vendredi 29 avril 2016

Le karma est-il collectif ou individuel?

Jung, dans "Ma vie", se demande si le karma est collectif ou individuel


« On ne peut pas séparer l’idée d’une réincarnation de l’idée du Karma. La question décisive est de savoir si le Karma d’un être humain est personnel ou non. Si la destinée préétablie avec laquelle un être humain entre dans la vie est le résultat des accomplissements et de ses vies antérieures, c'est qu'il existe une continuité personnelle.
Dans l’autre cas, un karma se trouverait en quelque sorte saisi lors de la naissance et prendrait corps à nouveau sans qu’il y ait de continuité personnelle.
Par deux fois, les disciples de Bouddha lui demandèrent si le Karma de l’homme était personnel ou impersonnel. Les deux fois, Bouddha éluda la question sans vouloir s’y engager : connaître la réponse, dit-il, ne contribuerait pas à libérer l’homme de l’illusion de l’existence…
Je ne sais que répondre à la question de savoir si le Karma que je vis est le résultat de mes vies passées ou s’il est plutôt une acquisition de mes ancêtres, dont l’héritage s’est condensé en moi. Suis-je une combinaison des vies de mes ancêtres et est-ce que je réincarne ces vies ?
Ai-je vécu déjà une fois, comme une personnalité propre et ai-je progressé assez dans cette vie-là pour pouvoir maintenant esquisser une solution ? Je l’ignore. »
C.G. Jung, "Ma vie", première édition en français 1966, Folio, Gallimard, chapitre 11

Shri Mataji répond sur le karma

Auditrice: ... Je voudrais poser quelques questions ....
Shri Mataji: Je n’entends pas.
Auditeur: Vous avez mentionné que les maladies ne sont que des expressions d’un désordre spirituel et émotionnel.
Interviewer: Vous avez mentionné que les maladies sont une expression émotionnelle et -
Shri Mataji: De déséquilibres physiques.
Interviewer: De déséquilibres physiques.
Auditrice: Que l'asthme pourrait être causé par la mort de l'un des parents d'une personne jeune. Moi, j'ai toujours cru que les maladies étaient causées par une expression de désordre spirituel, parce que quelqu'un n'obéit pas à son karma. Je me demande si vous voulez dire un mot à ce sujet? Est-ce le mauvais karma qui n’est pas suivi qui pourrait avoir un résultat, par exemple ? ...
Interviewer: Mataji a du mal à vous entendre. Si vous pouviez parler un peu plus lentement. Auditeur: Vous avez dit que les maladies sont causées par le désarroi spirituel et émotionnel d'une personne. Je suis intéressée à connaître, ou à concilier, comment certaines maladies pourraient être causées - vous avez mentionné l'asthme par exemple - pourraient être causées?
Shri Mataji: Vous voyez, d'abord vous avez mentionné le karma. La première chose que Je dois vous dire, c’est que, ce que nous entendons par karma est quelque chose de très, très étroit aussi. Vous voyez, supposons que vous ayez des déséquilibres, d’accord? Maintenant, si votre père ou le père de quelqu’un, par exemple, si vous êtes trop attaché à votre père, et si une telle chose arrive, que votre père vous laisse ou que quelque chose comme ça arrive, le principe du père, qui en vous, est ébranlé. Je veux dire que ce n’est pas votre karma, mais c’est le karma de votre père qui vous bouleverse. Ou peut-être que sa mort ne vient pas de votre karma ni de son karma. Mais quelque chose comme ça se produit alors que vous avez été très lié à votre père et que cette partie (en vous) est ébranlée, parce que les êtres humains sont des choses très délicates. Comme ils sont très conscients, ils doivent être extrêmement délicats et magnifiquement faits. Par exemple, vous voyez, les machines qui sont très sensibles sont extrêmement délicates. De même, les êtres humains sont extrêmement sensibles et délicats et nous ne savons pas comment nous gérer, c’est pourquoi il y a des problèmes. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Interview à la radio, Sydney, Australie, 31/03/1981
L’enregistrement de l’évolution se trouve dans le chakra de l’Agnya, à l’arrière du crâne, appelé "back Agnya" juste au-dessus du cou. Il correspond au cervelet, le "cerveau primitif" qui a accumulé toute l’évolution de l’espèce humaine. 
Le système subtil, composé de la Kundalini et des chakras, est individuel. Il se réincarne dans un environnement qui sera propice à son évolution, d'où la proximité du karma personnel avec le karma familial. 
La kundalini et l’état de nos chakras correspondent à nos actions durant notre vie. Le Karma est  individuel mais il existe aussi un Karma collectif des nations. Cependant, cette notion de karma n'est pas à prendre au pied de la lettre, es choses sont bien plus subtiles.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire