lundi 13 juillet 2015

Shri Vishnou a combattu le roi des asuras d'Afghanistan

« Le Devaloka (le monde des Dieux) a été formé ici en Grèce, et les Dieux ont existé ici, ils ont régné ici c’est certain. Mais dans la conscience humaine, ils ont été rabaissés au niveau de l’humain. Par exemple, Zeus était Parashurama. Parashurama, c’est l’Incarnation annonçant l’avènement de Shri Rama. Il est venu avant Shri Rama et est mort aussi bien avant Shri Rama. Mais ils ont décrit Zeus comme un homme qui courait après les femmes. Donc tous les Dieux ont été ramenés au niveau de l’être humain, dotés de toutes leurs faiblesses, voyez-vous, effectivement parés de toutes leurs faiblesses.
Et voilà ce qui est responsable de leur chute parce que cette partie du pays est faite sur le modèle du Devaloka, c’est son reflet. Mais ce Devaloka est- maintenant nous voyons qu'il est devenu tout le contraire (d’un monde divin) car les Déités ont été ramenées à un niveau vraiment bas, à des choses très dégradantes.
Même dans la mythologie indienne aussi, on parle des Dieux comme ça, mais pas jusqu’à une telle extrémité. Par exemple, ils ne parlent pas de Zeus mais ils parlent d’Indra. Et la description d'Indra est comme suit :
La femme du roi (démon) Hiranyakashipu, sa femme, la femme d’Hiranyakashipu était une femme sainte et Hiranyakashipu régnait dans la région de Kandahar, peut-on dire, en Afghanistan et dans tous ces endroits. Et de là, Indra est descendu et a emporté son épouse. Je veux dire qu'ils se sont incarnés ici, les Dieux se sont incarnés ici, et Indra est descendu (de Grèce vers l’Afganistan) et a enlevé l'épouse de Hiranyakashipu pour la sauver. Il est descendu (de l’Olympe) et est resté dans un ashram dans le Maharashtra, où il y a une rivière qui coule, portant mon nom : Nira.
Alors maintenant, voyez comment les combinaisons se font : le Muni (sage) Shandilya qui était le gourou de ma famille – c’est pourquoi mon gotra (mon clan, ma lignée paternelle) est Shandilya – c’était dans son ashram que Indra est resté. Ainsi, le Muni Shandilya a dit que : "Voyez, cette dame est une dame très pure, ne la dérangez pas, car d’elle, il naîtra un très grand saint qui, par sa propre dévotion, créera l'Incarnation de Narasimha." C’est le Dieu Vishnou qui s’incarne en un demi chat (Narasimha ou l’homme lion) et qui tue cet asura (Hiranyakashipu).
Or, une partie de l’Égypte était également contrôlée par ce Hiranyakashipu, une partie de l’Égypte – voyez comment tout a un sens. Donc, ce Narasimha est venu- vous connaissez l'histoire de Prahlada, d’accord. Donc ce petit garçon a joué dans les alentours et il a fait certaines choses et il y a un temple tout proche - vous avez vu le temple de Narasimha ?
Sahaja Yogi: Celui de Narasimha.
Shri Mataji: Et vous avez vu la statue faite de sable?
Sahaja Yogi: Oui Shri Mataji.
Shri Mataji: Elle a été faite par Prahlada. Et il est entré dans les rêves de quelqu'un et lui a dit : "Dans ton temple, s'il te plaît, met la statue que j'ai faite". Et ils sont allés autour de la rivière Nira et ont trouvé la statue qu’ils ont mise là (dans le temple).

Donc, voyez comment se fait la relation. Or, ce Hiranyakashipu a été tué par Narasimha. Narasimha, comme vous le savez, est l'incarnation de Shri Vishnou. Comme ce Hiranyakashipu avait reçu la bénédiction de Brahmadeva qu’aucun animal ne pouvait le tuer, aucun être humain ne pouvait le tuer, ni sur la terre ni dans le ciel, et avec aucune arme – il avait reçu toutes ces bénédictions ! Il avait fermé toutes les possibilités, vous voyez, de sorte que personne ne pourrait le tuer, mais en fait, il ne savait pas qu'il existe (toujours) des moyens et des méthodes. Alors Shri Vishnou a pris la forme de Narasimha, c'est-à-dire qu'il est devenu un "simha", un lion, avec la partie inférieure d'un homme. Et il se trouve que lorsque Hiranyakashipu a demandé à (son fils) Prahlada, "Où est ton Dieu?" Il a dit, "Il est partout." Alors il a dit: "Très bien, est-il dans ce pilier?" Il a dit, "Oui, Il est dans ce pilier aussi".
Puis, il a frappé le pilier – vous voyez, le pilier doit avoir été fabriqué selon le même style, le style grec, un pilier en pierre. Donc il savait que personne ne pourrait se trouver à l’intérieur du pilier, c’est de la pierre. Il a frappé le pilier qui s’est cassé, Narasimha en est sorti. De ses longues mains et de ses griffes, il a pris ce Hiranyakashipu et l’a mis sur ses genoux, parce qu’il ne serait ni au ciel, ni sur le sol, et de ses griffes, parce que ce ne sont pas des armes, Il l’a éventré et tué.

Alors, comme il régnait aussi en Égypte, le peuple d’Égypte a fait- c’était des Assyriens, les Assyriens sont des asuras (êtres démoniaques), ils étaient des asuras, voilà pourquoi on les appelait des Assyriens - alors ils ont fabriqué la statue de leur Dieu Sphinx à l’inverse de Narasimha. Ainsi, la partie supérieure du Sphinx est celle d'un homme, et la partie inférieure de cette statue est celle d’un lion.

Je vous raconte une histoire très ancienne sur la façon dont les Grecs sont allés en Inde il y a bien longtemps, parce que tous ces Devas étaient Grecs - et ces Devas, comme Indra et Varuna et ont fait toutes ces choses.
Mais Je pense que, parce que toutes leurs idées ont été perverties, tout l’ensemble, ils n’ont pas pu avoir dans leur méditation une vision correcte du visage des Dieux, parce qu'ils les ont pervertis, donc ils ne pouvaient pas les voir, et ils ont vu des visages dépravés. Ils les ont vus nus et ce genre de choses, c’était l’œuvre de leur propre imagination parce qu'ils se livraient à toutes sortes de choses immorales. Alors ils ont fabriqué ce que vous appelez un type totalement immoral de relations et de choses entre eux. Donc c’était leur propre idée (des relations divines) et ils l'ont présentée. Mais aussi, la conséquence, c’est qu’ils n’ont jamais pu voir correctement le corps ou le visage de ces Devatas. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Athéna Puja, Athènes, 24/05/1989

Le démon Hiranyakashipu, à la suite de grandes ascèses, a obtenu les faveurs de Brahma. Il a demandé l’immortalité mais Brahma ne pouvant la lui donner, lui a accordé de ne jamais être tué par un homme, ni par un dieu ou un animal, ni le jour, ni la nuit, ni dehors ni dedans, ni au sol ni dans les airs, ni par un outil ou une arme. Vishnou s’est donc incarné en un être mi-homme mi-lion, Narasimha, pour pouvoir le tuer. C’est la quatrième Incarnation de Vishnou. Il a supprimé ce démon sur le seuil d'une porte, ni dedans, ni dehors, au crépuscule, entre jour et nuit, sur son genou, pour qu’il soit ni au sol, ni dans les airs et d’un coup de griffe, qui n’est ni un outil ni une arme. 

Prahlada est le fils du démon Hiranyakashipu. Comme, au grand dam de son père, il vénérait Vishnou, Hiranyakashipu n’a cessé de le torturer. C’est ainsi que le grand saint, par dévotion, a amené Vishnou à s’incarner sous la forme de Narasimha. On trouve leur histoire dans plusieurs Puranas, mais dans le Bhagavata Purana, Prahlada décrit le processus de la dévotion envers Vishnou. La majorité des histoires des Puranas décrivent Prahlada comme un jeune garçon, et il est généralement représentée comme telle dans les peintures et illustrations.
Parasurama est la sixième incarnation de Vishnou.
La ville de Kandahar a été fondée au IVe siècle av. J.-C. par Alexandre le Grand, près de l'emplacement de la ville antique de Mundigak (établie aux environs de 3000 av. J.-C.). Kandahar tirerait son nom du royaume Gandhara de l'Inde antique, mentionné dans le Mahabharata ou bien de celui de son fondateur Alexandre le Grand, "Eskandar" en persan et en pachto.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire