dimanche 14 février 2016

L'ère du Verseau est l'ère de la féminité


Shri Mataji: Aujourd'hui, nous devons savoir quelque chose sur la connexion de Sahaja Yoga avec cette Terre Mère. Il est très important de comprendre la valeur de la Terre Mère. Elle a été très bonne pour vous tous. Elle a absorbé vos vibrations. Elle a été - sinon aussi, elle vous a donné tout ce que vous voyez autour de vous. Donc, aujourd'hui, nous devons comprendre la connexion et l'expression symbolique de la Terre Mère en nous-mêmes. Je vous ai déjà dit aussi que la Kundalini, enroulée en trois spires et demi, est placée dans l'os triangulaire (le sacrum). Or, cette demeure de la Kundalini s’appelle le Mooladhara et est représentée dans l'univers par cette Terre Mère, ou, lors de pujas, par la Kumbha. Je ne sais pas si vous avez préparé ou non la Kumbha?
Sahaja Yogi: Oui Shri Mataji.  
Shri Mataji: Vous l’avez fait? Le Kumbha se trouve ici Jusqu'à présent, le mouvement de notre conscience, nous a amené à essayer de comprendre Dieu Tout-puissant et les cinq autres éléments dont nous disons aussi qu’ils sont importants.  
Shri Mataji: Qu'est-ce c’est?  
Sahaja Yogi: Je pense que le micro ne fonctionne pas.  
Shri Mataji: Ok. Shri Mataji prend le micro à la main. Les Sahaja Yogis rient.
Et aussi, la conscience a évolué vers la compréhension des quatre éléments autres que la Mère Terre. Il fallait que cela soit ainsi, car, tant que la compréhension de l'ensemble de ces quatre autres éléments n’était pas portée à un certain degré, la Terre Mère ne pouvait se manifester. Par exemple, si tous vos chakras, vos quatre chakras, sont bloqués, vous ne pouvez pas élever la Kundalini, vous ne pouvez pas donner la Réalisation du Soi. Vous ne pouvez pas procéder à un processus évolutif de masse. Voilà pourquoi nous avions des "Yagyas" et toutes les autres méthodes pour animer les quatre éléments. Ils ont vénéré (l’élément) eau et (l’élément) air, le ciel, le firmament (l’éther) - la lumière. Et voilà comment nous en sommes arrivés à l'époque du Christ, où la lumière était vénérée. 


Mais aujourd'hui, en étant dans ce Sahaja Yoga moderne, nous en sommes en fait au niveau de la Terre Mère, parce que, comme on dit, c’est l'âge du Verseau. Et le Verseau est identique à la Kumbha, c’est à dire à la Terre Mère. Nous en sommes donc au niveau de la Terre Mère. Nous pouvons aussi le voir dans la conscience des êtres humains. Je ne parle pas seulement des hommes, mais des femmes aussi et des hommes. La conscience se déplace plus vers l'expression féminine de la vie. Mais les êtres humains étant stupides, les féministes se aussi sont aussi montrées stupides en se battant sur le plan de la rationalité, de l'économie, de la politique, toutes des choses inutiles. Si vous recherchez l'égalité dans tous ces domaines, vous devenez des hommes, vous devenez pareils aux hommes. Si vous êtes argumentatives, si vous êtes rationnelles, si vous parlez comme un homme, c’est un développement masculin. 
Mais le développement maternel, le développement féminin, ce n’est pas égaliser les hommes dans la façon dont ils ont été stupides.
Il ne sert à rien de rivaliser avec les hommes par rapport à leur stupidité, la somme de bêtises déjà créées pour nous est plus que suffisante.
Le monde d’aujourd'hui manifeste la bêtise dont ils ont fait preuve : la compétition, l'agression, l'oppression. Donc, l'autre aspect de la femme qu’on a appelé l’aspect dominé, le côté sombre, le côté opprimé et le reste, doit s’exprimer d'une manière différente ; le mode, le style tout entier doit changer.
Or, voyez dans le christianisme, il faut comprendre pourquoi le christianisme, même le judaïsme, n’importe quelle religion, même l'hindouisme et tout cela - mais plus dans le christianisme, étonnamment, ils n’avaient aucune place pour Marie. Et les musulmans sont allés encore plus loin en niant complètement Fatima. Et le sommet, vous verrez que parmi les chrétiens, Je pense que l'ordination, ou ce que vous appelez comme cela, n’est pas donnée aux femmes, alors que le Christ n'est pas né d'un homme.
Mais cela ne signifie en aucune façon que vous êtes en compétition avec les hommes pour leurs folles entreprises par lesquelles ils ont pratiquement mené ce monde à la destruction. Donc, aujourd'hui, nous devons comprendre que c'est le moment que les qualités maternelles se développent. Même un homme, rien qu’en devenant maternel, devient un grand homme. Comme le Christ, quand il avait de la compassion, était appelé un grand homme. »
Shri Mataji Nirmal Devi, Terre Mère, Surbiton, Londres, 21/08/1983
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire