mercredi 4 novembre 2015

Shri Ganesha nous donne l'inspiration


« Je crois que Je vous ai beaucoup parlé de Shri Ganesha et de sa nature, cependant, il y en a encore beaucoup d'entre nous qui n’ont pas compris ce qu’étaient ses pouvoirs et ce qu’il désire. La première chose pour respecter Shri Ganesha, c’est de comprendre l'importance de la chasteté. La chasteté ne concerne pas seulement les femmes, c’est plus aux hommes de l’observer. Si on a l’estime de soi, dans le vrai sens du mot, on respecte la chasteté sans aucune difficulté. Mais si on n’a pas d’estime de soi, alors on court après quelque chose de très médiocre, d'une qualité très dégradante. Il est donc très important que la chasteté soit respectée, soit comprise et soit absorbée. Cette habitude de ne pas observer un bon protocole vis à vis de la chasteté se développe dès l'enfance, et nous devons faire très attention, lorsque nous sommes dans un état de Ganesha, à ne pas suivre ces choses horribles. Je ne sais pas d'où les gens tirent ces idées….
Une fois qu’on commence à perdre cette chasteté, rien ne nous dérange plus. Nous avons vu les résultats de cela chez beaucoup de personnes très haut placées. Et ces gens haut placés pensent qu'ils sont importants et qu’ils peuvent défaire les engagements de Jésus-Christ et qu’ils peuvent faire ce qu'ils veulent, mal se comporter avec les femmes qui sont sous leur autorité. Il se peut qu’ils agissent en secret ou d’une quelconque autre façon, mais Ganesha les observe et les punit pour ce qu'ils font.
C’est une chose terrible que de s’aventurer sur ces sentiers et ce n’est pas le domaine de Sahaja Yogis. Les Sahaja Yogis doivent, tout d'abord, stabiliser leur regard car il est en relation avec le pouvoir de Jésus-Christ. Mais dans les nations chrétiennes, J’ai constaté que les gens ont les yeux qui vagabondent. C’est très surprenant, d’autant que le Christ est leur leader, qu’ils vénèrent le Christ, qu’ils vont à l'église chanter ses louanges, de voir qu’ils ont des yeux vagabonds (adultères). Ces yeux errants ne peuvent pas représenter la chasteté du Christ.
Maintenant, le deuxième point c’est que le pouvoir de Ganesha ne peut se manifester que si vous êtes sage, parce que c’est lui qui nous donne la sagesse. Or, les gens ne comprennent pas ce qu’est cette sagesse, c’est un gros problème. La soi-disant intelligence n’est pas la sagesse, cela peut vous donner une personne très rusée, très agressive, et parfois très subtile, qui peut aller tromper les gens, leur dire des mensonges, faire toutes sortes de choses, et croire en elle-même qu’elle a très bien réussi.
Le succès n’est jamais le critère d’un Sahaja Yogi. Le succès, selon Sahaja Yoga, cela signifie un abandon très subtil de soi à Sahaja Yoga. On le rencontre rarement à moins que vous ne méditiez tous les jours. Il est très important de devoir méditer.
Ceux qui ne méditent pas seront perdus pour Sahaja Yoga, parce que la sagesse ne peut se développer qu’à travers votre inspiration intérieure. Vous n'avez cette inspiration intérieure que si la puissance de Shri Ganesha se manifeste. C’est lui qui vous donne la sagesse. Avec la sagesse ce que vous faites, c’est de trouver des solutions, des solutions qui sont pacifiques, qui sont satisfaisants, qui sont apaisantes.
C’est lui qui vous rappelle à l’ordre aussi. Comme hier, on m'a dit qu'il y a eu une bourrasque et que beaucoup de gens ont un peu souffert à cause du vent qui est venu et a arraché les tentes. On n’a pas besoin d'avoir de tente avec ce climat, pourquoi avoir une tente? Je ne comprends pas. Mais ils ne peuvent pas vivre sans une tente, voyez-vous. Je peux très bien dormir dehors, dans la rue aussi. Il n’est donc pas nécessaire de faire des histoires à propos de toutes ces choses et d’apporter ici tout (le confort) d’une maison, on n’en a pas besoin.
Nous ne devrions pas avoir peur du manque de confort. Si vous voulez avoir une vie très confortable, et que vous ne pouvez pas supporter l'inconfort, Sahaja Yoga n’est pas pour vous. Jadis, les gens allaient dans l'Himalaya, se tenaient debout sur une jambe, priaient Dieu et ils ne recevaient pas la Réalisation, ils ne pouvaient pas obtenir la Réalisation, tandis que vous tous avez la Réalisation.
Donc, il ne faut pas essayer de se faire de soi-même quelqu’un de très, très - une sorte de seigneur. Il n'est pas nécessaire de se soucier du confort. Je peux vivre dans le confort et Je peux vivre n'importe où, aussi à cet âge. Donc, ce que vous devez faire, ce n’est pas de pratiquer l'ascèse, mais de devenir un ascète. La pratique implique des ennuis. Mais si vous devenez simplement un ascète de l'intérieur, alors vous ne vous préoccuperez pas de ces petites choses ici et là. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Ganesha Puja, au sujet de la chasteté et de l’innocence, 05/09/1998
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire