jeudi 7 janvier 2016

Atelier vibratoire avec les nouveaux Yogis



Shri Mataji: Tu te sens bien ?
Chercheur: Je ne sais pas, Mère.
Shri Mataji: Tu penses que l'effet de la drogue est passé maintenant?
Chercheur: Oui, Mère, j’ai l’impression que la plus grande partie a disparu.
Shri Mataji: Très bien. Qu'en penses-tu Robert? Tu ressens encore l'effet de la drogue sur toi?
Robert: Oui Mère.
Warren: Mais tu fais toujours les mêmes expériences identiques au moment où tu prenais des drogues. Voilà ce qu'il a dit. Ou alors tu testes quelque chose d'autre?
Chercheur : C’est juste comme un -
Shri Mataji: Une lourdeur.
Chercheur : J’ai l’impression que je ne peux pas être clair.
Shri Mataji: Maintenant apportez quelques-
Warren: Des citrons?
Shri Mataji: Oui.
Maintenant, quoi d'autre? Vous devez prendre du sel, beaucoup de sel, vous voyez? En vous-même, du sel vibré. Maintenant, qui d'autre?
Oui?
Mais vous ne devez pas les mêmes types d'expériences maintenant.
Chercheur: Oh, non.
Shri Mataji: C’est seulement lourd.
Chercheur: Non, non, c’est juste en étant assis ici. Je le sens quand je suis assis ici.
Shri Mataji: Hum. D'accord.
Warren: C’est juste comme un brouillard, c’est ce qu’il décrit, Mère.
Shri Mataji: Très bien. Maintenant?
Chercheur : J’ai le même type d'expériences, Mère, mais c’est juste que c’est -
Shri Mataji: Lourd?
Chercheur: Pardon?
Shri Mataji: Juste une lourdeur?
Chercheur: Non, mon désir, c'est-à-dire mon esprit se tourne toujours vers la drogue.
Warren: Il veut encore. Il veut en reprendre, et il l'a fait depuis sa Réalisation. Cela ne te dérange pas que je dise cela?
Chercheur: Non
Warren: Depuis la Réalisation, il a eu une ou deux rechutes et il essaie de se battre mais il n’y arrive pas vraiment.
Shri Mataji: Maintenant, vous mettez votre (canal) droit sur le (canal) gauche. C’est ce qu’il y a de mieux. Mettez votre canal droit sur le gauche. Vous aussi. Non, avec votre main droite, avec votre main droite.
Warren : Tout le monde peut voir qu'il utilise la main gauche. Utilisez votre main droite.
Shri Mataji: A un autre chercheur: Mmm. Vous aussi faites-le.
Non, pas comme ça, avec la main droite.
Ainsi vous rehaussez votre volonté. Est-ce que quelque chose bouger dans votre tête? Vous sentez que quelque chose bouger dans votre tête?
Regarde-moi. Tu dois me regarder, tu dois me voir. Viens ici. Viens ici.
Shri Mataji: A un Yogi qui vient avec une bougie. Dans le dos, tu dois faire un bandhan (avec la bougie) dans mon dos.  
A un chercheur Regarde-moi simplement.

Maintenant, quoi d'autre?
Un autre problème?
Oui?
Chercheur: Je prends toujours de l'insuline pour le diabète.
Shri Mataji: Vous avez encore le diabète.

Chercheur: Oui Mère. Je l'ai depuis dix ans et je prends toujours la même quantité d'insuline.
Shri Mataji: As-tu fait examiner ton taux de sucre dans le sang?
Chercheur: Oui, je l'ai fait.
Shri Mataji: Il n'a pas baissé.
Chercheur: Il n'a pas baissé.
Shri Mataji: Qu'avez-vous fait pour cela?
Chercheur: Eh bien, j’ai travaillé sur mon Nabhi gauche et fondamentalement sur ce point.
Shri Mataji: Non, balance (l'énergie de ton côté) gauche sur le droit. De gauche à droite.
Chercheur: J’ai fait cela depuis-
Shri Mataji: Viens ici. Je vais y jeter un œil. Viens devant, laisse-moi mettre mon pied là.
Shri Mataji met son pied droit sur son Nabhi gauche.
Gardez les yeux ouverts, regarde-moi.
Chercheur: Je regarde, Mère.
Shri Mataji: Oui? Vers un autre Yogi.
Chercheur: Mère, j'ai des maux de tête depuis assez longtemps.
J'en ai eu pendant un temps assez long, et j'ai des démangeaisons, cela me pousse à la distraction, et c'est vraiment difficile à contrôler.
Shri Mataji: Tu as un problème de foie terrible. Fais-tu un traitement pour le foie? Et tu devrais suivre un régime alimentaire. Pas de graisses, rien. Il y a un régime alimentaire régulier pour le foie et il faut le faire pendant un mois. Tu vois? Suis un traitement du foie complètement.
Chercheur: Je ne peux pas.
Shri Mataji: D’accord, cela ne fait rien.
A un autre Yogi. Maintenant, enlève la glace, garde-la là.
Maintenant frotte cette glace sur mes pieds ici avec cette partie.
Vous devez utiliser une chose en fonction de la nature du problème : si cela vient du côté droit, alors utilisez des choses rafraîchissantes, et quand cela vient du côté gauche, utilisez des choses chaudes. »
Shri Mataji Nirmala Devi, atelier avec les Yogis (nouveaux), Sydney, Australie, 19/03/1983

On ne peut pas forcer les gens à aller mieux. On ne peut que les aider en leur indiquant quelles sont les techniques pour équilibrer les canaux et par là, les chakras. C’est ainsi que la Kundalini pourra nourrir ces centres et que les maux disparaîtront. Mais si quelqu’un n’a pas de discipline, alors c’est son choix.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire