samedi 21 novembre 2015

Un Sahaja Yogi est un soldat de la vérité

« Vous devriez aider chaque personne qui est Sahaja Yogi ou qui veut le devenir. Ceux qui sont des Sahaja Yogis établis, vous devez les aider, parce que nous sommes une seule personnalité et tous sont les différentes mains d'une même personnalité, d’un seul Dieu. Donc, cette unité doit être établie en vous-même et les autres aussi devraient voir cette unité entre vous.
Il y a des gens qui sont très actifs. Il y a des gens qui sont très actifs dans le domaine de la critique. Tout cela s'améliorera, J’en suis sûre, car cette année est celle des grandes réalisations et d’un grand succès. Mais si vous commencez à faire quelque chose d’absurde, rien ne fonctionnera.
Bien sûr, Je ne dis pas qu’il n’y a pas de tels Sahaja Yogis parmi nous. Il y en a. Nous avons tous ces soldats parmi nous, c’est certain. Ils ont tout l’armement, tout ce qu'il faut ils l’ont, mais nous avons besoin de plus de soldats. Et pour cela, nous devons œuvrer collectivement, nous devons organiser ce que nous devrions faire.
Récemment, il y a eu une grosse controverse au sujet du comportement islamique de certaines personnes. Nous ne sommes ni chrétiens, ni musulman ni rien. Nous ne le sommes pas, parce que l’on ne peut pas limiter son être à un petit champs en disant: "Je suis un Sahaja Yogi, mais je suis un chrétien." Vous ne pouvez pas le dire. Vous devez renoncer à ces limitations. Vous êtes un Sahaja Yogi des pieds à la tête et toutes les autres choses absurdes ne font pas partie de vous.

J'ai constaté que de nombreux musulmans viennent également recevoir leur Réalisation de Sahaja Yoga, mais parmi eux, très peu sont de véritables Sahaja Yogis. Mais ils viendront écouter ma conférence, ceci, cela, mais très peu sont vraiment des Sahaja Yogis, dans le vrai sens du mot. Car suite (à la Réalisation), vous commencez à voir les défauts de votre communauté, les défauts de ce qu'on appelle la religion à laquelle vous appartenez - quelle qu'elle soit, vous les verrez. Et vous essayerez certainement de les corriger si vous les aimez - ou vous abandonnerez. 
Ce sont des gens spéciaux, spécialement sélectionnés pour une cause très spéciale et vous ne pouvez pas perdre votre énergie sur des petites choses absurdes. Voilà une chose que vous devez savoir.
En ce jour de Diwali, vous devez savoir que vous devez brûler (votre ego) à la lumière du Divin pour vous répandre absolument partout, mais ne le faites pas trop. Par exemple, des personnes sont venues me voit et m’ont dit :
- Mère, nous avons renoncé à nos parents. Nous avons renoncé à ceci, nous avons abandonné cela et pourtant, nous ne sommes toujours pas biens.
- Pourquoi devriez-vous abandonner vos parents ? Ai-je dit. Vous êtes bloqués à cause de quelque chose, alors vous y renoncez, ou est-ce que cela s'est fini spontanément?
- Ah, nous étions très attachés à notre famille, vous voyez, à nos parents, notre pays, ceci, cela et maintenant, nous avons renoncé à certaines choses- à quelques unes…
Un Sahaja Yogi a le caractère spécial d'un soldat qui se bat pour la vérité. Ce genre de personnalité, quand vous l’aurez, il y aura des lumières partout.
En ce jour de Diwali, Je vous bénis tous de tout mon cœur et Je veux que vous vous respectiez vous-mêmes et que vous compreniez quelle est la position de votre être dans cette - on peut dire - organisation ou dans ce mouvement qu’est Sahaja Yoga. Et que vous compreniez comment nous gérons les choses : votre attention devrait passer de toutes ces choses insensées et ordinaires à votre Soi. Elle devrait être une force très dynamique qui devrait résoudre les choses. »
Shri Mataji Nirala Devi, Diwali Puja; Lac Piru, Los Angeles, USA, 18/11/2001
 

Avec Sahaja Yoga, il n'y a rien à abandonner. On ne doit pas abandonner les choses d'une façon externe. On doit être détaché intérieurement, c'est à dire avoir libéré son attention de ses conditionnements. C'est une position très différente. Dans le premier cas, on abandonne les gens, dans l'autre, on est capable de libérer son amour et d'aimer inconditionnellement. C'est au niveau de son attention que l'on agit sur les choses et en soi.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire