lundi 6 avril 2015

Quelle était le couleur de peau du Christ?


« Le racisme - quelle était la race du Christ? Etait-il blond? Non. Etait-il blanc? Pas du tout. Quelle était sa couleur? Il était hâlé comme les Indiens. D’où provient ce racisme chez les Occidentaux? Je ne comprends tout simplement pas. Cela n’a rien à voir avec le Christ, ni avec un véritable christianisme. Où que vous alliez, vous serez surpris, de voir à quel point les gens honnêtes et simples sont abusés par ces églises. On les utilise pour leur vote, pour leur argent, pour tout, dans une telle mesure que l’argent a été fait, artificiellement contrefait par milliards par l’église elle-même. Ils avaient une telle autocratie, un tel contrôle, une telle autorité, que tout ce qu’ils faisaient - le pape est infaillible, tout ce qu’il fait est bien : aucune notion de péché, aucune idée de l’enfer, aucune idée du Christ, qui n’était que pureté et innocence.

Le Christ a pris un fouet et a frappé tous ces gens qui faisaient du commerce devant le temple, car Dieu ne peut pas être vendu. Ils ne vendaient pas Dieu, ils ne vendaient que des marchandises, mais il a dit de respecter le temple, il parlait du respect envers le temple.
Une autre chose importante que les chrétiens ont faite, c’est de blâmer les Juifs pour avoir tué le Christ. Des gens formidables : rejeter la faute sur les autres, c’est la spécialité des chrétiens, encore aujourd’hui. Blâmer les autres pour les erreurs qu’on a commises, c’est très commun. Et c’est ce qu’on voit très distinctement dans ces pays qui se disent chrétiens.
Ils ont accusé les juifs. Tout d’abord, ceux qui étaient juifs à cette époque, ont pu être des Indiens plus tard – d’accord, ils ne croient pas en la réincarnation. Je veux dire que les mêmes juifs de l’époque, sont nés de nouveau. Troisièmement, les juifs n’ont jamais tué le Christ,jamais, car, dans une foule, comment peut-on prendre une décision? C’est le juge qui a décidé et qui l’ordonné, il était Romain. Or, l’empire romain ne voulait pas assumer la responsabilité de sa mort, c’est pourquoi ils ont dit que les juifs l’avaient tué.
Alors monsieur Hitler s’en est pris à eux et il les a véritablement torturés. Vraiment c’en est trop, on ne peut même pas comprendre comment il pouvait croire en la religion catholique ? Comment a-t-il pu tuer des petits enfants dans les chambres à gaz ?
Mais maintenant, les mêmes personnes qui ont été torturées, sont en train de devenir très agressives. Et maintenant, ils s’opposent aux Palestiniens et les Palestiniens, sont eux-mêmes des musulmans et les musulmans font des ravages partout. Donc, lorsque vous parcourez l’histoire et voyez la vie du Christ, ce que vous voyez, c’est de l’agressivité, d’un côté à l’autre, de ceci à cela, passant d’une personne à une autre. Si quelqu’un gifle une autre personne, elle essaiera de le tuer. Ainsi, cette religion a créé ces divisions, les gens s’entre-tuent au nom de Dieu, au nom de la religion.

Même parmi les Sahaja Yogis, vous serez surpris, J’ai vu des gens qui exploitent mon nom et essayent d’entrer dans des groupes mesmériens. Je ne peux pas comprendre, utiliser mon nom, utiliser ma photo. Alors méfiez-vous. Cela ne devrait pas vous arriver à vous. 

Au nom du Christ, l’incarnation de l’amour divin, ils font tous ces actes de violence, de haine, d’escroquerie. Je veux dire que ce sont des gens très vils. Et cela passe de l’un à l’autre, puis à un autre. 
La même chose arrive avec des Sahaja Yogis. Si Je dis à quelqu’un qu’il n’est plus un leader, que c’est quelqu’un d’autre, il se fâche immédiatement, il oublie le bien que Sahaja Yoga lui a apporté, il oublie, tout simplement. Si Je lui dit que le leadership devrait passer à quelqu’un d’autre, c’est fini. Ensuite, il oublie le bien qu’on lui fait, ce que Sahaja Yoga a fait pour lui…. Donc ce leadership monte à la tête de certaines personnes. Sahaja Yoga n’est pas là pour faire de vous des leaders, non, jamais. C’est juste par commodité que nous avons des leaders. Et s’ils deviennent gênants, nous devons les remplacer, c’est tout, c’est aussi simple que cela. Mais Je vois que cette idée d’autorité est encore très importante (pour vous) et ils commencent à l’utiliser à tort et à travers. Cela se produit partout, dans pratiquement tous les pays, ça s’est passé et cela se passe encore, ce qui est très triste.
Ceci ne permettra jamais à mes efforts de se réaliser. Mon effort, c’est de synthétiser le monde entier, pas de diviser, en aucune manière de diviser. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Christmas puja, Cabella, 25/12/1996 

 Shri Mataji fait référence à la religion du Livre, de la Bible, que sont les trois grandes religions monothéistes. Alors que les juifs, chrétiens et musulmans, enfants d’Abraham, devraient être des frères spirituels car ils partagent les mêmes pères fondateurs, ils se combattent presque partout. Et d’un message d’amour, on a un message de haine envers son prochain. Le désir d’autocratie peut amener les gens, mêmes certains Sahaja Yogis, à vouloir dominer les autres au nom du plaisir de la domination. C’est un piège qui se présente à chacun, à chacun de ne pas y tomber. La meilleure façon de s’en préserver, c’est de ne pas chercher à diviser. "Diviser pour mieux régner" dit le proverbe.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire