lundi 28 mars 2016

Le plus grand des pouvoirs, c'est pardonner



« Alors, quels que soient vos pouvoirs, quoi que vous ayez accompli dans votre vie, quelle que soit la position que vous occupiez, vous devez apprendre la façon de pardonner, sinon vous êtes bien loin du Christ. Vous devez apprendre à pardonner, c’est une très grande qualité. Si vous pouviez pardonner, tout le temps pardonner.

Et c’est pourquoi aujourd’hui Je voulais tous vous rencontrer (Shri Mataji parle en Hindi sur sa gauche). Je voulais tous vous rencontrer et vous dire qu’aujourd’hui c’est le jour où l’on pardonne. Cela ne veut pas dire que vous devez vous asseoir et vous mettre à penser à tous ceux à qui vous devez pardonner. Rires
Ce serait absurde. Mais seulement, voyez ce qui vous hante l’esprit car vous pensez qu’on vous a embêté, ou qu’on vous a mis dans le pétrin. Alors, pensez simplement: vous ne savez pas combien de pouvoirs vous avez, et vous ne pouvez même pas pardonner? Quand vous avez tous ces pouvoirs, le plus grands de tous, c’est de pardonner.
Et aujourd’hui, c’est le jour pour pardonner, pardonner aux gens dont vous pensez qu’ils vous ont fait du mal ou qui n’ont pas été gentils avec vous. S’il vous plaît, n'essayez pas de vous souvenir du nombre de gens avec lesquels vous êtes encore fâchés, pardonnez-leur simplement. C’est alors que vous les aurez punis. Si vous leur pardonnez du fond du cœur, alors vous les punissez, vous leur aurez rendu ce qu’ils voulaient ou ce qu’ils méritaient.

Alors, ce n’est pas si difficile de pardonner, mais la plupart des gens pensent que c’est très difficile parce qu’ils ont une très haute considération d’eux-mêmes, et ils se demandent comment ils pourraient pardonner.

Je ne sais pas quelles choses vous bouleversent, tout peut vous bouleverser. Après tout, vous êtes tous des âmes Réalisées. Vous avez reçu votre deuxième naissance et vous êtes des gens spéciaux. Donc, vous devriez avoir une qualité particulière et cette qualité particulière, c’est de pardonner; de pardonner, pas de continuer à vous remémorer ce qui vous met en colère et ce qui vous dérange, mais vous rappeler simplement ce que vous devez pardonner.
Pardonnez simplement. Pour quoi?
C’est une chose pratique, très pratique. Supposons que quelqu'un vous gifle. D'accord.
Si quelqu'un me gifle, que dois-je faire? "Je le gifle en retour?" Non.
Alors devrais-Je lui demander: "pourquoi tu me gifles?» Non.
Alors Je devrais penser: "il doit être vraiment bête pour faire des choses comme ça." Même cela, ça ne va pas aider.

Au contraire, si vous pouvez pardonner, pardonner à cette personne qui a fait quelque chose de mal - pour vous, il est important de devoir pardonner- car cela n'a pas d'effet, une fois que vous pardonnerez, cela n’aura aucun effet sur votre bonté, votre équité. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Puja de Pâques, Hotel Pride, Nagpur, Inde, 23/03/2008
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire