jeudi 24 décembre 2015

Comment croire au mystère de Jésus-Christ?



« Je me demande pourquoi encore aujourd’hui, ils croient que Jésus-christ était le Fils de Dieu. Pourquoi croient-ils aussi au Saint-Esprit? Je veux dire même pour la Bible, pourquoi devrait-on y croire ? Quelle est l’autorité de la Bible? Je veux dire que l’islam pourrait poser cette question, un musulman pourrait demander : "Quelle est l’autorité de la Bible, pourquoi croyez-vous en la Bible ? Je veux dire que si vous citez la Bible, ils pourraient demander quelle est son autorité. Les chrétiens pourraient répondre que le Christ en est l’autorité, mais le Christ n’a jamais écrit la Bible.

Ce qui donne l’autorité, c’est votre propre ego. Vous voulez y croire. Vous voulez y croire, c’est tout, vous voulez y croire, cela vous aide à répondre à bien des questions. Parce que, à chaque fois qu’une chose se produit, vous pouvez dire : "Très bien, c’est la volonté de Dieu". Car il est plus facile de l’utiliser une fois crucifié, avant cela, nous ne pouvions pas l’utiliser, car le Christ était indépendant, était alors vivant. Mais quand il est mort, c’est devenu très commode de l’accepter, on ne pose pas de questions.
Alors, pensez-vous que c’est une erreur que le Christ ait dit qu’il était le Fils de Dieu? Car à cause de cela, il a été crucifié. Pensez-vous que c’est une erreur qu’il ait dit la vérité sur lui-même? Diriez-vous cela? Comment pouvez-vous justifier le fait qu’il dise cela?
"Voyez, s’il il a été crucifié pour cela, alors il n’avait pas de discernement", d’aucun pourrait dire cela, "Il n'y avait pas de discrimination; ce n’était pas sage de le dire, après tout, il aurait vécu plus longtemps, il aurait passé de meilleurs moments avec sa mère, il aurait pu construire une maison ou quelque chose comme ça." Il aurait amassé un peu d'argent ou une sorte de une chose très importante, il l'aurait fait.
Mais il y a le mystère.
Le mystère que nous ignorons, parce que nous voulons le voir de notre point de vue, puis à un certain point, nous y renonçons tout simplement. Nous ne le justifions pas, nous ne le rationalisons pas, mais à un certain point, nous abandonnons. "Oh, d’accord. Il est Dieu." Nous arrivons à un point où nous disons: "D’accord, c’est le Fils de Dieu, laissons le, tout ce qu'il voulait, il l'a fait, tout ce qu'il croyait bon faire. Qui sommes-nous pour juger?" Mais alors, pas du temps de son vivant.
Je dois dire que Dieu est un mystère. Mais les êtres humains sont un mystère encore plus grand que Dieu - pour moi en tous cas. Je veux dire qu'ils savent jusqu'où ils peuvent aller et comment soudain s’arrêter: "Oh ! C'est divin." Jusqu'à un certain point, ils rationalisent et intellectualisent les choses, puis ils disent : "Oh ! C'est divin. Point final."

Aucun de vous n'a vu le Christ marcher sur les eaux, n'est-ce pas? Ni être ressuscité, aucun de vous. Alors, pourquoi devrions-nous croire qu’il l’ait fait ? C'est la question à se poser à soi-même.
Mais le Christ l'a fait car il était le Fils de Dieu. Alors, comment faire pour y croire ?
Nous devons devenir quelque chose de supérieur, pour accéder au mystère de sa vie….
Quel était le rôle que le Christ devait jouer de son vivant ? Nous ne pouvons pas le comprendre avec cette conscience humaine, il nous faut devenir quelque chose de supérieur. Et c'est pourquoi il a dit encore et encore : "Vous devez renaître."

Combien d'entre nous pensent qu'ils doivent renaître ? Sommes-nous des deux fois nés ? Nous le certifions, beaucoup de gens le certifient : "Je suis deux fois né, je suis un chrétien", "chrétien" signifiant "deux fois né", comme "musulman" et "brahmane" qui veulent dire la même chose….
Alors, où est la vérité ? Si vous recherchez ardemment la vérité, alors les mystères pourront vous être dévoilés. Mais c'est à vous de rechercher la vérité, la vérité uniquement, la vérité et rien d'autre. Si vous voulez vivre avec votre ego, allez-y, personne ne va vous en empêcher.
Quand vous commencez à voir votre ego, vous devez savoir que ce n'est pas vous-même, qu’il existe quelque chose au-delà.
Car au moyen de l’ego, ce que vous ayez appris n'est que du chaos. C’est la connaissance que vous avez acquise par votre ego qui créé tous les problèmes du monde. Toutes les peurs que vous avez accumulées par votre super-ego sont un autre désastre pour les êtres humains.
Il doit y avoir quelque chose que Dieu a placé à l'intérieur de nous, une lumière grâce à laquelle nous pourrions voir au-delà de notre ego et de notre super-ego.
Tant que cette lumière ne se produit en vous, vous ne pouvez pas comprendre le mystère de Dieu et de son amour. Vous ne pouvez pas comprendre. L'amour humain n'est pas assez profond pour ressentir la profondeur de l'amour de Dieu et de son cœur, parce qu'il est tellement centré sur lui-même, il est tellement centré sur l'ego : son cœur doit fondre, s'ouvrir, doit fondre totalement et se déverser. Ce cœur gelé est comme un iceberg, il doit être dissout dans l'océan de l'amour de Dieu, sinon vous ne pourrez jamais atteindre les profondeurs de son amour.»
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, Hampstead, 04/06/1981

Vidéo : "Angels from the Realms of Glory" est un chant de Noël écrit par James Montgomery. 

Publié à la veille de Noël 1816, il a commencé à être chanté dans les églises en 1825. L'hymne est le plus souvent chanté sur l'air français de "Les anges dans nos campagnes", sauf que le refrain "Gloria in excelsis Deo" est chanté à la place du refrain "Venez adorer le Christ roi nouveau-né". 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire