lundi 25 mai 2015

A quoi sert l'ego?


« Alors, quand Je vois des pratiquants de Sahaja Yoga qui ne sont pas honnêtes avec eux-mêmes, la première chose qu'ils doivent savoir, c’est que l’ego est une chose très, très rusée, mais qui vous rend aussi esclave d'un autre ego. Voyez, par exemple, une dame va aller dans ces salons de beauté, bien s’habiller, porter ceci, faire comme ça - Je ne sais pas ce qu'elles font, mais elles en ressortent après trois, quatre heures, et ont toujours le même air pour moi, Rires. 
Je ne sais pas de combien d'argent elles se délestent. Mais c’est quelque chose de surprenant de voir que cette fois-ci, les cheveux seront coupés d'une manière différente. Si vous demandez:
- Pourquoi avez-vous fait couper vos cheveux de cette façon maintenant?
c’est la mode !
Cela signifie que vous n’avez pas d’avis propre. Vous n’avez pas de conception personnelle. Quel que soit la mode, vous la suivez tout simplement. Vous ne savez pas ce qui est bon pour vous ou pas.

Donc l'ego se retrouve dominé. Supposons qu’il y ait un entrepreneur, disons, qui soit très intelligent et rusé, plus que quiconque, supposons - il y en a beaucoup comme ça, bien sûr. Maintenant, supposons qu’il dise : "Mettez une boîte de confiture sur votre tête et attachez vos cheveux comme ça et vous aurez l'air très bien", et il lance une grande campagne de publicité – il pourra vendre toutes ses boîtes de confiture. On utilisera des boîtes de confiture sans réfléchir. Cela signifie que vous n’avez pas de personnalité propre.

Qu’est-ce que l'ego? L’ego devrait vous donner de la personnalité, du caractère, du tempérament. Et quand vous les regardez, vous ne pouvez pas savoir qui est qui - comme avec les Sikhs, vous savez, vous ne pouvez pas reconnaître un Sikh d'un autre, parce qu'ils portent tous la barbe et la moustache (en plus du turban sur la tête). Vous ne pouvez pas reconnaître une dame d’une autre, car tout le monde a le même style de coiffure, le même style de vêtements, tout est identique, parce que c’est la mode. Qui a commencé cette mode? Quelqu’un de très rusé qui veut se faire de l'argent!

En Inde, nous avons une sorte de – on appelle cela un "tokni", est une sorte de panier, un tout petit panier; et soudain il a disparu du marché. On ne sait pas où il est allé. Je veux dire que c’est impossible (qu’un panier comme cela disparaisse)! Que peut-on en faire? C’est très simple : ils sont tous allés en Amérique. -Pourquoi? (Ai-Je demandé.)
-Les femmes les utilisent pour les cheveux.
-Comment? Que font-elles avec leurs cheveux?
Non, non, non, non. Voyez, de nos jours, elles ne mettent pas d'huile sur les cheveux, elles vont toutes devenir chauves ainsi.
-Vous allez devenir chauves, sans aucun doute, si vous ne mettez pas d'huile sur les cheveux. Je vous le dis maintenant, vous allez devenir chauves.
- Nous sommes des gens austères, nous ne pouvons pas mettre d'huile sur les cheveux, vous savez. Mais quand on devient chauve, automatiquement, on peut rejoindre n’importe quelle organisation bouddhiste, sans problème, on n’a plus besoin de se raser la tête!
... Ainsi, il faut comprendre de cela que si votre ego est vraiment comme il devrait être, vous devriez avoir votre propre personnalité, votre caractère, votre compréhension, votre spécialité, votre tempérament. Ce n’est pas le cas. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Bouddha Puja, Barcelone Espagne, 20/05/1989 

Selon R.V. Russel dans son livre, Tribus et castes des provinces centrales de l’Inde, les femmes dans la communauté agricole, font aussi de nombreux types de paniers, parmi lesquels on peut citer le chunka, un panier de très petite, le tokni, un panier de taille moyenne, et le tokna, un très grand panier. 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire