lundi 30 novembre 2015

Dynamisez votre attention par l'amour et la compassion



« Bien que la base ou l'essence du chakra du Swadhisthan soit l’esthétique, la force et l'énergie du chakra du Swadhisthan est l’attention. Si vous avez une attention vacillante, si votre attention se pose un instant ici, un autre là, si vous avez une attention qui ne peut que vous servir à critiquer les autres et qui ne peut vous servir à voir vos propres défauts; si vous avez une attention qui montre aux autres que vous êtes une personne futile et insensée, alors votre principe du gourou est abîmé. Ce sont les efforts de Sahaja Yoga qui sont altérés, ainsi que le travail de votre gourou.

Le minimum du minimum, au départ, l’attention doit être pure. Mais une attention pure ne signifie pas la sévérité, cela ne signifie pas l'ascétisme, cela ne signifie pas qu’il faut discipliner vos yeux comme un cheval avec des œillères. Mais en toute liberté, il faut concentrer votre attention. A quoi faisons-nous le plus attention? Si nous sommes honnêtes, nous pouvons penser, au plan humain, que nous faisons attention à nos enfants, à notre femme, à notre mari, à notre famille, à des relations qui sont des relations d’amour. Ainsi, lorsque votre attention possède de la compassion et de l'amour pour une autrui, c’est à ce moment-là seulement que vous pouvez réussir à donner la Réalisation aux autres. Si vous devez réussir à donner la Réalisation à d'autres, cela doit venir d’un amour intense pour autrui. Si vous ne possédez pas cette intensité, vous ne faites que déplacer vos mains, élever la kundalini, parce que votre Mère vous a donné des pouvoirs- et puis terminé.

Cette intensité de l'amour avec une attention pure ne peut que vous donner du succès, et Je pense que l'attention pure ne peut qu’aimer. Une attention impure ne peut pas aimer, parce qu’une attention impure est égocentrique, concentrée sur soi-même – il ne s’agit pas du Soi au sens spirituel.
Mais l'idée que la spiritualité est amour, semble être une idée nouvelle pour beaucoup de gens. Ils pensent que la spiritualité signifie quelqu’un de totalement sec comme un haricot, que personne ne peut approcher de près, avec qui personne ne peut communiquer, parce ce quelqu’un serait trop "pur". Si le savon ne peut pas nettoyer votre corps, à quoi cela sert-il d’utiliser du savon? Si le savon a peur de s’approcher de vous, alors il est préférable de ne pas lui donner le nom de savon.

Nous arrivons donc au point où la créativité, si c’est notre but, notre "laksha", nous devons purifier notre attention et la purifier avec amour, avec compassion. Et cette même attention quand elle est remplie d'amour et de compassion, vous donne du dynamisme, vous donne la force, vous offre son zèle infatigable. Et la joie de voir votre reflet dans une autre personne est très belle. Aucun mot ne peut la décrire. 
En fait, quand vous donnez la Réalisation à une autre personne, ce que vous essayez de voir, c’est votre image chez elle, comme si d’un verre ordinaire, vous en faisiez un beau miroir et puis que vous vouliez vous y mirer. C’est ainsi que vous créez, que vous créez votre propre réflexion et par le nettoyage des réflecteurs, une fois que vous comprenez que sans cette créativité, ce Gourou puja est inutile pour vous. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Guru Puja, Italie, 23/07/1989
Publié par dictionnaire sahaja yoga

1 commentaire:

Enregistrer un commentaire