jeudi 21 mai 2015

9 slokas pour une méditation plus profonde



« Même dans la religion chrétienne, nous avons Thomas, qui est allé en Inde et qui a écrit un grand nombre de traités. Ils ont été conservés dans une grotte en Egypte, et on les a découverts. Maintenant, il y a un livre à son sujet, après 48 années de recherche. Il est incroyable de voir comment il décrit Sahaja Yoga tout du long, c'est-à-dire qu’il faut avoir l'expérience de la réalité.

Bien sûr, chaque livre, chaque Écriture dit : "Connais-toi toi-même." "Qui suis-je, je dois savoir qui je suis." Quand on dit cela, l’effort devrait consister à connaître ce Soi, qui est à l’intérieur de nous. Nous disons: "Mon corps, ma voix, mon nez, mon pays, mon, mon" - Qui est ce "je" à qui toutes ces choses appartiennent? D'où provient cette inspiration? Ce "je" est en nous, reflété dans le cœur. J’ai une requête à vous faire : vous ne devriez pas accepter aveuglément ce que Je vous dis. L’aveuglement n’est d'aucun secours. Mais Je vous offre de faire une hypothèse, comme en science, sur la façon dont cela se produit et tout ça. Si cela est prouvé, et si vous pensez que vous avez ressenti comme une expérimente, ce que Je dis, alors, en tant que personne honnête, vous devez l'accepter.

En Occident, nous avons d'autres problèmes que ceux que nous avons ici. D'énormes problèmes. D'abord, Je suis allée en Angleterre, et vous savez comment sont les Anglais, de vraies têtes en bois, difficiles à briser. Mais une fois qu'ils ont cassé leur coquille, ils sont pleins d’érudition, et ce sont eux qui se précipitent dans les universités et les différentes bibliothèques, et qui trouvent tout ce qu’il faut savoir sur la kundalini. Tant de choses ont déjà été écrites par les Nath Panthis qui étaient ici, qui ont fait beaucoup de travail sur l'éveil de la Kundalini, mais il s’est perdu. Et quand certains Allemands sont venus en Inde ainsi que d'autres, les tantriques leur ont dit toutes sortes de choses fausses qu'ils ont emportées avec eux d’ici. Une telle méprise, une telle désinformation, à un point tel, que dans le livre allemand que J’ai lu, la Kundalini réside dans l’estomac. Shri Mataji rit.
L’auteur a donné plein d’explications, c’est un homme très savant sans doute, mais Je ne sais pas ce qu'il a appris, c’est cela le sujet, et voilà comment il a décrit la Kundalini.
Nous avons cette connaissance depuis longtemps. Nous avons eu trois types de mouvements vers le Divin. L'un était le Vedas. Même le mot a "vida" signifie "savoir" - Thomas a appelé les gens qui savent, les "gnostiques", "gn". Je ne sais pas ce que vous dites dans le sud, "jnana" ou "gyana", mais en marathi nous disons "gn". Le mot "gnostique" vient de la même chose, c’est quelqu’un qui a la connaissance; pas la connaissance extérieure, pas celle venant d’efforts mentaux ou de sensations émotionnelles, mais quelque chose qui va bien au-delà. Et ils ont pris le même chemin, mais dans les Védas, ils ont dit, dans le premier sloka, verset, il est dit que si vous n’avez pas la connaissance, il est inutile de lire ce livre. Mais la que signifie la connaissance? – C’est savoir les choses sur votre système nerveux central; pas au plan mental ou physique, mais à un niveau beaucoup plus élevé. »
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, 06/12/1991

Le livre de l’Evangile selon Thomas, ou l’évangile de saint Thomas, est extrait de l’un des 55 traités Coptes, découverts en 1945, en Haute-Egypte, à Nag Hammadi.
Cet évangile est dit gnostique, et comme il est véritablement apocryphe, cet évangile est dit interdit.

Un sloka - ou shloka, c'est à dire un verset- (sanskrit: श्लोक,) est la psalmodie d’un couplet. Le sloka vient de la poésie classique sanscrite et védique, Anustubh. Il correspond aux différents centres d'énergie ou chakras appartenant au système subtil, dont le système nerveux parasympathique est la représentation physique. Chaque sloka est chanté selon une couleur musicale particulière : raga, qui correspond à la qualité ou de l'humeur du chakra.
Méditer avec des slokas peut aider à entrer en une méditation plus profonde car les vibrations musicales agissent directement sur l’état du chakra qui s’en nourrit.
Laissez-vous guider du Mooladhara au Sahasrara.
Interprète : Nicki Wells
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire