jeudi 13 août 2015

Shri Krishna veillait sur ses dévots


« Les personnes qui ont obtenu leur Réalisation avant que Je ne vienne sur terre, devaient imaginer les Divinités. Et dans leur imagination, ils n’ont jamais été parfaits. Mais on dit qu’au Sahasrara, la Devi est Mahamaya, - c’est ainsi qu’elle est décrite. Donc si vous voyez la personne aussi, il se peut que vous ne connaissiez pas totalement cette personne, c'est-à-dire d’une façon parfaite, ou d'une manière complète, parce que la Puissance Mahamaya est beaucoup plus grande que ne l’est votre imagination. C’est pourquoi on doit s’abandonner.
Avec une imagination limitée, ou un cerveau limité, on ne peut pas voir la Divinité. On dit aussi qu'elle est "Bhakti Gamya", qu’on peut la connaître par la bhakti, par la dévotion. Donc, il faut de la dévotion, mais la dévotion doit être une dévotion très saine, dans le sens où votre cœur devrait être sans malice, le cœur devrait être propre. Pour garder un cœur propre, c’est très difficile, les êtres humains ont toujours une compréhension relative de la réalité. Mais la réalité est absolue.

Donc, pour atteindre cet objectif, il faut se débarrasser de tous les autres types d'impuretés qui existent dans le cœur. Aussi, au début, on essaye d'atteindre la Réalisation avec un cœur qui n’est pas très propre ; à ce moment-là, nous avons beaucoup d’attachements, nous nous identifions à des choses fausses et aussi nous pensons qu’en obtenant la Réalisation, nous deviendrons des gens très puissants. 
Après la Réalisation, nous avons aussi commencé à nous adonner à des choses médiocres : on a commencé à demander des faveurs, pour notre famille, nos amis, notre mère, nos sœurs. Et les femmes pensaient à leurs mari, à leurs frères et à leurs enfants. Tous demandaient des bénédictions pour ceux avec lesquels ils étaient imbriqués. Vous avez assez rapidement dépassé ces amalgames, Je le sais.

Donc, le travail d'un Avatar (d’une incarnation) est tel qu'il doit répondre aux désirs de ses "bhaktas" (dévots), de ses disciples. Par exemple, les Gopis ont dit à Shri Krishna : " Nous voulons que vous soyez avec nous individuellement, avec chacune d’entre nous. " Alors il s’est divisé en de nombreux Krishna pour être avec chacune d'entre elles. Mais c’était un désir vraiment divin des Gopis...
Donc, au niveau de Shri Krishna, c’était "Yogakshemam vahamyaham". Ainsi, au niveau de Shri Krishna le "kshema" (les besoins) a été assuré, parce que c’était une promesse. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Maha Sahasrara puja, Rouen, 05/05/1984

Dans la Bhagavad Gita, au chapitre 9 verset 22, Shri Krishna s‘engage en disant : "Yogakshemam vahamyaham", ce qui signifie "Je subviendrai aux besoins et bien-être de mes dévots. " Dieu subviendra lui-même aux besoins de ses dévots si on s’abandonne à Lui.
Cette idée se retrouve aussi dans la Bible, Matthieu 7 :
"7. Demandez, et l’on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; frappez, et l’on vous ouvrira. 8 Car quiconque demande reçoit, celui qui cherche trouve, et l’on ouvre à celui qui frappe. "
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire