samedi 20 février 2016

Le valeur spirituelle se mesure à la joie qu'elle apporte

« Ainsi la quête du Divin ou de l'Esprit continue d’exister depuis des siècles maintenant, ce n’est pas quelque chose de nouveau que nous faisons ici. Et vous aussi avez recherché le Divin dans vos vies précédentes et lors de nombreuses vies antérieures. Mais il faut savoir que pour la quête, il faut s’intérioriser, pas s’extérioriser. Et comment s’intérioriser? Là est le problème. Certaines personnes disent que si vous persévérez dans l’autosuggestion: "Je vais entrer en moi", vous allez vous intérioriser. C’est totalement imaginaire, car lorsque l'attention est extériorisée, le connaisseur et la connaissance, tous deux sont différents.
Par exemple, Je vois cette chose maintenant; si, par exemple, Je ne suis pas une âme Réalisée, Je vais la regarder et simplement penser: "Combien ont-ils payé pour cela, de quoi est-ce fait, où l’ont-ils trouvée?", toutes sortes de choses superficielles, pourrait-on dire. Tout au plus, quelqu'un pourrait dire: "C’est très esthétiquement placé et c’est très équilibré" et le reste - tout au plus. Mais, tout cela est extérieur. Parce que le connaisseur qui connaît cela est hors de la connaissance.

Donc, il y a une énorme différence entre un événement externe et un événement interne. Lorsque vous voyez un train entrant en collision, vous allez dire: "Oh, regarde ça! Qu’ont-ils fait? Ce conducteur est mauvais et ces gens ont tant souffert!" et toutes sortes de choses. Vous allez commencer à recueillir de l'argent, à faire tout ce que nous faisons normalement, vous voyez. Mais la connaissance à ce sujet est extérieure à celui qui sait, c'est-à-dire à votre Soi. Mais quand un événement spirituel se produit, la connaissance et le connaisseur ne font qu'un.

Par exemple maintenant cette machine qui est ici, une personne normale, comme Je l'ai dit, se dira: "C’est si cher, cela coûte si cher" ou quoi que ce soit d’autre, vous voyez. Mais une âme Réalisée dirait: "Est-elle vibrée, émet-elle des vibrations ? Quel type de vibrations émet-elle, bonnes ou mauvaises?" Car alors, vous commencez à comprendre les choses en fonction de leur valeur spirituelle et non selon leur valeur matérielle. J'espère que vous comprenez ce point. La valeur spirituelle est une valeur absolue. Et quelle est la mesure de cela ? C’est la joie spirituelle. Les vibrations vous donnent une joie spirituelle, les bonnes vibrations, Je veux dire.

Que sont les bonnes vibrations? Elle ne sont rien d’autre que le coefficient de l’ensemble qui émet à travers la Puissance omniprésente qui vous donne la joie. C’est une valeur absolue. Vous prenez dix enfants qui sont des âmes Réalisées; vous attachez leurs yeux et leur demandez de mettre leurs mains vers quelqu’un. Chacun d'entre eux vous montrera le même doigt qui pique, en fonction du chakra qui est bloqué. Il n'y aura pas de confusion, pas de deuxième opinion à ce sujet, pas de querelles, parce que c’est ce qu'il en est. Car celui qui connaît et la connaissance sont identiques.
Voilà pourquoi, lorsque notre attention est extériorisée, et que nous recherchons quelque chose ou savons quelque chose, nous commençons à le voir via notre réflexion; et qui fait la réflexion? C’est monsieur Ego ou peut-être monsieur Superego.

Nous ne sommes pas là pour cogiter, alors tout ce que vous leur donnez- disons par exemple que vous mariez deux personnes en ces temps modernes. Ils vont s’asseoir et vont se mettre à cogiter. Comment pouvez-vous faire fonctionner un mariage avec votre cerveau? C’est une question de cœur. Il faut juste en profiter: vous leur donnez un repas, ils vont asseoir et se mettre à cogiter, commencer à analyser. Ils ne peuvent pas synthétiser, leur repas se refroidira, il perdra toute sa saveur et le tout sera gâché. Ils font la même chose de leur vie. Pour un rien ils créent des problèmes en cogitant. L’analyse commence à l'extérieur, la synthèse commence à l'intérieur.

Or, ce "nirodha" (retenue), qui est le retrait de votre attention vers l'intérieur dont Je vous ai parlé, n’est possible que s’il se produit un événement interne.
Or, comment obtenez-vous un événement interne? Par exemple, Je suis en train de vous parler, vous êtes attentifs à moi. Supposons que quelque chose tombe par terre, immédiatement votre attention se portera sur cet événement. Donc, il doit y avoir un événement interne. Et quel est cet événement ? C’est le Yoga de la Kundalini et ce Yoga de la Kundalini c’est le "Shakto pai", qui est connu en tant que "Shakti path" c’est le don de la Shakti.
Très peu sont désignés comme tels. Je veux dire qu’aujourd'hui, ils font tous de l’argent avec la Shakti là-bas. Il ont leurs ashrams, et ceci et cela, ils parlent de la Shakti, quand ces gens se mettent à danser, sauter, crier comme des possédés, cela ne tient pas du tout de la Shakti.

Seule une personne d'une très haute qualité peut élever la Kundalini parce qu'elle doit y être autorisée par Dieu. C’est une chose très rare que de donner la Réalisation aux gens. Seules ces personnes qui ont été autorisées par Dieu peuvent franchement lever la Kundalini.
Ainsi, "Ano vopai" agit très lentement. Cela ne concerne que quelques individus qui sortent de cette Maya, de cette illusion et qui disent aux gens que tout cela n’est qu’illusion, que c’est un mirage, que: "Vous courrez après un mirage, ne courez pas après ce mirage." Mais là encore, les gens ne peuvent pas les croire. Ils les crucifient, ils les empoisonnent, ils les battent, ils leur font toutes sortes de choses. Je veux dire qu’ils n’ont fait de mal à personne, rien qui justifie qu’ils soient aussi maltraités par les êtres humains. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, Caxton Hall, Londres, Angleterre, 26 /11/1979
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire