jeudi 10 décembre 2015

Dieu est le potier du monde


« J’avais une grand-mère, c’était la tante de mon père et elle avait l'habitude de nous raconter la belle histoire d’un homme qui allait rencontrer Dieu. Bien sûr, en Inde, tout le monde comprend toutes ces choses. Personne ne demandera: "Comment va-t-il rencontrer Dieu?" Ils l’accepteront : "d’accord, il va rencontrer Dieu."
Il marchait donc sur le chemin, sur la route, quand il a rencontré un monsieur assis là, à chanter confortablement des chansons, des bhajans pour Dieu. Il ne faisait rien d’autre sur la route et lui a dit alors:
 -Oh, donc vous allez rencontrer Dieu?
-Oui, je vais le rencontrer. Alors, vous avez un message pour lui ?
-Oui, s'il vous plaît dites-lui que je vais bien, mais qu’il devrait prendre des dispositions pour ma nourriture, parce que je pense que la nourriture arrive à sa fin.
-Vraiment? C’est ce que vous voulez que je lui demande?
-Oui, oui, dites-le lui s'il vous plaît. Oh, bien sûr, il va arranger les choses, mais s'il vous plaît dites-le lui.
Puis, l’homme a continué sa route et il a rencontré un autre monsieur qui se tenait sur sa tête, qui faisait toutes sortes de postures de yoga et tout le reste et qui lui a demandé:
-S'il vous plaît aller demander à Dieu - j'ai tout essayé - quand il va me rencontrer? Je voudrais le voir. Je voudrais avoir son darshan.
-D’accord.

Alors il est allé voir Dieu.
Après avoir fini son travail, quel qu'il fût, Dieu lui a demandé:
-As-tu quelque chose à me dire?
-Pas grand-chose, mais j’ai rencontré un monsieur en venant qui a dit qu’il faisait toutes sortes de choses, qui a tout essayé, et qui veut savoir quand Dieu va le rencontrer : "Je suis debout sur la tête, et je fais aussi toutes sortes de postures de yoga, et toutes sortes de choses, et aussi je vais à l'église et la mosquée, je prie, je fais toutes sortes de prières, mais quand Dieu va-t-il me rencontrer ? "
-Dis-lui, a répondu Dieu, qu'il doit en faire un peu plus. Vois-tu, ce n’est pas simple. Lorsque Sahaja Yoga adviendra nous verrons. Grands rires suivis d'applaudissements. 
- Et il y en a un autre qui était sur la route, vous voyez, qui prenait plaisir à chanter simplement des chansons. Quand il m'a vu, il m'a dit: "Vous voyez, ma nourriture arrive à sa fin, demandez à Dieu de s’en occuper pour moi."
-Vraiment, a dit Dieu, sa nourriture se termine ?
Immédiatement Dieu a ajouté:
-Que fais-tu ici ? Pourquoi ne vas-tu pas t’occuper de lui? Sa nourriture se termine!
-Non, Seigneur, hier seulement, nous nous en sommes occupé. 
-D’accord, d’accord, a répondu Dieu, ce n’est pas important.

Vous voyez, l’homme ne pouvait pas comprendre, vous savez -au sujet de celui qui essayait toutes ces choses, Dieu avait dit qu'il devait encore attendre -pourquoi, envers celui qui ne faisait que chanter des chansons pour lui, Dieu était-il si impressionné par cet homme qui ne fait rien d’autre que rechercher Dieu?
Alors Dieu a réalisé qu'il était, en quelque sorte, dans l’illusion. Donc, Il lui a dit:
-Très bien, tu vas aller leur dire une chose. Tu leur diras à tous deux la même chose, que lorsque tu es allé voir Dieu, là-bas : " J’ai vu que Dieu faisait passer un chameau par le trou d'une aiguille."
-Vraiment, je dois leur dire cela ?
-Oui, oui. Tu leur dis cela et tu observes leur réaction.
Alors il est redescendu sur terre.

Donc, le premier qu’il avait rencontré, lui a dit:
-Qu'est-ce que Dieu a dit?
-Attends que Sahaja Yoga arrive, alors je te rencontrerai. Avant ce moment-là, tu devras continuer ainsi.
-Oh mon Dieu, quand est-ce que Sahaja Yoga viendra? Bon, mais il me rencontrera un jour, j’espère que Sahaja Yoga arrivera un jour.
Il était assez déçu. C’est ainsi qu’il a pris les choses. Et il lui a demandé :
-Qu'est-ce que vous avez vu là-haut, quand vous êtes allé voir Dieu?
-J’ai vu, vous savez, que Dieu a fait passer un chameau par le chas d'une aiguille.
-Quoi? Comment est-ce possible? C’est impossible!
Maintenant il passe au mental:
-Comment est-il possible qu'un chameau puisse passer par le chas ? C’est impossible, voyez son volume et le minuscule trou. Comment peut-il y passer? Non, non, non, non, vous me racontez des histoires parce que vous êtes allé voir Dieu et que vous essayez de fanfaronner, voilà tout. Moi, je ne crois pas à toutes ces bêtises. C’est - vous ne me dites que des mensonges, n’essayez pas de vous moquer de moi.

Ensuite, il est allé voir l’une autre personne qui se trouvait dans la rue en train de bien manger.
-Comment allez-vous ? Je savais qu'il allait arranger les choses avant que vous n’arriviez là-haut. Je savais que tout irait bien, après tout. Vous voyez, il prend soin de moi tout le temps. Alors, qu'avez-vous vu quand vous y êtes allé ?
-J’ai vu que Dieu Tout-puissant faisait passer un chameau à travers le chas d'une aiguille. C’est une chose très étonnante.
-Qu'y a-t-il d’étonnant? Il est Dieu, savez-vous qu'il est Dieu? Savez-vous qu'il est Dieu? Dieu peut tout faire. Il peut tout faire!
Cela l’a fait réfléchir : si vous comprenez que Dieu est Tout-puissant, Tout-puissant, cela ne signifie pas qu'il peut déplacer l’Himalaya pour le mettre au Maharashtra. Cela ne veut pas dire cela. Rires.
Mais cela signifie qu'il est Tout-puissant, c'est-à-dire qu'il peut faire les choses les plus subtiles. Et ces choses subtiles, notre cerveau, ce côté mental ne peut pas les comprendre. C’est au-delà de la conception d'un esprit humain. Voilà ce qu’est Dieu. Il est celui qui a créé les êtres humains. Il doit être au-delà de nous, s’il crée. Si un potier crée un pot, cela signifie qu'il est au-delà du pot. Un pot ne peut pas créer Dieu, le potier. »
Shri Mataji Nirmala Devi, puja de Noël, Ganapatipule, Inde, 25/12/1990
 

« Il est plus facile à un chameau de passer par le trou d’une aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume de Dieu » (Mt. 19.24)
« Le Saint dit : ouvre-moi une porte aussi grande que le trou d’une aiguille, et j’ouvrirai pour toi une porte par où tu pourras entrer avec des tentes et des chameaux. » Le Cantique des Cantiques.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire