mercredi 3 juin 2015

Faut-il abandonner sa religion pour pratiquer Sahaja Yoga?


« Donc, sur le côté droit du Nabhi, comme vous le voyez, il y a le foie et comme, bien sûr, nous avons eu beaucoup de philosophes (en Grèce), ils réfléchissaient beaucoup et ils ont créé beaucoup de tragédies, vous voyez - la tragédie grecque est bien connue - où le système du mariage a été un peu malmené : il y avait, disons, deux hommes et une femme ou peut-être deux femmes et un homme, qui ne se sentaient jamais heureux dans le mariage. Ainsi, le Nabhi gauche était tout du long agressé. Pour avoir une telle tragédie, ils ont écrit un si grand nombre de drames, dirais-Je, et ils les ont joués ici.
Et ils ont montré ainsi de nombreuses pièces de théâtre où il y avait deux hommes et une femme ou deux femmes et un homme et aucune pureté dans la relation entre le mari et la femme. Voilà ce qu’était la tragédie. C’est connu partout comme étant la tragédie grecque, tout est imaginaire. Et les gens, voyez-vous, pour commencer, sont devenus très portés sur le côté gauche. Ils se sont mis à penser : "Oh, cette vie est une misère, c’est une tragédie. Que devrions nous faire? Pourquoi devrions-nous essayer de montrer que nous sommes heureux? Nous sommes des gens très malheureux." Et toutes ces choses ont commencé par là, au début.
Ensuite, il y a eu votre Église orthodoxe. Or, cette Église orthodoxe en est une autre, qui, bien sûr, ne pas traite pas très bien les femmes, les traite comme si elles étaient tout le temps impies. Certaines fois, elles ne peuvent pas aller à l'église et elles ne peuvent toucher les gens, ils avaient toutes sortes d'idées absurdes, ce qui a aussi rendu les femmes très portées sur le côté gauche (vulnérables).
Alors, en plus de ce qui se passait avec ces tragédies et le reste, il y a eu soudain un problème économique et les gens, dans un sens, s'en sont trouvés dégoûtés. Donc, le côté gauche est devenu très, très important ici. C’est pourquoi, Je pense, de nombreuses organisations négatives et très à gauche ont démarré et beaucoup de gourous sont venus et vous ont amenés à vous sentir misérables. Mais le pire a été fait par l’église grecque, qui vous a fait vous sentir tellement coupables, de sorte que vous êtes devenus très côté gauche. Or, ce côté gauche a été plus tard contrebalancé par des gens qui se sont mis à devenir hyperactifs, qui se sont mis à trop penser, à travailler trop dur et toutes ces choses…

Donc, maintenant, pour mettre en valeur Sahaja Yoga en Grèce, il est important, tout d'abord, de connaître le contexte historique. Puis deuxièmement, on devrait très bien connaître les chakras et les centres et la façon de les améliorer. Si vous n’avez pas cette connaissance, vous ne pouvez pas vous retrouver face aux gens. Ce n’est pas que seuls les hommes devraient avoir cette connaissance, les femmes aussi doivent tout savoir à ce sujet : ce que sont les chakras, comment ils fonctionnent et quels sont leurs résultats, comment nous souffrons parce que nos chakras sont en danger. Toute cette connaissance est gratuite pour vous, vous n’avez pas besoin de payer pour cette connaissance. La seule chose, c’est que dans la vie de tous les jours, quand vous commencerez à avancer dans votre Sahaja Yoga, vous verrez que ce dont Je parle est absolument tangible, vous pouvez vérifier qu’il en est ainsi. Ce ne sont pas des propos dits en l'air, cela existe absolument, nous pouvons prouver tout ce auquel nous croyons et nous pouvons démontrer aux autres que c’est la vérité, c’est une vérité absolue.

Nous ne sommes pas ici pour répandre une sorte de fanatisme ou de racisme ou quelque chose comme ça, mais nous sommes ici pour rassembler le monde entier selon une même compréhension, celle que nous appartenons à un seul univers et que nous avons une religion universelle. Ainsi, les gens vont vous demander : "Faut-ils d'abandonner notre religion?" Il n’est pas nécessaire que vous leur disiez de renoncer à leur religion, vous n’avez pas à leur dire cela. Vous n’avez pas à être durs avec eux, pas du tout. Au contraire (dites-leur) : "Non, non, non, il n’y a rien à faire. Vous venez simplement et prenez goût à Sahaja Yoga et prenez goût à votre Esprit. Peu à peu, cela s’épanouira." 
C’est arrivé avec vous tous. Lorsque vous êtes venu à Sahaja Yoga, au début, vous étiez dans une condition différente. Maintenant, progressivement, vous avez commencé à vous ouvrir, vous avez mûri et vous avez très bien compris Sahaja Yoga. Pareillement, vous devez enseigner aux autres de la même manière, avec la même compréhension, la même compassion et le même amour. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Athena Puja. Athène, 26/04/1993
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire