dimanche 14 juin 2015

Faites confiance aux autres



« En fait, les gens qui s’élèvent possèdent certaines qualités qui se voient. La première, c’est votre collectivité, à quel point vous êtes collectifs, avec combien de personnes vous pouvez discuter, de combien de choses vous pouvez rire, c’est l’une des plus grandes qualités. La deuxième qualité, c’est jusqu’où vous acceptez la domination de celui qui vous coupe de votre collectivité. Vous devez avoir une personnalité à vous, distincte de celles d’autrui. Si vous permettez aux autres de minimiser votre personnalité - disons, par exemple, il y a un patron, vous êtes l'employé et le patron n’est pas une âme Réalisée mais vous si. Ou peut-être que les deux sont des âmes Réalisées, disons-le comme ça. Et l'un d'eux est en progrès, il devient donc humble, il devient meilleur, la relation est cordiale, mais jusqu’à un certain point : il ne transigera jamais avec son patron au sujet de sa progression, en ce qui concerne sa collectivité, ses dons, les actes qu’il fait pour les autres. Sur ce point, il ne sera jamais dominé. Car à quel point vous vous sentez responsables de vous-mêmes, c’est le deuxième aspect, à quel point vous êtes responsables d'être là, d'être une cellule du cœur (c’est le point). Toute cellule qui échoue, c’est le cœur qui échoue. 
Chaque cellule du cœur doit être extrêmement sensible et extrêmement obédiente envers le Soi, l'Esprit. Elle doit s'activer, travailler plus dur quand il y a besoin, quand il y a urgence, c’est ce qu’elle apprécie le plus. Et il ne faudrait accepter aucune impureté, c’est le troisième point maintenant. Comme Je vous l’ai dit, en premier c’est la collectivité, en deuxième votre responsabilité et le troisième point, c’est la pureté, la pureté de votre cœur tout d'abord, de votre propre cœur, vis-à-vis de la sincérité, sans ruse. Tandis que Je dis cela, vous réaliserez que tous les Anglais croient en l’opposé de nos jours, pas jadis mais aujourd’hui ; (ayez) un cœur pur, transparent, un cœur ouvert. 
Faites confiance aux autres, parlez à tout le monde avec un cœur ouvert. Faites confiance aux autres. Pourquoi doutez-vous? Si vous ne doutez pas de vous-même, vous ne douterez pas d’autrui. Que vont-ils vous enlever? Qu'est-ce que vous avez? Personne ne peut vous prendre votre nez, vos yeux, rien. Tout est intact, tout est bien collé. Donc, rien ne va disparaître. Que vont-ils blesser chez une personne qui est une âme Réalisée? Si votre cœur est pur, vous pouvez voir en l'autre clairement. L’innocence est une chose si puissante, si puissante que même un coup d'œil suffit pour tuer un Satan - la pureté du cœur. 

En fait, lorsque le cœur devient impur, l'impureté descend vers d'autres endroits, ce n’est pas l’inverse, cela vient du cœur. Beaucoup de gens croient que c’est le corps qui devient impur. Je pense que c'est le cœur qui devient vraiment impur puis cette impureté s’accroche au corps, ensuite elle devient résiduelle, elle s’y installe. Donc, ayez un cœur pur, ouvert, comme le cœur d'un enfant – un cœur ouvert. Pourquoi avoir peur de quiconque ? Pourquoi ne pas faire confiance à autrui? Pourquoi être en colère contre quelqu'un? Parlez à tout le monde, serrer la main de tout le monde, soyez sympathique envers tout le monde. Si, en chemin, vous trouverez quelqu’un en difficulté, donnez-lui un coup de main. Si quelqu'un ne peut pas s’asseoir correctement ou a un problème, essayez d’y remédier. Si la personne ne peut pas se tenir debout, donner-lui une place assise. Essayez de donner avec un cœur pur. Si votre cœur n’est pas pur, il ne peut jamais donner. »
Shri Mataji Nirmala Devi, séminaire à Mill farm, Dorset, Angleterre, 02/08/1981

Ce discours d'adresse plus particulièrement aux Anglais dont le pays représente le cœur de l'univers, mais il a aussi une portée universelle.
Vidéo : Programme musical du soir, "Give me eyes to see", "Jérusalem".
Publié par Dictionnaire Sahaja Yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire