samedi 29 août 2015

Ne recherchez pas un partenaire au sein de Sahaja Yoga

« Aujourd'hui, c'est un jour très important, celui des raksha bandhans, donc Je dois vous dire quelque chose à propos de ces raksha bandhans. Mais avant cela, nous devons parler des maryadas qui doivent être observés par les Sahaja Yogis. Une des choses que J’ai découverte ici, en Occident, c’est que bien que nous ayons compris l'importance du Mooladhara, qui est une chose très importante - et à moins d’établir pleinement son Mooladhara, on ne va pas avoir une progression plus rapide - malgré cela, il y a encore un relent de choses que l’on voit autour de nous.
Comme par exemple, le fait que les gens commencent à se choisir un partenaire de vie au sein de Sahaja Yoga. Cela n’est pas permis, ce n’est pas permis. Vous ne devez pas gâcher vos lieux de vie, vos centres, en les utilisant comme une agence matrimoniale. Vous devez respecter cela, vous devez respecter cet aspect.
Si vous devez vous marier, alors vous pouvez trouver votre partenaire de vie en dehors de Sahaja Yoga - pour commencer. Mais si vous voulez vous marier avec un/une Sahaja Yogi (ni), alors vous ne devriez pas vous mettre à la recherche de quelqu’un pratiquant Sahaja Yoga. C’est une chose très dangereuse pour Sahaja Yoga soi et pour vous. C’est une chose qu'on ne devrait jamais essayer de faire avec les Sahaja Yogis. En pratique, vous êtes frères et sœurs. Et voilà pourquoi J’encourage toujours les mariages entre personnes qui appartiennent à un autre pays ou un autre centre ...

Vous êtes censés développer votre brahmacharya (chasteté), vous êtes censés développer votre Mooladhara. Au lieu de cela, si vous commencez à utiliser une Sahaja Yogini ou un Sahaja Yogi pour la sélection de votre vie de couple, cela va être très, très gênant. Votre Mooladhara ne va pas s'établir. Je veux dire que c’est très un mauvais coup pour votre développement.
En raison de votre éducation et du type de conditionnement que vous avez eus, vous ne comprenez pas qu'il est important de maintenir la pureté des centres de méditation, de chaque lieu. Donc, une telle relation dans une ville est quelque chose de vraiment mauvais.... Nous avons l’expérience de personnes qui se sont mariées à l'extérieur et ont amené des gens merveilleux à Sahaja Yoga. Si vous pouvez le faire, vous devriez le faire. Mais si vous devez épouser un Sahaja Yogi, vous ne devriez pas le faire au prix de la destruction de la pureté et de l'idéalisme qui existe (en Sahaja Yoga). Dans votre propre intérêt, pour vos propre satisfaction, vous ne devriez pas gâcher le nom de Sahaja Yoga. C’est une chose que J’ai vue. 
Donc Je dirais qu'aujourd'hui, comme c’est le jour de la pureté des relations, sachons que nous devons traiter chacun comme un frère ou une sœur. On ne devrait suivre aucun jeu (de flirt). Ne laissez pas votre esprit se laisser entraîner en ce sens, parce que si vous le lui permettez, alors c’est sans fin. Telles que les choses sont, vous savez combien il est difficile de vous ramener à la normalité.
Quand le Christ a dit: "Tu n’auras pas les yeux adultères" Il ne l'a pas dit parce que c’est impossible à mettre en pratique. C’est assez facile à mettre en pratique pour les Sahaja Yogis. Et il n'est pas besoin de tant vous inquiéter au sujet des mariages. Qu'y a-t-il de si important? Tant de gens se sont mariés et que leur est arrivé ?
Même avec un mariage de Sahaja Yogis, il y a des échecs à cause de ces mauvaises habitudes (de flirt). Donc, il vaut mieux se débarrasser de ces mauvaises habitudes avant le mariage. Parce que, après le mariage aussi, ces gens continuent à flirter et recherchent des garçons ou des filles. Parce que si ces habitudes ne sont pas freinées avant le mariage, elles persistent. Donc, il ne faut pas essayer de faire toutes ces choses avant le mariage ...
Ayez des mariages normaux qui sont agréables, qui ont créé des liens permanents entre les personnes. 
Maintenant, nous devons comprendre les maryadas dont Je vous ai déjà parlés aussi. Les relations entre les hommes et les femmes ne sont pures que si un certain nombre de limites sont respectées. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Vishnumaya puja, Hounslow, Londres, 11/08/1984
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire