mercredi 15 juillet 2015

La franchise des grands maîtres



« Donc, de Socrate au Christ, nous supposons que les gens ont évolué, mais ils ont aussi crucifié le Christ, alors en quoi ont-ils évolué ? Pourtant, si vous voyez ce que le Christ et Socrate ont prêchés, il y a beaucoup de différences : le Christ s’exprimait par paraboles, pas ouvertement, alors que Socrate parlait d’une façon très ouverte, dans des discussions publiques et d’une façon claire. Cela prouve seulement que les gens pouvaient comprendre ce que disait Socrate. Mais cependant, il a aussi été tué. On lui a donné du poison et on l’a aussi tué. Cela montre qu’à l’époque aussi, les personnes en charge ou à la tête des affaires du monde ne savaient pas ce qu’était la Réalité...

Socrate est venu 500 ans avant le Christ. Il se peut donc que le Christ ait eu le sentiment que Socrate s’était exprimé très ouvertement et avec beaucoup d’amabilité envers les gens, car il était le Maître Primordial. Il a réalisé cela et s’est pourquoi il s’est exprimé sous formes de paraboles. Il a pensé qu’il était inutile de parler franchement comme Socrate. Parce que, voyez-vous, ce sont des gens très francs, les Maîtres Primordiaux doivent être par nature extrêmement directs. Même de nos jours, ceux qui ont été de vrais gourous, n’ont pas accepté n’importe qui, ils se sont débarrassés de gens, les ont frappés. Idem pour les musiciens en Inde, ceux qui sont de grands maîtres, ils tapaient leurs disciples s’ils jouaient faussement, à la manière de gens très rudes.

Donc il était correct pour Socrate de dire les choses très clairement et simplement, et pourtant il a été tué.
Et puis le Christ, qui est né 500 ans plus tard, voyez-vous, il a compris l’avantage à ne pas parler parce qu’il est venu à l’Agnya. Si vous parlez de cette façon et dites à quelqu’un : "ne fais pas comme ceci" même si vous le démontrez avec logique comme Socrate le faisait – on peut dire que c’était le maître de la logique, toute la dialectique vient de lui, c’est un maître de la logique. Mais malgré cela, cela n’a pas parlé à la logique des gens qui étaient à la tête des affaires. Ils n’ont aucune logique en tête, voyez-vous, ils ne sont que rationnels. La rationalité est un aveuglement car il n’y a pas de logique. Donc, parce qu’ils n’étaient pas logiques, ils l’ont tué.
Et le Christ a compris que ces gens n’avaient aucune logique et qu’il fallait mieux leur parler par paraboles. Alors il leur a parlé par paraboles, mais ils l’ont quand même tué. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Athéna Puja, Athènes, 24/05/1989
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire