vendredi 26 février 2016

Le principe de Mahalakshmi nous donne le détachement


« Avec le principe de Mahalakshmi, vous devenez, en quelque sorte, détachés. Vous commencez à trouver que: "Quel est ce monde après tout?" et une sorte de sentiment de détachement entre en vous et vous commencez à penser qu'il doit y avoir quelque chose de mieux, qu’il doit y avoir une vérité supérieure. Surtout les personnes qui ont été torturées par de mauvaises gens pensent toujours ainsi qu’il doit y avoir quelqu'un qui va les sortir de cette situation. C’est là qu’entre en vous le principe de Mahalakshmi, qui est le principe de la Déesse, le principe de l’évolution, qui introduit des idées dans votre tête: "Que va-t-il se passer ensuite ? Que devons-nous faire ? Après tout, est-ce la fin de notre vie ? Quel est le but de cette vie? Pourquoi sommes-nous arrivés sur terre? Qu’est-ce qui est si particulier pour que nous devions vivre sur terre?" Toutes ces questions fondamentales se mettent à poindre en vous, puis le chercheur commence sa quête.
En cela aussi, il faut comprendre que le principe de Mahalakshmi est très, très, très différent de ce que les gens conçoivent. Ils pensent que s'ils cherchent, cela devrait être intelligible, cela devrait passer par leur mental, ou être rationnel, tout ça, ou scientifique. Voilà leur cheminement qu’ils ont en recherchant la vérité. Ce n'est pas possible.
Le principe de Mahalakshmi est tel que vous devriez avoir un sérieux désir de connaître la vérité, seulement la vérité et rien d'autre que la vérité. Lorsque vous pensez ainsi, alors vous ne suivrez pas d’autres choses. Tant de gens se sont mis à la drogue, en pensant que, ce faisant, ils allaient atteindre la Réalisation du Soi. C'est une idée fausse. Comment pouvez-vous vous éloigner de votre conscience? Pouvez-vous le faire? La conscience est la chose la plus importante. Si vous devez pénétrer le domaine de la conscience, vous devez comprendre qu’il ne faut pas désorienter la perception fondamentale.
Si la perception de base est désorientée par la boisson ou la drogue ou par ces choses que les gens font - ils pensent qu'ils cherchent et que c’est la raison pour laquelle ils agissent ainsi - et quelquefois, ils prennent leur quête comme prétexte pour faire de mauvaises choses. C'est comme une revanche sur votre Soi, Je pense que vous voulez vous venger en pensant que vous êtes maintenant un chercheur. Ce n'est pas une véritable quête. Quand une vraie quête, le chercheur doit seulement méditer et devrait ainsi découvrir quelle est la bonne voie. Mais, cela aussi, sans passer par la lecture de certains livres ou par l’écoute de faux gourous.
En fait, l'éveil de Kundalini est la seule façon dont on peut connaître la réalité. Il n'y a pas d'autre issue. Mais personne ne leur dit que c’est l'éveil de Kundalini. La faux gourous vous diront: "Nous irons ici, puis là, puis de plus vers cet endroit. Ensuite, il faudra faire cela." Et, en fin de compte, où arrivez-vous? Là où vous avez commencé. C’est juste comme ça: le déplacement d’un endroit à l’autre, allant d’un mensonge à un autre, jusqu’à la mystification. En fin de compte, beaucoup de chercheurs se sont perdus. Tant ont été perdus, parce qu'ils ont pensé qu’un certain type de quête était très précieux, car on pouvait donner beaucoup d'argent au gourou. Je veux dire, que vous pouviez acheter le gourou. Et ainsi que tous les gens riches pouvaient recevoir l’illumination. C’est ce que cela signifie. Mais Je ne pense pas que le pourcentage de bonnes personnes n'implique que des gens riches. Les gens qui sont bons sont bons, qu'ils soient riches ou pas n’est pas la question. Mais ces gens essayent de se rassembler autour de faux gourous, parce que, Je pense, ils tirent un ego subtil de leur argent. »
Shri Mataji Nirmal Devi, Navaratri Puja, Cabella, Italie, 17/10/1999
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire