mardi 16 juin 2015

Nirmala, le "nih" de la négation


« Le premier mot c'est "nih" qui signifie "négation". Quelque chose qui n’existe pas réellement mais qui semble exister, est appelé "maya", illusion, et le monde entier est comme ça. On peut le voir mais il n'est pas réel: si nous y sommes engagés, il semble que ce monde soit la seule chose pour laquelle nous devons vivre. Ensuite, nous pensons que les conditions économiques ne sont pas satisfaisantes, que les conditions sociales et individuelles sont mauvaises, que ce qui nous entoure est mauvais et nous ne sommes satisfaits de rien.
En surface, l'eau des océans est très sale et trouble, de nombreux objets y flottent. Mais si nous plongeons dans les profondeurs de l’océan, il y a tant de beauté, tant de richesse et d’énergie qu’on en oublie ce qu’il y a en surface. Ce que Je veux dire c’est que tout ce que nous voyons autour de nous n’est qu’illusion, maya.
Tout d'abord, nous devons nous rappeler que nos impressions des choses qui nous entourent ne sont pas la réalité. Si l’on veut vraiment établir ce sentiment de "nih" il faut faire une choses : à chaque pensée qui vient, il faut se dire : "elle n’est pas là", une autre arrive : "elle n’est pas là".
Il faut faire cela encore et encore, c’est alors seulement que vous comprendrez le sens du mot "nih". Toutes ces formes de maya, cette illusion que vous voyez n'est en fait, pas seulement une illusion, car il y a quelque chose au-delà. Mais nous avons gaspillé tant d’années dans nos vies successives à rechercher la joie dans des choses sans importance que dans le processus, nous avons commis beaucoup de péchés envers notre Esprit. Et pourtant nous n’avons rien retiré de ces tentatives.
Donc, notre façon de voir devrait être que tout cela n’est rien, "nih", tout est faux. La seule vérité c’est le Brahma ou l’Esprit, le reste est faux. Vous devez adopter ce point de vue dans tous les domaines de la vie. Alors vous comprendrez ce qu’est Sahaja Yoga.
Après la Réalisation, de nombreuses personnes estiment que : "Oh, comme nous sommes des âmes Réalisées, maintenant nous avons la bénédiction de Shri Mataji. Pourquoi alors ne sommes-nous pas stables financièrement?" Cela signifie que pour eux, Dieu réside dans la prospérité. Si vous recherchez les raisons expliquant que votre nature ne change pas, même après la Réalisation, vous saurez que votre "Swabhav", la nature de votre Esprit, qui ne change pas. Voyez, la beauté de ce mot "Swabhav" ; "Swa" c’est l'Esprit et "bhav" c’est la nature, ce qui ensemble forme le mot "Swabhav". Dites-moi, avez-vous découvert la vraie nature que votre Soi?
Si vous devenez vraiment uni à votre Soi, vous verrez tant de beauté à l'intérieur, que tout ce qui se produit en dehors de la beauté de votre Soi apparaît comme une pièce de théâtre. Tant que cet état de témoin n'est pas pleinement éveillé en vous, vous n'aurez pas totalement compris le principe du "nih" et vous ne l’aurez pas mis en pratique dans chaque activité et aspect de votre être. Vous serez toujours émotifs, égocentrique ou déprimé, au piège de ces extrêmes tant que vous n'aurez pas établi "nih" en vous. Vous êtes ni ici ni là. Le chemin le plus facile pour y parvenir est la méditation. Faire du principe de "nih" un mode de vie vous aidera également à atteindre l'état de nirvichara très facilement. Tout d'abord, vous devriez être sans pensée. Une fois que vous commencez à prendre part à une pensée, qu’elle soit bonne ou mauvaise, vous vous retrouvez dans une sorte d'inertie et dans cet état, vous sautez d'une pensée à l’autre.
Certains disent qu'une mauvaise pensée devrait être combattue par une bonne. En d'autres termes, si on essaye de stopper un véhicule ou un train, par un autre venant du sens opposé, les deux s'arrêteraient quelque part à mi chemin. C’est sage jusqu’à un certain point, mais parfois, cela peut devenir néfaste. Quand une mauvaise pensée est contrée par une bonne, elle n’a pas disparue, elle est refoulée et peut tout à coup ressurgir d’une façon beaucoup plus violente. Cela se produit chez beaucoup de gens. Ils cachent leurs pensées négatives en se disant qu'ils doivent être bons avec les autres, qu’ils doivent bien se comporter etc… Ces gens peuvent se sentir parfois frustrés et se trouver face à des problèmes. Subitement, il se peut qu’ils explosent de colère et les autres ne pourront pas comprendre pourquoi des gens si bien élevés perdent leur self contrôle. De plus, ces gens sont prompts à perdre leur paix et leur beauté intérieures. C’est pourquoi il est important de toujours rester en conscience sans pensée, pour contrôler ces pensées destructrices et inutiles. Ainsi, vous resterez automatiquement au centre. »  
Shri Mataji Nirmala Devi, traduction du Marathi, discours sur le sens du prénom Nirmala, Rahuri, 31/12/1980
Traduction faite à partir de 2 versions : la revue Nirmala Yoga 1982, une récente traduction

Le prénom “Nirmala” vient du mot “nirmal” qui veut dire sans tache, donc pure, immaculé. Il est composé de trois syllabes qui ont elles aussi une signification propre à chacune. La première est "nih" qui veut dire "sans". Les pensées viennent du chakra du Swadisthan, elles sont engendrées par son mouvement. Donc c'est en calmant le mouvement de ce centre que l'on peut apaiser notre mental.

Nih représente le pouvoir de Mahasarasvati.
Photo: www.photosazur.wordpress.com
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire