mardi 16 février 2016

L'évolution en spirale est une force féminine


« Or, voyez comment la Terre Mère elle-même a été créée. C’est aussi une chose très simple. D’abord, le mouvement de l'énergie a commencé à circuler. Or, c’est une énergie combinée, d'accord? Ensuite, cette énergie combinée s’est mise à tourner en rond, et en rond et en rond comme cela. Et quand elle s’est consolidée, il y eu le Big bang.
Quand le Big bang a eu lieu – or, en un sens, c’est un travail masculin, dirais-Je, un style viril, parce la Terre Mère n’est pas encore créée. Donc, ces petits fragments ont continué leur mouvement circulaire. Avec l’énergie du mouvement, ils se sont émoussés. Parmi ces fragments, la Terre Mère a été sélectionnée pour un travail- elle ne fait plus rien elle reste calme à ce moment-là.
Sur la Terre Mère, la vie est née dans l'eau - le carbone est né. Tout le monde (les déités) a apporté son aide et un être humain a été créé. Puis les hommes ont fait le tour du monde pour améliorer leur société, et tout ce qu’ils ont fait pour elle, tout ce qui leur était possible de faire avec l’ego, ils l’ont fait. Maintenant, c’est terminé. Maintenant, ils ont fait leur travail, vous voyez. Maintenant, ils sont, pourrait-on dire, au chômage.

Or, l'utérus, ou, peut-on dire, la Kundalini, a attendu toutes ces années, était en repos en attendant ce moment-là, n’est-ce pas? Donc, nous disons que "le temps de la floraison est arrivé maintenant." A cette époque, la Kundalini doit s’élever et déclencher (l’éveil), de telle sorte que l'aboutissement de toute l’œuvre se manifeste. C’est simple, comprenez-vous maintenant? Donc, il n'y a pas de concurrence entre les hommes et les femmes, mais la façon d’œuvrer est différente. Ce n’est que si vous comprenez cela que ce genre de révolution aura lieu, non pas une rébellion. En fait, les femmes se rebellent contre les hommes et c’est absurde. Je veux dire que c’est un tel casse-tête de créer quelque chose, de lui permettre de grandir, et de voir l'autre partie, qui doit achever le travail, commencer à se rebeller.

Ainsi, la révolution doit se produire et la révolution n’est possible que si nous comprenons la part qu’il reste à faire. Me comprenez-vous bien? Et cette part, c’est maintenant la Réalisation, l’éveil de notre Kundalini. Pour ce faire, ce sont vos qualités féminines qui vont vous aider, pas vos qualités masculines. C’est pourquoi les hommes doivent renoncer à leur agressivité. Aussi, parce qu’ils sont maintenant des Sahaja Yogis, ils doivent se saisir des qualités féminines et non pas se battre.
Si les femmes se battent, elles ne sont plus des femmes. Vous voyez, on dit aux femmes : “ vous n’êtes bonnes à rien” donc elles essayent de démontrer que: "Non, nous sommes tout aussi bien, et si vous reconnaissez une erreur, nous en reconnaîtrons trois!" Shri Mataji rit.
Or, une bonne compréhension et une sage perception seraient de se demander: " Que devons-nous faire maintenant pour changer de mode de vie? Qu’est-ce qui ne va pas dans celui-ci?"

Nous en sommes à un tournant, car l’évolution n’est pas du tout une révolte, aucune chance. C’est une idée fausse que les gens se font. Ce n’est pas une rébellion où tu me frappes, je te frappe et ainsi de suite. Vous vous déplacez comme un balancier, vous voyez, comme suivant le mouvement d’un pendule. Ce n’est pas comme une poussée - aujourd’hui vous êtes né musulman et demain vous naîtrez juif. Puis vous naissez juif et ensuite hindou, puis vous naissez- ce n’est pas un balancier. L’évolution est un mouvement en spirale. A chaque fois que vous atteignez un niveau d’évolution, vous en êtes à un niveau supérieur à celui que vous aviez avant. Donc, le mouvement est en spirale, vous comprenez ici?

Alors, pour atteindre un niveau supérieur de notre être, que faudrait-il faire ? Comprendre que nous devons nous élever de ce point-ci à ce point-là, que nous devons évoluer selon un mouvement qui n’est pas celui d’un balancier, mais celui d’une spirale. Et pour avancer en spirale, il vous faut utiliser un autre type de force. Tout ce que vous avez utilisé jusqu’ici, doit être doté d’un autre type de force, et ce sont les qualités féminines des femmes. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Terre Mère, Surbiton, Londres, 21/08/1983
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire