dimanche 13 décembre 2015

Omkara est la porte, l'Adi Shakti la destination


« Mais la dramaturgie toute entière, celle de la mort du Christ et de sa Résurrection, a été jouée ultérieurement (bien après sa conception), parce que lui seul est responsable de notre Résurrection, car il est la porte. Il est le chemin, car il est Shri Ganesha. Omkara est le chemin et la porte, mais il n’est pas la destination. Sa mère est la destination. Même Mahalakshmi n’est pas la destination, ni Mahakali ou Mahasaraswati, l'Adi Shakti est la destination que vous devez atteindre.

La Bible n’a jamais parlé de toutes ces choses, parce que le Christ a eu à peine 4 ans de vie publique. Ils ne voulaient pas non plus en parler, parce qu'ils n’en savaient rien. Il y a eu aussi une suppression définitive de toutes les choses divines, car ces personnes représentent toutes des institutions commercialisées, comme nous avons aussi en Inde toutes sortes d'institutions commerciales. Mais le seul avantage en Inde c’est que la religion n’est pas organisée. Dieu merci! Mais ils ont organisé (la religion catholique), ils ont organisé le Christ, ils ont organisé tous ses principes, tout, et maintenant ils pensent que c’était un bon être humain. Quel certificat ils lui ont donné! 

Donc, aujourd'hui, nous sommes ici pour célébrer la naissance de Omkara. C’est une chose très importante. Je ne sais pas si vous vous en rendez compte, ce qu'il est, il se déplace dans tout, que ce soit "aroh (long) paramanu" (atome), c’est dans l'atome, les molécules, dans toute l'organisation et la chimie ainsi que les lois périodiques, et aussi dans la gravité, dans tout ce qui bouge, il y a Omkara, et vos vibrations ne sont rien d’autre que Omkaras ...

Il a dit que: "je tolèrerai tout contre moi, mais rien contre le Saint-Esprit" et ce Saint-Esprit c’est l'Adi Shakti. Sans lui, vous ne pouvez pas aller au Sahasrara.
Alors, dans cette dramaturgie, il est comme le "sutradhara" (le régisseur, chef de plateau), c’est lui qui est le chef d'orchestre, qui tire les ficelles dans un spectacle de marionnettes. Et il est donc très important de prier Shri Ganesha chaque fois que nous avons un puja. Nous devons le prier et nous, c’est ainsi que nous prions le Seigneur Jésus-Christ. À chaque fois. Sans sa bienveillance, sans son aide, nous ne pouvons pas faire Sahaja Yoga. Il est le chef de plateau. Voyez, Je suis assise ici et il est le directeur. Supposons qu'il n'y ait pas de régie, comment pourrais-Je parler ici? Rien ne peut arriver. Mais il est si efficace, et vous ne le voyez jamais tout arranger, vous ne le voyez jamais à l’œuvre. »
Shri Mataji Nirmala Devi, puja de Noël, Ganapatipule, Inde, 25/12/1990

Pour en savoir plus sur la citation allez sur cet article qui cite l'extrait du Nouveau testament.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire