samedi 2 mai 2015

Toutes les Kundalinis réagissent aux vibrations



« Aujourd'hui, nous sommes ici pour célébrer le jour où le Sahasrara a été ouvert. Aussi, vous avez vu sur la photographie, c’était en fait une photographie de mon cerveau qui a montré comment le Sahasrara a été ouvert. Le fait que la lumière du cerveau puisse être aujourd’hui photographiée, est une grande chose des temps modernes. Donc, l’époque moderne a apporté beaucoup de choses qui peuvent prouver l'existence du divin...

Voyons maintenant ce qui se passe dans le cerveau des gens en ces temps modernes. Dans le cerveau des gens d'aujourd'hui, il y a une attaque sur le Sahasrara. Cela fait longtemps qu’il y a une attaque, mais cette époque moderne est la pire, car ils essaient de rendre la zone limbique quasiment insensible; (à coups de) romans très dépressifs, de pensées dépressives et de musique très dépressive, on peut dire, comme une tragédie grecque absurde. Toutes ces choses viennent de la période médiévale jusqu'au commencement de cette nouvelle période, devrait-on dire. Celle-là n’est pas non plus bonne pour notre zone limbique, elle nous a rendus très dépressifs, nous sommes devenus alcooliques pour échapper aux soi-disant misères (de la vie).
Mais alors s'ensuit l’ère moderne, où les gens sont devenus hyperactifs. L’hyperactivité a commencé et avec elle, le cerveau est aussi devenu hyperactif. De la lourdeur antérieure, on est passé à l'autre extrême, qui est l'hyperactivité.
Alors pour s’alourdir encore, ils ont pris de la drogue, ils se sont mis à écouter une musique vraiment terrible. C’est ainsi qu’ils ont rendu la zone limbique à peine sensible. Donc, une drogue qui n’était au départ qu’un stimulant, a été consommée en quantités de plus en plus importantes. Plus tard, ils ont dû prendre des drogues de nature bien plus sérieuse. Cela a continué comme ça et maintenant, nous savons que, pour le gens, ces drogues semblent être la seule façon de survivre.
Pourquoi? A cause de cette tension dont ils parlent. En ces temps modernes, il existe une chose appelée le stress. Cela n'a jamais été le cas auparavant, les gens n'ont jamais parlé de stress. Aujourd'hui, tout le monde dit : "je suis stressé, vous me stressez". Qu'est-ce c'est que cette tension?
...Comme Sahaja Yoga se développe, (la Kundalini) tente de s'élever chez les gens car vous devenez les canaux, où que vous alliez, vous générez des vibrations et ces vibrations provoquent la kundalini ou envoient un message et chez plusieurs personnes, elle s'élève.
Il se peut qu'elle n'atteigne pas le Sahasrara ou qu'elle s'élève jusqu'au Sahasrara puis retombe, car il n'y a pas de reconnaissance (du processus de la Réalisation).

Donc, à chaque fois qu'ils font quelque chose, leur kundalini s’élève et leur occasionne une pression, parce que leur Sahasrara n'est pas ouvert. C'est une porte close. Et comme cette porte est fermée, cela leur procure une sorte de pression à la tête, qu'ils ne comprennent pas et qu'ils appellent une tension. En fait, la Kundalini essaye de sortir par elle-même mais elle n'y arrive pas. Et ceux aussi qui obtiennent leur Réalisation, s’ils ne corrige pas leur Sahasrara, ils continuent à être sous pression. Donc, bien que le Sahasrara ait été ouvert il y a de nombreuses années, nous avons encore des choses à faire, comme tout d'abord, nettoyer notre Sahasrara.»
Shri Mataji Nirmala Devi, Sahasrara puja, Sorrento, Italie, 06/05/1989
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire