lundi 18 janvier 2016

Les femmes vont sauver le monde

« Et Je dois tout spécialement faire une demande très importante aux femmes car dans ces temps modernes, ce sont elles qui vont sauver le monde. Pas les hommes, ils ont fait leur travail auparavant. Maintenant, c’est à vous de sauver le monde avec votre compréhension, votre compassion, votre abnégation, votre sagesse et un amour inné, non seulement envers vos enfants, votre mari, votre famille, mais envers le monde entier. C’est une très bonne opportunité pour vous toutes de faire votre part.
L’expérience a été formidable avec quelques-unes des très grandes Sahaja Yoginis que nous avons. Certaines d'entre elles ont vraiment atteint, peut-on dire, un état constant de félicité, vraiment. Certaines d'entre elles on atteint cet état constant de béatitude. Si elles doivent venir, immédiatement Je peux ressentir qu'elles vont arriver. L'atmosphère entière les attend, le cosmos entier, dans une attente totalement respectueuse, attend leur arrivée. Il y a des femmes de cette qualité. Et nous devons les prendre comme nos idéaux, et non les femmes stupides, inutiles et vaines. Nous devons les accepter comme quelque chose d’extraordinaire.
Voilà ce que Je dois vous dire, que le potentiel en vous est énorme. Sahaja Yoga ne devrait pas être limité à vous ou à vos enfants.
Shri Mataji: A une petite fille. Bonjour Anne, s'il te plaît, comporte toi bien maintenant ou tu devras t’en aller.

Donc vous atteignez la profondeur qui est la vôtre. Le problème d'aujourd'hui, c’est que les femmes ont perdu leurs valeurs, elles ont perdu leur profondeur. C'est le problème fondamental d'aujourd'hui. Elles sont devenus compétitives, veulent de l'argent, sont axées sur la réussite, sur toutes choses absurdes. Elles ne sont pas axées sur l’ascension spirituelle. Donc, vous devez être très, très prudentes. C’est le problème fondamental à comprendre et Je demanderais à toutes les Sahaja Yoginis d’être sur le qui-vive.
La même femme d'aujourd'hui peut être une échelle vers le ciel ou un toboggan entraînant vers le bas. D’une certaine façon, elles ont atteint ce genre de statut, maintenant qu'elles peuvent être des dictatrices, tout comme Hitler. Il lui a fallu seulement onze ans. Je ne sais pas combien de temps ces femmes ont pris (pour atteindre ce pouvoir) mais maintenant, Je les vois sur le devant de la scène. Une femme sans droiture (dharma), une femme sans chasteté, une femme sans humilité n’est pas une femme. La compassion est sa parure. Je voudrais pouvoir écrire comme William Blake. J’aurais aimé qu'il ait écrit sur les femmes occidentales et sur la beauté qu'elles possèdent et sur celle qu’elles doivent atteindre. Une fois que les femmes sauront vraiment quelle est leur force, elles rendront ce monde magnifique Je le sais. Mais pas en tombant dans leurs faiblesses, pas en prenant les hommes comme modèle. Voilà leur faiblesse.

Donc, dans ce programme, nous avons pu accomplir deux choses. Hier, Je vous ai parlé de l'introspection, et aujourd'hui, je vous ai dit où se trouve le problème. Même si vous faites un grand bateau, le plus grand des bateaux, parfaitement navigable, et si vous y faites un gros trou, ce bateau coulera. Même si vous avez les yeux brillants, mais qu’un petit trou aille dans vos yeux, vous ne pourrez pas voir le ciel. Et avec leur méthode subtile, ces femmes ont le don de mettre ces trous dans vos yeux mais elles ont aussi le chic pour offrir une vision complète de la beauté.
Je suis très heureuse en Inde pour une raison: la plupart des hommes viennent me dire: "C’est ma femme qui m'a amené à Sahaja Yoga. C’est elle qui m'a révélé Sahaja Yoga. Elle a tellement fait pour moi, pour Sahaja Yoga." Et il y a tant de respect pour les femmes. Même parmi celles qui sont venues ici, J’ai vu que certaines ont lentement mais sûrement amené leur mari à Sahaja Yoga. Bien sûr, les Indiens ont aussi des épouses horribles, et quand elles viennent à l'étranger, si elles sont occidentalisées et confrontées à la vie occidentale, elles peuvent aussi être vraiment horribles.
Mais naturellement, l'attitude de la femme en Inde est différente, car elle doit établir le dharma dans sa famille. Elle doit établir la beauté de Dieu dans sa famille. Elle doit donner tout ce qui est bon à ses enfants, toute la droiture. Elle doit être humble. Elle ne doit pas à élever la voix. Si elle élève la voix, alors elle dénature ses enfants, elle leur apprend à élever la voix. D’une certaine façon, elle doit obéir à son mari parce que les enfants doivent obéir à leur mère. Et cela fonctionne, la société est bien mieux là-bas qu'ici...
Comme les femmes sont sur le canal gauche, elles sont sournoises et agissent très habilement et subtilement. Mais vous pourriez toutes être comme moi. Vous pouvez toutes atteindre tous mes pouvoirs, beaucoup plus que les hommes, si vous le voulez. Mais vous devez sortir de vos visions et de vos idées étroites qui consistent à vous glorifier. Je suis sûre que cela fonctionnera si vous prenez sur vous, car nous pourrions toutes faire ce que Mère fait aujourd'hui.

La première chose, c’est que vous devez apprendre à bien cuisiner. Ne laissez pas les hommes faire de travail ménager, jamais. Ne laissez jamais votre mari effectuer un travail ménager : ils dépendront simplement et entièrement de vous. Cuisinez le mieux possible, soyez une experte en cuisine et votre mari rentrera toujours à la maison. Rires.
Je vous donne les ficelles du métier. Rire général.
Essayez de comprendre votre mari avec distanciation (en restant "témoin"): parfois, il se met en colère pour rien du tout et tout ça. Prenez de la distance avec cela. C’est un autre enfant que vous avez. Rires.
C’est un enfant qui a atteint l’âge adulte et vous devez prendre soin de cet enfant qui a grandi. Shri Mataji rit. Soyez gentilles et attentionnées. Il est très surprenant qu’aucune de vous n’ait encore appris ces trucs. Peut-être que vos mères ne vous les ont jamais dit. »  
Shri Mataji Nirmala Devi, séminaire de Shuddhy Camps, deuxième jour, Angleterre, 19/06/1988

Les femmes d'aujourd'hui doivent découvrir ce qu'est la vraie féminité, c'est à dire ce qu'est leur force intérieure qui consiste d'abord à ne pas marcher dans les pas des hommes. Les hommes étant sur le côté droit, ils ont dirigé le monde à coup de guerres et de domination. Il est temps que les femmes développent leur pouvoir de compassion et d'amour pour enseigner autre chose que la course au pouvoir. C'est ainsi qu'on arrivera au respect des cultures, de la Terre Mère, des différences.
La servilité est une impasse tout comme l'agressivité, c'est là le rôle de Sahaja Yoginis d'ouvrir une voie médiane.
Au niveau de la vie de famille, Shri Mataji nous dit que tenir son mari par la satisfaction de son palais est le meilleur truc pour le garder. Cela a fonctionné jusqu'ici sur les hommes. 
Dans une nouvelle ère, les hommes nouveaux qui arriveront seront aussi plus subtils et auront sans doute d'autres critères.  
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire