lundi 2 novembre 2015

Devenir UN


« Dans ce monde, tous les gens formidables qu’on a respecté, depuis des siècles, ont été des gens très, très sages ; pas des gens colériques, qui se querellaient, pas des gens qui prônaient la luxure comme but de la vie, ces gens-là n’appartiendront jamais à la mémoire des générations futures. Mais ce n’est pas si important, car c’est vous, en tant que Sahaja Yogis, qui êtes très importants: vous êtes ici sur terre pour émanciper l'humanité tout entière. Donc, ce qui devrait être le but de votre vie, c’est d’approfondir votre spiritualité.
L’objectif d'entrer profondément dans la spiritualité, Je pense que vous le connaissez tous, voyez-vous, mais vous ne le mettez pas en pratique. Je vous ai dit la dernière fois que votre attention doit être à l'intérieur, pas à l'extérieur, et que vous ne devez pas réagir. Tous ces procédés vous aident à être sages, à être sensibles. Mais une personne sensible, qui n’est sensible qu’à son propre confort, qu’à son argent ou sa santé personnelle, tout tournant autour d’elle, n’est pas quelqu’un de sage, n’est pas sage.
Si vous voyez un petit enfant, qui est bien élevé, bien sûr, il se souciera toujours des autres personnes. Il ira découvrir ce dont les autres ont besoin, ce qui peut les rendre heureux. Il utilisera toutes les méthodes simples pour essayer de plaire aux autres, mais pas pour gagner une faveur ou pour prouver qu'il est très généreux, mais, dans le vrai sens du terme ce qui lui donnera la joie, pour la collectivité.

Aujourd’hui, Je vais vous en dire plus au sujet de ce tempérament collectif que vous développez grâce aux efforts de Shri Ganesha, ou plutôt, de ses pouvoirs.
Quelqu’un m’a dit qu’Einstein avait déjà écrit une histoire similaire, c’est une découverte : si chacun se refroidit, grâce aux bénédictions de Shri Ganesha, alors on devient tous "un". C’est sa théorie. Mais il y a eu aussi Phil Ward qui a établi que lorsque vous refroidissez de l’hélium gazeux, toutes les molécules, disons les atomes, commencent à se mouvoir d’une façon collective. Sinon, ils se heurtent les uns aux autres, ils se cognent les uns contre les autres et ils courent d’une façon désordonnée.

De même, lorsque nous avons en nous les bénédictions de Shri Ganesha, au vrai sens du terme, nous devenons des Sahaja Yogis vraiment très évolués avec cette sagesse. Des "Sahaja Yogis évolués", cela veut dire qu’ils sont devenus "un". Que signifie "devenir un"? Devenir unis, c’est vivre les uns pour les autres, s’apprécier mutuellement, veiller au bien-être les uns des autres. Par exemple, des gens très riches, des gens très pauvres, des gens malades ou en bonne santé, ils s’unissent tous. En sanscrit, cela s’appelle "Ekakarika", devenir un. Et cette unité se voit dans vos célébrations. Quand vous venez tous ici, vous essayez de vous aider mutuellement, tout le temps, Je l’ai constaté. Cela ne dérangera personne d’aider autrui. J’ai vu que les gens s’apprécient, qu’ils ne veulent froisser personne. Au contraire, chacun veut être utile et sensible aux autres…Donc, pour découvrir cet Ekakarika (cette unité) il vous faut descendre profondément en vous-même, et ainsi, vous sentirez que vous êtes tous unis, que vous soyez ici ou au Japon, en Amérique, n’importe où. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Ganesha Puja, au sujet de la chasteté et de l’innocence, 05/09/1998

"Eka" signifie "un, unité" et "karika" signifie "qui produit, qui crée". "Ekakarika", c’est donc ce qui produit l’unité. 

Einstein étudie le comportement des photons, et fait publier en 1924, un article du physicien indien Satyendranath Bose sur ce sujet. Collaborant avec ce dernier, il élabore la théorie statistique de Bose-Einstein, qui permet de décrire le comportement quantique des particules de spin entier appelées bosons. Sur la base de cette théorie, Einstein prédit que dans un gaz d’atomes identiques et sans interactions mutuelles - refroidi à une température suffisamment basse - une fraction importante des atomes devrait s’accumuler dans le même état quantique d’énergie minimale (état fondamental). Ce phénomène, connu sous le nom de condensation de Bose-Einstein, est finalement observé en 1995 par Eric A. Cornell, Carl E. Wieman et Wolfgang Ketterle, qui obtiennent conjointement le prix Nobel de physique en 2001 pour leur confirmation de la prédiction d’Einstein et leurs études postérieures sur les propriétés des condensats de Bose-Einstein. 
Cette idée qu’il faut refroidir les atomes pour qu’ils deviennent collectifs est la même que le sens de l'énergie aimante et positive des vibrations fraîches: elles nous apaisent, rafraîchissent notre corps, ce qui nous permet d’être unis vibratoirement les uns aux autres en étant connectés à la Conscience Collective. Cette notion de vibrations fraîches liée à la paix et de chaleur liée à la négativité reste encore à prouver au niveau médical, mais cela ne saurait tarder.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire