vendredi 11 septembre 2015

La colère de la Terre Mère


« Lorsque nous avons commencé à faire des machines, nous avons commencé à produire des machines sans pondération, comme des fous. En conséquence, nous sommes maintenant devenus les esclaves des machines. Nous ne pouvons rien faire de nos mains. A cause des machines, les gens se sont retrouvés au chômage. Comme Je l'ai dit de nombreuses fois, les machines sont à notre service, nous ne sommes pas au service des machines. Mais aujourd'hui, la situation est très différente. Nous sommes entièrement entre les mains des machines - encore une fois c’est le même comportement inconsidéré, encore une fois le même manque de pondération.

La Terre Mère nous enseigne l'équilibre. Si elle n'était pas équilibrée, nous aurions tous été tués. Elle nous enseigne la gravité. Elle nous enseigne comment être charismatique vis à vis de quelqu’un d’autre sans qu’il n’en soit conscient, sans qu'il ne le sente.
Sans asservir, sans envoûter, sans forcer, attirer les autres sans attente, sans aucune attente, elle nous donne, qu’on la respecte ou pas, qu’on la traite bien ou pas … Mais quand elle se fâche vraiment comme – par exemple, vous avez entendu qu’au Mexique il y a eu une éruption.
Vous savez ce qui se passe au Mexique, Je vous en ai parlé il y a bien longtemps, du fait qu'ils utilisent toutes sortes de magie noire, qu’ils fabriquent toutes sortes de drogues. La Colombie fait de même. Et si vous faites toutes ces choses pour nuire aux gens, alors la terre Mère se met dans des conditions volcaniques et puis un volcan se met à éclater.
Comme vous le savez, Los Angeles et tous ces endroits sur la côte ouest de l'Amérique courent toujours des risques sismiques. Toutes sortes de gourous sont allés là-bas et s'y sont installés, il y a toutes sortes de magie noire. C’est de la sorcellerie qui est officiellement reconnue. Officiellement, ils sont enregistrés. Cela ne dérange personne, parce qu'ils disent que vous avez la liberté humaine de faire toutes sortes de choses diaboliques. Au nom de la liberté humaine, ils font toutes sortes de choses horribles.
En conséquence, la Mère accorde un sursis, c’est toujours un sursis collectif. Il est toujours question d’un délais collectif, s'il vous plaît souvenez-vous en.

Mais quand Sita a voulu quitter Shri Rama, la terre s’est ouverte et l'a prise en son sein. C’est ainsi que la Mère reçoit en son sein, ce n’est pas une destruction ni une éruption. Mais une éruption endommage collectivement, et parfois, des innocents sont également tués par cela.

La mort ne existe pas en termes divins. Ceux qui sont morts peuvent être régénérés.
Mais la mort peut être parfois utilisée pour punir les gens, pour les détruire, pour les écarter de la scène. C’est ce que fait la Terre Mère, parfois, sa colère peut être si grande, qu’elle peut, d’une frappe chirurgicale, détruire des milliers et des milliers de kilomètres de terre, détruisant de nombreuses personnes qui ont été extrêmement irréligieuses et non collectives. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Shri Bhoomi Devi Puja, Shudy Camp, Angleterre, 03/08/1986 
Photo : Volcan au Chili 2015
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire