lundi 29 février 2016

Shiva est le point ultime...


« Shiva est le point ultime que nous devons atteindre. Shiva est représenté dans notre Esprit, alors devenir Shiva est le but ultime de tout le reste. Tout le reste est créé - comme par exemple le principe de Vishnou et de Brahmadeva- seulement pour créer les êtres humains, les faire évoluer, puis finalement les conduire à Shiva. C'est le point ultime.
Mais les êtres humains sont tellement impliqués dans le principe de Brahmadeva, qu'il est même difficile pour eux de pénétrer le Vishnou tattva. Ils s’impliquent dans les cinq éléments qui nous ont créés, ce qui est l'être le plus externe chez nous (notre corps terrestre). Tous les chakras sont externes, peut-on dire, ils ne sont que des vaisseaux. Mais le désir d'être l'Esprit est d'une importance primordiale pour Sahaja Yoga. En tant que Sahaja Yogis, nous devons donc nous intérioriser: avons-nous vraiment ce désir? Ou avons-nous toujours beaucoup d'autres désirs qui traînent?
Certains ont toujours un désir ardent pour la quête de nourriture, ce qui est très surprenant, même dans Sahaja Yoga ils ont cette quête correspondant au chakra du Nabhi. Puis, d’autres ont encore un grand sens de la possession et de l'argent. Et ils deviennent de plus en plus subtils, pourtant ils ne développent pas le détachement. Cela devient plus subtil, au fur et à mesure que vous devenez plus subtils, les attachements deviennent plus subtils et il est difficile d’en sortir. Surtout pour les gens qui se retrouvent leaders en Sahaja Yoga ou très proches de Sahaja Yoga, ils sont toujours attaqués. Ils sont attaqués peut-être par leur mari, leur épouse, frères, sœurs, fils, enfants – quelqu’un comme ça…

Il faut comprendre le comportement dans son entier: vous êtes devenus quelqu'un de plus subtil et vous vous élevez, donc, naturellement, les forces négatives vont vous attaquer. La ligne de front est toujours attaquée, pas la base arrière. Ainsi, ceux qui sont mis en avant sont toujours attaqués et ils doivent être très prudents quant à la façon dont ils se comportent.
Car si quelqu’un est rusé, il deviendra sournois, mais d’une façon plus subtile. Il ne deviendra pas l'inverse : sa sournoiserie sera plus subtile. Si c’est un homme avare, il deviendra avare d'une manière plus subtile. Ou par exemple, si c’est un homme centré sur l'ego, alors il sera centré plus subtilement sur l’ego. 
Mais pour se débarrasser de ces choses qui sont en vous, vous devez développer leur aspect opposé. Par exemple, si vous êtes avare, soyez absolument généreux, renoncez à tout ce que vous avez, ne soyez pas calculateur, ne parlez pas d'argent, ne vous souciez pas de l'argent. Si vous êtes extravagant, trop faible, vous devriez aller dans le sens opposé. Tant que vous ne vous positionnez pas en juxtaposition, vous ne pouvez pas vous débarrasser de ces choses. Par exemple, si vous êtes un homme colérique, très soupe au lait, alors devenez tellement doux que même si quelqu'un vous bat, cela vous sera égal, quoi que l'on dira, cela vous sera égal. Voilà comment vous vous débarrasserez de vos habitudes qui deviennent de plus en plus subtiles.
Il y a une autre façon de gérer cela: être alerte. Lorsque vous êtes alertes, vous commencez à vous voir comme quelqu’un de distinct avec ses habitudes, et vous commencez à comprendre pourquoi vous vous comportez ainsi: "Oh, je comprends, je te connais d'il y a dix ans, avant ma Réalisation. Je sais que "monsieur" est comme cela." Et ensuite, prenez une position juxtaposée à cette personnalité et abandonnez-la. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Shivaratri puja, Sahaja Yoga Temple, Delhi, Inde, 11/02/1983
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire