jeudi 4 février 2016

La force de notre Kundalini dépend de notre foi



« Cette attitude qui est la nôtre, s'était arrêtée jusqu'ici à un niveau différent, comme acquérir plus d'argent, acquérir plus de richesse, acquérir plus de maisons, acquérir plus de voitures, acquérir plus d'épouses, de maris, quoi que ce soit, plus d'enfants.
Mais l'ensemble des choses change avec Sahaja Yoga, vous appréciez tout. D'accord, c'est votre salle: "Ce n'est pas important comment elle est, je l’apprécie. C'est mieux de ne pas payer une telle salle en Inde, c'est l'argent de autres. Ce tapis n'est pas le mien, c'est très bien, excellent, il est très beau j'apprécie beaucoup ; peut-être que son propriétaire s'inquiète de quelque chose, qu'il soit tâché ou autre chose, mais moi je l'apprécie."
Donc, quand vous ressentez ce détachement, vous appréciez véritablement toutes choses et c'est seulement grâce à ce détachement que vous pouvez apprécier les autres, car vous êtes vraiment si détaché que vous ne désirez rien de personne, vous n'appréciez seulement qu'une communication directe de personne à personne. Cela signifie que votre Esprit apprécie l'Esprit d'une autre personne "Atmanewa manat" (les âmes s'entendent), ce n'est que par l'Esprit que vous apprécier un autre Esprit. Et puis l'Esprit lui-même est, comme vous le savez, la source de la connaissance. La lumière de l'Esprit est la lumière de l'amour, de la compassion, du pardon, de tout. Tout cela commence à rayonner sur vos visages. Je veux dire qu'on peut deviner qui est Sahaja Yogi d'après le visage. Il n'y a pas besoin de mettre ses mains et de prendre les vibrations : on sait que c'est un Sahaja Yogi, cela ne pourrait être quelqu'un d'autre.
Ainsi, la relation avec l'Adi Kundalini c'est que la Kundalini est la réflexion de l'Adi Kundalini. Or, le reflet - supposons maintenant vous preniez un miroir indien. En vous regardant dans le miroir, vous trouverez que vous ne ressemblez à rien sur terre : il découpera votre visage en trois morceaux peut-être ou autre. Mais si vous prenez un miroir belge, par exemple, la réflexion sera correcte, complète, mais toujours pas tridimensionnelle.
Mais cette réflexion (la Kundalini) est en quatre dimensions - quatre dimensions, ce qui est appelé l'état de turiya. Et cette personnalité en quatre dimensions, vous avez la réfléchissez grâce au réflecteur de votre désir. Le réflecteur est le désir et la réflexion est complète. Donc, lorsque vous vénérez l'Adi Kundalini, ce que vous essayez de faire, c'est de nettoyer votre Kundalini tout autant que de satisfaire les divinités. Parce que c'est un objet, c'est un objet, il ne doit pas être changé - mais la réflexion peut changer.
Le mouvement de la Kundalini dépend aussi du tempérament de la personne, du type de désir qu’elle éprouve pour l’élévation de sa Kundalini. Tout d'abord, il y a les gens qui doutent, ils ne croient même pas qu'il existe une Kundalini, d'accord, mais même s'ils y croient, ils disent : "Oh, l'air doit venir de quelque chose d'autre." Ils ne veulent pas y croire. Alors, c'est de la malhonnêteté.
La Kundalini ne peut pas vous donner de malhonnêteté, elle peut vous donner de l'honnêteté et la foi en l'honnêteté. Elle peut vous donner foi en la bonté, foi en l'honnêteté, pas simplement par des sermons et des conférences, pas en lisant la Bible ou autre chose, mais en fait, en actualisant l'expérience.

Par exemple, si vous voulez aller dans le jardin, supposons que vous vouliez simplement vous rendre dans le jardin et que tout à coup, vous vous retrouviez dans le jardin. Alors vous saurez que votre désir est pur, c'est pourquoi il a réussi : "Comment me suis-je retrouvé dans le jardin? Le jardin est-il venu à moi où suis-je allé dans le jardin?" Toutes ces choses continuent de vous arriver, ce sont des miracles, comme ils disent, les miracles de Sahaja Yoga. Ce n'est pas ça, c'est le désir pur qui agit parce qu'il est puissant. Il agit simplement. Et quand il fait tout fonctionner, vous développez cette foi à l'intérieur. Et cette foi, si elle est en vous, personne ne peut la contester - ce n'est pas une foi aveugle, mais une foi lucide basée sur l'expérience qui s'est établie en vous – elle ne peut être contestée. Si vous avez la foi, cela se fera.
Voilà pourquoi Je dis toujours de ne pas dire des choses impromptues parce que vous êtes des Sahaja Yogis maintenant, vous êtes connectés. Si vous dites: "Que cet avion soit en retard", il le sera. Il n'est pas besoin de dire de telles choses. Nous avons eu tellement d'expériences de ce genre. J'ai répété aux Sahaja Yogis de ne pas dire de choses désinvoltes parce que vous devez savoir que vous êtes connectés maintenant. Votre désir pur est maintenant réalisé et vous êtes maintenant connectés. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Adi Kundalini Puja, Allemagne, 11/08/1991
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire