samedi 16 mai 2015

Par nature, Sahaja Yoga ne se développe pas rapidement



« Nous nous sommes tous rassemblés, depuis tant de différents pays. Il est très encourageant de voir comment Sahaja Yoga se développe maintenant en douceur dans les différents pays qui ont divers types d’idéologies. Sahaja Yoga est une belle bénédiction très agréable pour nous tous. Vous n'avez rien à sacrifier, vous n’avez pas à devenir un martyr, vous n'avez pas du tout à aller en prison ni à souffrir. Lentement, mais sûrement, cela fonctionne, cela fonctionne en vous corrigent, en vous aidant, en vous rendant sensible afin de profiter de la joie de l'Esprit.
Mais il doit y avoir quelque chose de difficile avec Sahaja Yoga, car nous n’avons pas autant de gens qui viennent comme pour les faux gourous. Et il y a un inconvénient, peut-on dire, c’est que Sahaja Yoga ne peut pas se développer très rapidement. Par nature, Sahaja Yoga ne peut se propager, parce que c’est un processus vivant.  

On doit devenir Sahaja Yogi. Ce n’est pas facile, car il ne suffit pas de changer de vêtement pour devenir un Sahaja Yogi. Vous ne pouvez pas simplement adopter une sorte de marque et devenir un Sahaja Yogi. Il ne s’agit pas de se mette à coiffer ses cheveux d’une certaine manière pour devenir un Sahaja Yogi.
Shri Mataji se met à rire.
Bien sûr, vous n'avez pas non plus, à payer quoi que ce soit, à faire des efforts, cela fonctionne spontanément, automatiquement. Mais Je comprends qu'il soit difficile pour les êtres humains d’accepter quelque chose qui progresse par soi-même. Ils veulent avoir quelque chose qu’ils puissent accomplir d’eux-mêmes. Certaines personnes m'ont dit: "Mère, à la première réunion, on ne donne jamais la Réalisation, et on ouvre les chakras un par un. " 
Shri Mataji rit. 
Et après 7 jours, ou 7 mois, ou 7 ans, vous donnez la Réalisation ?
Shri Mataji rit.
Que pouvez-vous y faire? Ceci est une Kundalini supersonique à l’ère du supersonique. Rires. 
Cela fonctionne tellement vite qu'il est impossible de le contrôler. C’est un des inconvénients à son fonctionnement spontané, voilà pourquoi les gens ne veulent pas découvrir Sahaja Yoga. Ils veulent payer leur gourou, ils veulent acheter leur Réalisation. En bref, ils veulent tout acheter. On me demande : "Quelle est la valeur économique de Sahaja Yoga? " Voici la situation dans laquelle nous sommes et nous ne devrions pas nous inquiéter si Sahaja Yoga ne se développe pas très rapidement. »
Shri Mataji Nirmala Devi, conversation, Vienne, 07/06/1988
Trinity (Raga Bhairavi) interpété par Rakesh Chaurasia à la flûte, Zarin Daruwala Sharma (maître au sarod), Ulhas Bapat (santoor), Sunil Das, Rupak Kulkarni, Madhu Dhumal, Bhavani Shankar (dolac).  Rakesh Chaurasia est un enfant prodige ; c'est le neveu du maître de la flûte bansuri, Pandit Hariprasad Chaurasia
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire