jeudi 3 mars 2016

Le style de Shiva



« Le style de Shiva est très différent de celui de Vishnou. Il faut qu’il y ait plusieurs sortes de styles car, vous savez, il y a de très nombreuses permutations et combinaisons possibles chez les êtres humains. Si vous n’avez qu’une seule expression, que ferez-vous des autres styles d’êtres humains?

Ainsi, le style de Vishnou est que si vous essayez d'être bizarre, il vous jouera des tours et vous corrigera. Disons, par exemple, Vishnou ne va pas s’intéresser tellement à d’autres gens mais plutôt aux Sahaja Yogis. Si un Sahaja Yogi essaie d'être bizarre, disons qu'il veuille boire du vin. "D’accord", dira-t-il "Bois du vin." Il boira le vin, et puis il tombera malade quelque part, sa voiture tombera en panne, ou il sera insulté quelque part. Quelque chose lui arrivera, il sera puni si sévèrement qu'il dira: "Oh mon Dieu, qu'ai-je fait? " Voilà ce qu’est le Vishnou tattva.
Mais Shiva, c’est l'inverse. Si vous- voyez, le style de Shiva est le suivant: si vous buvez, il disparaîtra de votre cœur. Vous aurez une crise cardiaque et mourrez. Il tue aussi. C’est une façon de tuer directe, d’une façon indéniable, il tue c’est certain. Puis l’autre façon, c’est en se retirant. Si Shiva disparaît, comment peut-on exister ? C’est une façon. Une deuxième façon, c’est que ceux qui sont nés avec le Shiva tattva - comme notre Sainath l’était - Shirdi Sainath, ou des gens comme ça, même la Devi parfois peut le faire - peuvent boire tous les vins du monde, tous les poisons du monde, comme Shiva l’a fait.
Ainsi, lorsque Sainath a constaté que beaucoup de gens fumaient du tabac, il a fumé tout le tabac du monde. Il a essayé de tout fumer au Maharashtra afin que personne ne puisse en obtenir. C’est le style de Shiva d’ingérer tout le poison en lui-même et d’absorber tout le poison en lui-même. Il peut gérer les choses les plus difficiles. Donc cette gestion passe par le cerveau, parce que le Virata est dans notre cerveau, agit à travers le cerveau. Donc, il vous joue des tours…

Le Shiva tattva vous donne des problèmes qui, normalement, ne se voient pas, mais qui agissent en un court laps de temps comme ça, comme des problèmes cardiaques. Ou bien une personne qui a un Shiva tattva très faible peut avoir toutes les maladies incurables du monde. Là, personne n’est tué, mais à chaque minute la personne souffre. Voilà la façon dont Shiva corrige.
Quand le Shiva tattva est éveillé en nous, nos priorités changent absolument. Je vois maintenant que chez ceux qui sont venus en Inde, disons de l'ouest, leurs priorités ont beaucoup changé. Mais cependant, il n'y a pas autant de changements qu’il pourrait y en avoir. Ils sont bien sûr mille fois mieux que leurs semblables qui ne sont pas des âmes Réalisées. Mais il y a encore beaucoup d’attachement aux choses, d’attachement à l'argent; le détachement doit s’opérer. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Shivaratri puja, Sahaja Yoga Temple, Delhi, Inde, 11/02/1983

Citations:
« Ne soyez pas obsédés par l'égoïsme en imaginant que vous êtes la cause de l'action: tout est dû à Dieu.
Quand nous verrons toutes actions comme le fait de Dieu, nous serons détachés et libérés de tout esclavage karmique.
Ce que vous semez, vous le récoltez. Ce que vous donnez, vous l’obtenez.
Si vous êtes riches, soyez humbles. Les plantes s’inclinent lorsqu’elles portent des fruits.
Abandonnez-vous complètement à Dieu.
Partout où se trouvent réunies la foi et la dévotion, je reste asservi à jamais, n’ayez pas de doutes à ce sujet. Autrement, je reste toujours inaccessible. »
Shirdi Sainath dit Sai Baba.
Publié par dictionnaire sahaja yoga 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire