samedi 19 septembre 2015

Le mariage est la base pour acceuillir de grandes âmes


« Il faut savoir que le mariage selon Sahaja Yoga a une raison précise. Vous ne vous mariez pas car c’est la mode; vous vous mariez parce que vous voulez voir venir sur terre des enfants qui sont des âmes Réalisées. Nous leur donnons un endroit, une filiation pour le faire. Et si vous ne comprenez pas la valeur de ce mariage, alors il vaut mieux ne pas se marier avec des Sahaja Yogis. Il vaut mieux épargner Sahaja Yoga … Je dirais que ce serait mieux si vous ne vous mariez pas dans la même communauté, mais que vous épousiez quelqu’un qui vient d'ailleurs. Tout au plus un Sahaja Yogi de Sydney devrait épouser une Sahaja Yogini de Melbourne : il devrait y avoir une certains distance, pour que cela ne se passe pas entre frères et sœurs, ce serait mieux.
Mais J’ai remarqué que lorsque cela se passait, il y a plus de conflits, parce qu'ils continuent à penser qu’ils sont de Melbourne et l’autre de Sydney. Or, être de Sydney ou de Melbourne ne devrait pas être la raison d'un conflit. Parce que dès qu'ils commenceront à se quereller ils diront : "Oh, vous les Melbourniens, je sais que vous êtes comme ça." Et elle répondra : "Vous les Sydnéins, vous êtes comme ça."
Et dès que vous devenez ainsi, vous commencez à vous quereller à ce sujet. Donc, vous devez savoir que vous n'êtes pas un Sydnéin ou Melbournien, mais vous n'êtes juste qu’un Sahaja Yogi. Et un Sahaja Yogi n’a pas de caste, pas de communauté, pas de race ni autre religion, il n’est pas le citoyen d’une (seule) nation. Quel que soit le pays d’où vous venez, vous êtes un Sahaja Yogi, vous êtes un être universel – c’est ce que vous êtes. Vous pouvez sentir les vibrations de quelqu'un assis ici, qu'il vienne d'Hawaï ou d'Amérique, cela ne change rien.
Donc, si vous pouvez prendre les vibrations de quiconque, cela signifie que vous n’appartenez plus à une communauté ou un pays en particulier : vous êtes un être universel. Et c'est ce que nous devons faire, nous devons créer plus d'êtres qui sont universels. Et pour faciliter cela, nous voulons recevoir ces grandes âmes sur terre, donc c’est une œuvre très importante. Elles doivent venir sur terre, parce qu'elles sont les canaux majeurs de ce travail divin. 
Une fois qu'elles commenceront à descendre sur terre, ces véritables grandes âmes, cela va accélérer les choses, ce sera un si grand - vous n'avez pas idée, ce sera une grande explosion soudaine de Sahaja Yoga. Vous serez étonnés de voir à quel point cela ira vite avec l’incarnation de ces personnes. Et nous devrions essayer de créer un environnement pour recevoir les bienfaits de ces personnes et qu’elles s’incarnent sur terre. C'est très important.
Je vous demanderais donc de réfléchir au mariage selon un angle nouveau et avec des idées nouvelles qui vous amèneront à vraiment comprendre la valeur de ces mariages. Et alors, vous en ferez un mariage réussi ...

J’espère que vous comprendrez que Sahaja Yoga met l'accent sur les mariages, et que nous ne croyons pas à l’ascèse, à l’éloignement de la vie de famille. Nous croyons que la vie de famille est la chose la plus importante. Nous devons vraiment bien l’établir sur terre, et devons voir à ce que, dans ces beaux nids d'amour divin, de grandes âmes naissent. Et nous devons continuer en ce sens, on ne peut échapper à cette belle vie conjugale. Et Je vous souhaite, à tous, d’avoir une très bonne et heureuse vie conjugale. Et ceux qui ne sont pas mariés, Je leur souhaite d’avoir aussi une vie de couple très heureuse (plus tard). 

Or, Je suis mariée depuis trente-six ans Je crois, aujourd'hui, c'est mon anniversaire de mariage. Tant d'années ont passé, mais Je me sens toujours comme une jeune mariée avec mon mari, parce que nous avons eu la sagesse de vivre comme ça. Et bien sûr, il y a des hauts et des bas, mais finalement, on se sent très différents dans l’ensemble. 
Il a envoyé une belle lettre aujourd'hui, pour vous remercier tous de la gentillesse que vous avez montrée envers moi, et pour toute la bonté que vous lui avez montrée. » 
Shri Mataji Nirmala Devi, Gruha Lakshmi puja, Sydney, Australie, 07/04/1981 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire