lundi 28 septembre 2015

Observer vos émotions pour corriger votre problème

« Voyons ce qu’est cette méditation, ce que nous devons faire pour méditer. La première chose que nous avons, c’est le côté gauche - vous voyez – c’est le Mana Shakti, le pouvoir de vos émotions, d’accord? Or, les émotions sont connectées à votre côté droit aussi - à prana. Disons, par exemple, que si vous êtes contrarié émotionnellement – c’était le cas tout à l'heure, notre "shva" (âme humaine), notre respiration a également augmenté et nous avons eu l’impression que tout le corps était en quelque sorte, en réaction et nous avons ressenti la réaction de prana, du côté droit aussi, le fait qu'il essayait de se manifester. Nous avons commencé avec les larmes, c’est l'élément "eau" et tout ce qui s’est exprimé, les émotions se sont tellement déversées que notre prana a également été impliqué. Disons, par exemple, si vous avez peur, si vous êtes effrayés – 
Shri Mataji parle à quelqu’un de la petite fille qui est à ses côtés: Non, elle va bien. 
Si vous avez trop peur, que se passe-t-il? 
Shri Mataji à quelqu’un: Non, elle va bien. 
Si vous avez peur, votre respiration s’accélère très rapidement, n’est-ce pas? Donc, c’est lié. 
Shri Mataji parle à quelqu’un : Oui, venez, entrez! 
Donc, c’est connecté. Si vous avez peur, c’est relié à votre prana, à votre respiration et le système (sympathique droit) en entier est connecté avec vos émotions, le système physique. Si vous pleurez trop, ou si vous sanglotez trop, ou si vous êtes une personne triste, cela se voit sur votre visage, sur votre chakra du Vishuddhi aussi, et pas seulement au niveau du cœur, Anahata, mais aussi au niveau du Vishuddhi. Puis votre Agnya est aussi atteint. Donc, tous les chakras reflètent le côté gauche et il y a également une manifestation physique. Cela prouve que les deux (canaux) sont vraiment connectés. 
Nous devons alors, d'une façon ou l'autre, dissoudre ces deux côtés en nous, le gauche et le droit - parce que si vous ne les dissolvez pas, vous restez à mi-chemin ici, donc vous devez dissoudre ces deux choses. Et pour les dissoudre, que devrions-nous faire? Que pouvons-nous faire dans la méditation? Pouvez-vous suggérer quelque chose? 
Pas de réponse. 
Par exemple, nous avons prana et mana. Or, prana représente le côté droit et Mana Shakti est le côté gauche. Bien? Ces deux doivent être dissous dans l'air, c’est à dire fondus. Maintenant, comment faire pour dissoudre ces deux choses qui sont reliées l’une à l’autre- après la Réalisation, pas avant- ?  
Avant de méditer, nous équilibrons nos canaux, n’est-ce pas? (Nous sentons) quel côté est frais, quel côté l’est moins, à ce moment-là. Supposons qu’à ce moment précis, vous soyez troublé émotionnellement, alors vous mettez l’énergie de votre canal droit sur le canal gauche. Si vous êtes à ce moment perturbé sur le côté gauche - Je veux dire "perturbé", dans le sens où votre côté gauche est glacial, alors vous levez votre canal gauche et vous vous équilibrez (vibratoirement) avant de méditer. Voyons maintenant tout d’abord le côté qui manque de vibrations. 
Shri Mataji parle à la petite fille qui est à ses côtés : Met tes mains comme ça, un peu. Est-ce que ça va bien? Tu sens une brise fraîche? Tu la sens? Et pas de ce côté? Bien.  
Shri Mataji lui donne des vibrations. C’est mieux? Est-ce que tu la sens de ce côté? Shri Mataji descend son canal gauche. Maintenant - quelque chose bouge? La brise fraîche arrive maintenant? Y a-t-il une brise fraîche? Oui, il y a une brise fraîche dans ta main? Tu la sens ? Bien. 

Donc, une fois que vous avez équilibré vos canaux, la meilleure chose à faire ensuite, c’est de mettre l’attention sur vos émotions, sur Mana Shakti. Observez vos émotions. Vous pouvez les éclairer en pensant à votre Mère. D’accord, éclairer-les simplement. Elle va résoudre le problème. Quels que soient les problèmes de Mana, d'accord? Donc, une fois que vous vous connectez avec ces émotions et que vous commencez à les observer dans votre méditation, vous voyez ces émotions en train de monter en vous et si vous essayez de remettre ces émotions à votre Mère, comme ils disent, de les remettre aux pieds de lotus de votre Mère, ces émotions vont commencer aussi à se dissoudre. Et elles vont devenir en quelque sorte, dilatées. Étendues, vous voyez. 
Vous allez les rallonger d’une manière telle que vous sentirez avoir le contrôle de ces émotions. Vous les contrôlez et par ce contrôle des émotions, vos émotions qui sont dilatées, éclairées sont puissantes. Et ces émotions, quand vous ressentez les choses de cette façon, la cause de ces émotions peut être résolue. Par exemple, tout à l'heure, vous avez été touchés émotionnellement, parce que Je parlais - disons – de ces enfants. Naturellement, tout le monde le serait. Or, comme vous êtes atteints par cela, vous remettez ce problème et ces sentiments qui montent en vous, ces vagues de sentiments qui montent, aux pieds de lotus de votre Mère. Alors elles se retrouvent touchées, disons, par ce pouvoir dirons-nous. Ensuite, ces émotions deviennent illuminées. Et quand ces émotions deviennent illuminées, elles ont le pouvoir de résoudre le problème. Voyez-vous ce que Je veux dire? Comme si elles avaient atteint la rive et s’étaient chargées de lumière et que le problème pouvait être résolu. Parce que maintenant, vous n'êtes pas dans un soi individuel, vous êtes dans l'étendue, vous êtes dans le "samashti" (existence collective) et comme vous avez pénétré ce lieu, c’est pourquoi vous avez obtenu ces pouvoirs d'entrer dans le corps (subtil) d'une autre personne, pour voir ses vibrations et lever sa Kundalini. Sinon, vous n’auriez pas pu le faire. »  
Shri Mataji Nirmala Devi, conseils aux Yogis, Brompton Square, Hampstead, Londres, 29/10/1981

Cette façon de procéder est un moyen de mettre de la distance entre soi et ses émotions. C’est cette distanciation qui permet de prendre du recul et de laisser les vibrations agir : c'est-à-dire que l’on remet à l’Inconscient Collectif le soin de régler nos problèmes. En fait, il se trouve que dès qu’on lâche volontairement un problème, cela permet à notre inconscient de prendre le relais et de trouver la solution. C’est ce que recouvre l'expression "remettre un problème aux pieds de lotus". 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire