samedi 26 décembre 2015

Soyez comme des fleurs



« Certains m'écrivent : "Mère, je ne suis pas amoureux de celui-ci ou de celle-là et donc, comment pourrais-je être heureux avec cette personne ? Cette personne sera malheureuse." Or, vous vivez avec cette personne depuis des années, vous avez eu des enfants de cette personne que vous n'aimez pas. Vous n'aimez personne, vous ne savez pas aimer, vous ne savez pas ce qu'est l'amour.
Les gens tombent amoureux, vous voyez - tombent. Rires
Et pour eux, l'amour est une sorte de chose- Je ne sais pas ce qu'est l'amour pour les êtres humains, pour être très franche, Je ne comprends pas. Un jour ils tombent amoureux et le lendemain, ils vont au tribunal. Et selon eux, "tomber amoureux" est quelque chose, voyez-vous, qui vient de nulle par : "Oh ! Je suis tombé amoureux, voyez-vous, oh, c’est fait."
J'ai encore à rencontrer quelqu’un qui soit vraiment tombé amoureux. Parce que dès que quelque chose se passe, cette complicité et cet amour, ce plaisir de l'unité disparaissent.
Le cœur doit fondre. Les cœurs doivent se rencontrer là où ils n’ont pas érigé de pierres entre eux, sinon les cœurs de pierre vont tout simplement se briser l’un contre l’autre. Shri Mataji rit.
Imaginez, deux pierres essayant de se rencontrer, de s’aimer.
Comment peuvent-elles aimer? Je ne peux pas le comprendre. C’est un grand mystère le fait que les êtres humains sachent comment vivre dans l'hypocrisie et les fausses croyances, voyez-vous.
Ils font des compromis, mais l'Esprit n’en fait pas. Je vous le dis, il n'en fait pas, il pardonne car il aime. Il pardonne tout simplement, il ne cesse de pardonner et de pardonner encore, par amour. Et il punit parfois, par amour. Et il détruit aussi, par amour.
C’est pourquoi l'Esprit doit briller à travers votre Réalisation… Là, dans le Royaume de Dieu, il y a le pardon, de l'amour, de la compassion, de la compréhension. Il existe la promesse de soulager tous les doutes, un soutien et une main qui veut vous élever, un père inquiet qui veut vous apaiser, vous donner de la joie, vous donner la joie éternelle. Pouvez-vous imaginer quelqu'un comme cela dans ce monde? Il a des problèmes, beaucoup de problèmes. Il a des problèmes, mais le plus grand de tous, c’est qu'il ne peut pas avoir de rapport avec ses propres enfants, qu'il ne peut pas donner ce qu'il veut donner à ses enfants, dont le cœur n'a aucun espace qui puisse être rempli de son amour, comme une tasse le serait.
La Kundalini crée cet appel d’air dans le cœur, c’est certain. Mais d'abord, elle pénètre le cerveau dans la région limbique. Puis, elle se rend au cœur (Brahmarandhra). Le mystère se résout donc une fois que nous commençons à laisser notre cerveau, nos pensées, notre réflexion, se faire totalement envelopper, doucher par sa Grâce. Sinon, ce mental caustique ne peut jamais recevoir ces merveilleuses gouttes d'amour qui descendent, ces gouttes de rosée. Vous devez être une fleur pour les recevoir, quelqu’un de très doux, très tendre, de très ouvert. Et alors seulement, le fruit apparaît lorsque votre cœur mûrit, le cœur d'un saint qui est plus vaste que tous les océans du monde – une sagesse telle qu’elle apprécie son propre amour, uniquement cet amour qui s’écoule.
Ce mystère, Je vous souhaite tous de pouvoir le découvrir dans cette vie. Abandonnez l’idée de juger quoi que ce soit au niveau primaire : devenez plus subtils. Essayez de profiter des choses, ne soyez pas des rabat-joie et vous obtiendrez les bénéfices (de cette Grâce) dans des quantités incommensurables. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, Hampstead, 04/06/1981
Photo de fleur: galerie photos de Bas Posé http://photosazur.wordpress.com/
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire