samedi 22 août 2015

Inclinez-vous vers la Terre Mère


« Cette Virata Shakti (Puissance du Virata) que nous devons réaliser, nous donne en premier le sens de la Conscience Collective. D’abord, nous la comprenons par la puissance de notre cerveau. Mais la puissance du cerveau doit être totalement guidée par le cœur, doit être irriguée par le cœur; or en sanscrit, il y a un très beau mot "sinchana" (arrosage), signifiant comme des gouttes de rosée aspergées par l'amour de Dieu. Donc, l'intégration de ce cerveau doit se faire avec le cœur et le foie, c’est alors seulement que la Virata Shakti prend une autre forme : les armes de destruction deviennent des armes de pardon, chaque sorte de pouvoir destructeur est utilisé pour la construction, comme s’il était détourné ....car la Virata Shakti a maintenant pris cette forme, comme l'arbre qui grandit pousse vers le haut.
Mais quand l’arbre est chargé de fruits, il penche vers le bas. D'abord, il est intéressant par ses fleurs, par son bois, par les autres parties de son tronc, et les gens essaient de le couper pour cela. Mais quand le fruit apparaît, ils veulent le préserver. Et l'arbre se courbe, son humilité est très précieuse.
Ainsi vous êtes les fruits, de cette Viratangana Shakti, vous en êtes les fruits… Donc, aujourd'hui, la Virata Shakti vous a donné une grande valeur, parce que les gens voient qu’en ayant un Sahaja Yogi avec eux, c’est si précieux. Par exemple, un homme ordinaire obtient sa Réalisation puis développe sa valeur. En cela, grâce à ses propres valeurs, il peut être respecté, aimé, et recevoir ce qu’il y a de plus élevé- s’il est un Sahaja Yogi correct.
Donc, aujourd'hui, vous devriez comprendre cette Virata Shakti comme ceci: "nous allons vénérer cette Virata Shakti qui a produit des fruits". Et le résultat de cela, c’est que toutes ces différentes églises et le fanatisme, et l'athéisme et le communisme et tout ces "isme", tout cela sera neutralisé, car ils verront leur avantage en elle. Mais vous devez devenir cela.
La plus grande chose à savoir c’est qu’il faut s’abaisser vers la Terre Mère, être humble. Absolument, l'humilité intérieure qui se révèle au dehors va vraiment vous donner toute la valeur des fruits de Sahaja Yoga.
Ces Sahaja yogis qui se vantent d’eux-mêmes sont comme les fruits qui se détériorent déjà sur l'arbre. Seuls les fruits qui se courbent, sont acceptés comme des fruits bons et mûrs, et non pas ceux qui affirment qu'ils sont les plus grands. Mais certaines des personnes négatives ne devraient pas profiter de cela et dire qu'elles sont biens parce qu'elles s’inclinent, ce n’est pas le sens (de ce que je dis). Certains d'entre elles font semblant d’être humbles; même un fruit pourri se penche vers le bas. Mais le fruit mûr montre son humilité par son poids, c’est le poids du gourou tattva (du principe du gourou).
Donc à partir de la Puissance Viratangana, nous obtenons le pouvoir de maturité jusqu’au niveau du fruit, puis nous sommes bénis par le principe du gourou. Ceux qui s’occupent encore d’obtenir plus de soleil ou une meilleure quantité d’eau ou ce genre de choses, ne sont pas encore matures, parce que le fruit n'a plus besoin de rien. Il n'a besoin de rien de plus venant de la Terre Mère, pas plus des éléments. Mais il s’abandonne, il se plie, il s’incline vers la Terre Mère…
Mais les gens mûrs sont ceux qui s’abandonnent, qui s’inclinent devant la Mère Terre. Donc, la capacité à se plier est le meilleur critère de jugement de soi-même, c'est-à-dire tout abandonner à la puissance de la gravité de votre Mère, pour qu’elle fasse tous vos travaux, ainsi que laisser tous ses petits, petits soucis derrière soi.
Vous devez vous élever au-dessus de ces pouvoirs de distraction et mener à terme le but de cette Virata Shakti qui devient finalement une "Madhura Shakti". "Madhura", il n’y a pas de mot en anglais, mais cela signifie une "puissance de douceur", comme le fruit qui devient sucré. Voilà comment vous avez tous devenir, très doux.
Krishna a essayé de rendre tout très doux dans le sens où tout était l’action de Madhura Shakti : tout son jeu, sa danse, toutes ses histoires, si vous les lisez, ne sont rien d’autre que Madhura Shakti, envers les Gopas et Gopis (garçons vachers et fille vachères) envers d'autres Sahaja Yogis. »
Shri Mataji Nirmala Devi, conversation avec les Yogis après le puja à Ganesha, Genève, 28/08/1983
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire