mercredi 30 septembre 2015

Attention à ne pas mettre le supergo au service de l'ego

« Il y a une autre façon subtile que cette force destructrice des Ekadesha a d’aider : en détruisant tout ce qui est négatif en nous. Car, tant que cette négativité n’est pas détruite en nous, nous ne pouvons pas devenir des gens capables d’entrer dans le royaume de Dieu. Il y a notre ego, il y a notre superego et les deux peuvent être représentés ici (aux Ekadesha rudras). Lorsque vous avez un très gros ego, alors vous verrez qu'un gros ego se manifestera comme une bosse sur ce côté, un très grand ego, ici (sur le côté gauche de la tête). Ou si vous avez beaucoup de superego, vous pourrez voir une autre grande bosse saillir du cerveau ici (sur le côté droit de la tête). Donc, sur les deux côtés, vous pourriez avoir ces deux bosses à la fois, si les sympathiques sont hyperactifs.
Si vous n'êtes pas quelqu’un de très collectif, vous pourriez aussi avoir une bosse ici (au niveau du Virata). Alors, il se peut que tout soit rempli par votre ego, votre superego et que le centre du Virata soit encore tellement gonflé que parfois la personne se retrouve avec le visage d'un monstre. Cette partie devient trop grande, épaisse, proéminente. Il y a un personnage que J’ai vu comme ça. Je pense que c’est Frankenstein ou quelqu'un d’autre. C’est lui ? Frankenstein, oui. Le personnage de Frankenstein nous vient de l'inconscient. Tout cela est enflé, proéminent, et cette partie (du crâne) est comme ça.
Cela est vraiment ce qui arrive aux êtres humains s’ils deviennent diaboliques. Voilà donc comment les Ekadesha agissent en nous, pour détruire la négativité qui est en nous.

En Inde, beaucoup de gens jeûnent en ce jour, pour expier, en ce 11e jour c’est très commun: "vous devez faire Ekadashi". Tous les hindous et tous ces gens pratiquent Ekadashi, autrement dit, le 11e jour, ils ne mangent rien du tout. Mais vous ne devriez pas le faire… Mais vous devez être prudents.
Or les Ekadesha viennent du Vide, comme Je vous l'ai dit. Donc, tout d'abord, ils viennent lorsque que vous acceptez quelqu'un en tant que gourou, disons, qui soit un faux gourou, qui soit anti-Dieu, anti-Christ. Alors, vous développez une sorte de bosse de ce côté (à droite, sur le superego), si la personne que vous vénérez comme un gourou, ou respectez en tant que gourou, que gourou pour vous, n’est pas un véritable gourou. Ensuite vous développez un superego qui se voit de côté, sur cette partie.
Et de l'autre côté, cela se voit si une personne dit : "Je suis mon propre gourou, je pratique ma propre méditation, je n’ai rien à faire des conseils de quiconque. Je suis très bien comme je suis." Une telle personne développe l'autre moitié (du crâne, soit l'ego).
Donc, vous avez cette moitié (gauche) développée à cause de (votre ego), et l’autre moitié à cause du superego que vous contractez de ces faux gourous.
Maintenant ce qui arrive parfois, lorsque vous êtes impliqués dans ce genre de comportement de superego, à ce moment-là, il se peut que vous preniez la relève de ces faux gourous et que vous commenciez à utiliser (leurs techniques) au bénéfice de votre ego. Voilà le pire moment pour vous. A ce moment, ce que vous faites, c’est vous comporter vous-même comme un démon. Et une fois que vous commencez à faire cela, vos Ekadesha sont complètement ruinés. Et puis, Je ne pense pas qu'il soit facile de s’en débarrasser, c'est très difficile. Mais si cela reste unilatéral, c'est beaucoup plus facile de s'en débarrasser. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Ekadesha Rudra puja, New York City, 17/09/1983
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire