lundi 4 mai 2015

Tous ceux qui parlent d'amour ne sont pas divins


Shri Mataji: Où êtes-vous bloqué, ici? Ceci à cause de ce que vous avez fait, tout ce traitement venant de ce faux gourou et tout ça. Il n’a pas l’autorisation de le faire, ils n’ont aucune autorité pour parler de Dieu. C'est celui-ci, le chakra du Swadisthan gauche. Ils n’y sont pas autorisés, pas autorisés. Selon la loi de Dieu, ce sont des gens non autorisés.
Joseph répond en espagnol.
Sahaja Yogi: Il dit que tous ceux qui parlent d'amour ont l'autorité pour le faire.
Shri Mataji: Non, non, ils ne font que parler.
Sahaja Yogini: Non, il n'a pas dit cela.
Shri Mataji: Non, non, non. 

Qu'a-t-il dit?
Sahaja Yogini: Il a dit que vous parlez comme ça, parce que vous avez l'autorité pour le faire.
Shri Mataji: Ha, ha, Mais oui. Mais vous les voyez, à moins d’être des âmes Réalisées, ils n’ont pas (l'autorité)– tout comme vous, vous êtes avocat, vous pouvez pratiquer. Ils ne sont pas les avocats de l'amour de sorte qu'ils ne peuvent pas exercer l'amour.
Voilà pourquoi votre Swadisthan gauche est bloqué. Mais cela va partir, voyez.
Sakshat Shri Gurubhyam, Sakshat Shri Gurubhyam, Sakshat Shri Gurubhyam, Sakshat Shri Gurubhyam, Sakshat Shri Gurubhyam. Aha, maintenant, tout va bien. Il y a moins de tension, 
Shri Mataji: Que dit-il?
Sahaja Yogini: Il se sent beaucoup mieux.
Shri Mataji: Donnez-lui donner une sorte de flamme. C’est le seul problème que vous avez. Sinon, tout est bien- cela va mieux.
Sahaja Yogini: Il dit qu'il ressent la brise fraîche maintenant.
Shri Mataji: Ah. Shri Mataji utilise une flamme. Je les fais chauffer, maintenant c’est mieux.
Sahaja Yogini: Il est en train de s’en rendre compte.
Les Sahaja Yogis expliquent à Joseph ce qui se passe avec le travail vibratoire de la flamme de la bougie. Shri Mataji: Tout est concret avec Sahaja Yoga. Tout ce que nous disons, nous pouvons le voir avec la Kundalini. Disons, par exemple, que la Kundalini s'arrête ici (au chakra de l’Agnya), vous devez prononcer le nom de Jésus-Christ….Tout est concret, vivant. C’est un rapport qui s’établit avec – un rapport vivant.
Shri Mataji: Qu'est-ce qu'il dit?
Sahaja Yogini: C’est logique. Lorsque la Kundalini s’arrête, il nous faut invoquer la divinité qui réside là.
Shri Mataji: Oui. C’est cela.
Sahaja Yogini: Il a dit que c’est très simple mais que cela prend une éternité à apprendre, Mère. Il dit: "Je suis un âne."
Shri Mataji: Non, non. Cela prendra peu de temps, parce que vous l’apprenez en un rien de temps. Les tout petits enfants le savent. C’est très, très simple.
Ha, là, cela va mieux maintenant, c’est plus frais.
Sahaja Yogini: Mère, il a dit que "bien sûr, parce qu'il est à côté de vous, et à côté de Sahaja Yogis qui ont de bonnes vibrations. Et il dit que s’il est à côté de vous, il se sent beaucoup mieux.
Shri Mataji: Ils ont de bonnes vibrations. Je suis toujours avec vous. Je ne laisse pas mes enfants seuls. Où que vous soyez, Je suis avec vous.
Shri Mataji Nirmala Devi, conversation du matin avec Joseph, Madrid, Espagne, 02/06/1982
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire