ils résidaient et vivaient. Donc Rahuri a une signification particulière dans la vie de Sahaja Yoga, ou devrais-Je dire, dans ma propre vie. Et voilà pourquoi, étonnamment, c’est à Rahuri nous avons établi notre centre de la façon la plus importante. Parce que les rois ici vénéraient la Mère avec un châle. Or, cela a une signification particulière, car la signification, ou vous pouvez dire la symbolique, c’est qu’il recouvre la modestie de la Mère.
La mère nous protège, elle prend soin de nous. Donc, c'est le châle qui la recouvre, lui donne de la grâce, la protège du froid et lorsque les enfants souffrent, ou sont fatigués ou malades, elle les couvre avec le châle. Donc, le châle a une très importante signification et parce que les guerriers avaient l’habitude de porter le châle de la Mère tout le temps dans leurs mains, c’est la raison pour laquelle on les appelaient les Shalivahanas.
Donc, l'importance de Rahuri est très grande et vous verrez aussi que, au niveau matériel aussi, les gens d'ici sont très réceptifs à Sahaja Yoga, même les ouvriers de l'usine. Je suis allée les voir avant de venir ici, pour parler avec eux, et ils sont tellement impliqués dans le développement de Sahaja Yoga et de beaucoup de choses, qu'ils veulent profiter de Sahaja Yoga ici. Comme ils ont construits spécialement pour vous aussi, ont fait avec beaucoup de soin pour pouvoir finir et ils ont travaillé très dur, jour et nuit, juste pour préparer cette salle pour vous. C’est ainsi que cela va fonctionner.
Et la dernière fois Je leur ai dit qu’ils ne devraient pas faire de l’alcool avec la mélasse, mais la vendre sur le marché à un taux peu élevé, et faire quelque chose d'utile. Ils essaient donc de trouver une technique dont Je leur ai parlée maintenant. Donc, ce sont aussi des gens très religieux. Et ils essaient d'améliorer le sort des gens, en éliminant toutes les additions qu’ont les gens.

Ainsi, c’est la signification du puja à Rahuri et voilà ce qu'il en est: vous êtes comme les Shalivahanas qui vénéraient la Mère et son châle. Alors le puja d'aujourd'hui a une signification particulière – c’est pourquoi à Rahuri, nous avons de très bons Sahaja Yogis ici, très développés, très évolués, des gens érudits. Ils ne sont pas des érudits du sanscrit, mais ce sont des érudits de Sahaja Yoga. Il y a une différence entre être un érudit du sanscrit et un érudit de Sahaja Yoga.
Or, pour vous, J'espère que cela a été un séjour confortable ici et nous espérons aussi qu’à l'avenir, vous tous allez profiter de votre voyage et profiter de la béatitude du Divin!
Shri Mataji parle en marathi.

Nous n’avons rien à lire au sujet de la mort de Rahul, parce que c’est Mahalakshmi qui l’a tué. Mais ce que nous lisons dans le Devi Mahatmya, c’est au sujet des pouvoirs de Mahakali. Mais Rahul a été tué ici, à Rahuri, par Mahalakshmi, et ce pouvoir de Mahalakshmi s’appelle le pouvoir de HRIM, voilà pourquoi cela s’appelle Rahu-ri. En fait, c’est Rahu-HRIM, nous disons que c’est Rahu-ri pour que ce soit plus simple.

Shri Mataji parle en marathi.

Et tous les habitants du Maharastra vivent en fonction de ce calendrier (le Shalivahan shak) seulement, qui est très, devrais-Je dire, beaucoup plus subtil que le Vikram chose (le Vikram Samvat). Parce que dans le Vikram Samvat, cette zone, cette ère, est encore appelée Kali Yuga. Mais dans cet almanac, panjika, le Shalivahana panjika, elle est appelée Krita Yuga. C’est beaucoup plus subtil. C'est une chose très vaste et cela ne vous donne pas les différentes sections du Kali Yuga, c’est ainsi que cela devient Krita Yuga et, finalement, Satya Yuga.
Le calendrier utilisé par les Indiens du Nord était le Vikram, et les Indiens du Sud utilisaient le Shalivahana, surtout dans le Maharashtra. Mais le soutien est principalement venu de Mangil Datatile (? Inaudible) qui a dit que c’était le meilleur pandjika, parce qu'il traite de l’aspect subtil du temps, le côté subtil de temps, et c’est pourquoi il est considéré comme quelque chose d’important.
Maintenant, le premier jour de ce calendrier, ils ont utilisé un kalash (mot hindi pour pichet) avec un châle comme une bannière, un kalash et un châle comme une bannière. C’est pourquoi le "kalasha" qui est (le symbole de) la Kundalini, représente l’ère du Verseau.

Shri Mataji parle en marathi.

Jadis, toutes les femmes du Maharastra avaient une sorte d'étoffe supplémentaire, un châle, qu’elles avaient l’habitude de porter. Si c’était un mariage, alors elles portaient un sari de mariage, et par-dessus, un châle. Elles devaient toujours porter quelque chose qui recouvrait le sari. La sari ne se portait pas seul, mais maintenant nous sommes devenus modernes, alors nous n’utilisons pas d’autre vêtement qu'il n’est pas nécessaire de porter. Mais, ce n’est pas seulement une coutume indienne, ce n’est pas le sujet, ce n’est pas seulement au Maharastra, mais partout (que les habitudes vestimentaires ont changé). Mais là-bas, parce qu'une robe n’était pas un sari, celles qui portaient le sari n’utilisaient pas de châle, dans le Nord, mais ici, celles qui mettaient un sari utilisaient également un châle par dessus. Et voilà pourquoi, vous voyez, ce pays a une spécialité, cet aspect, qu'elles avaient toujours ce châle à chaque fois qu’elles sortaient, que ce soit pour se protéger, ou pour aller à un mariage ou quoi que ce soit d’autre, elles avaient l'habitude d'avoir une autre chose par-dessus. Maintenant, bien sûr, nous portons symboliquement, quelque chose de moderne, voyez-vous, de très petits morceaux de tissus à utiliser comme des châles- vous voyez, tout se modernise.

Shri Mataji parle en marathi.

Vous devez, d’accord, toucher les pieds de cette terre Rahuri.
Par deux fois Shri Mataji touche le sol puis salue la terre en faisant "namaste".
Puis, après Ganesha, nous devons également la toucher.
Par trois fois, Shri Mataji touche le sol et ramène ses doigts vers son Agnya.
Dès que J’aurais pris possession du terrain, nous y établirons en premier Ganesha. Et une fois que nous aurons ce terrain, nous aurons, partout, dans le monde entier, des terres et nous n’aurons aucun problème d'aucune sorte en matière de terre. Lorsque l'ashram sera construit ici, nous aurons des ashrams partout dans le monde. Ainsi, le commencement doit être au bon endroit.
Applaudissements.
Shri Mataji salue en faisant "namaste"
.
Shri Mataji Nirmala Devi, Devi puja, Rahuri, Maharashtra, Inde, 26/01/1984

Babruvahan appartenait à la précédente dynastie des ancètres de Shri Mataji qui s’appelaient Satavahan avec d’être nommés les Shalivahans. Babruvahan était sans doute le père de Shalivahan avec lequel il a combattu le roi Vikramaditya. Vous trouverez plus de renseignements dans l’excellent livre de Babamama, Mes Mémoires, sur la vie de la famille Salve et l’enfance de Shri Mataji.

Étonnamment, ce n'est pas Durga ni Mahakali qui a tué le démon mais Mahalakshmi qui gère l'évolution.
Le calendrier Shalivahan shak a été mis en place suite à la victoire du roi Shalivahan sur le rois Vikramaditya. Les Indiens du Nord suivent le Vikram Samvat est le calendrier suivi dans le Nord, selon au roi Vikramaditya.
Cette façon de toucher le sol est une marque de respect. En Inde, les Indiens touchent souvent les pieds d’une personnalité respectée de la société civile, d’un professeur (gourou), d’un patron.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire