mardi 28 avril 2015

La swayambhu de Shri Shiva au Népal


« Le tantrisme est basé sur un principe, comment il se manifeste. Vous voyez, quand le mouvement de l'attention commence à partir, disons, du subconscient, vers le Subconscient collectif, le Divin essaye de vous en extraire. 
Sahaja Yogini : Mère?
Shri Mataji : Le Divin essaye de vous tirer de là. Mais ce qui s’est passé c’est que les Tantriques ont découvert que si on peut insulter le Divin ou une divinité, cela crée une zone où ils sont humiliés - par exemple, l'autre jour, la façon dont ils m’ont humiliée, J’aurais pu dire: "Je ne veux plus aller à ce temple." Si on fait des choses laides et sales, le Divin ne peut pas le supporter. En le faisant et le refaisant, disons dans un temple, le temple tout entier peut se retrouver dépourvu de l'attention du Divin. Ensuite, les Tantriques peuvent utiliser ce temple pour manifester des activités anti-Dieu.
Les forces du mal ont vraiment peur du Divin, il n’y a pas de doute là-dessus….Mais le Divin ne peut pas entrer dans la saleté, vous savez. En créant cette grossièreté, le mouvement, par exemple, va dans le subconscient en oblique et s’enroule vers le bas. Ils créent un enfer, sale, ou vous pouvez dire laid, désagréable, horriblement répugnant. Donc, le Divin n’y va pas. Et cela, ils le savaient.

Au Népal, vous verrez, les maisons sont faites, même les temples sont faits en bois, ce qui s’appelle Katmandou, fait du bois des arbres. Et ils (les Tantriques) voulaient créer là-bas une atmosphère de négativité. Donc, ils ont convaincu les artistes d’apposer des silhouettes (sur les temples) que le Divin n’aimerait pas car elles seraient dégoûtantes, sexy et sales, ainsi la divinité de la foudre (Vishnumaya) qui est une vierge, ne viendrait pas, et les maisons ne seraient pas détruites. Parce que c’est une Kanya, c’est une Kumari (une vierge). C’est pour cette raison qu’ils ont accepté, les artistes, pauvres et simples, ont accepté et ils ont créé une horrible statue.
Si vous allez voir au Népal, il était vrai, m’a-t-on dit, que normalement, on ne peut pas les voir du rez-de chaussée. Lorsque vous voyez des Japonais, vous voyez, avec leurs zoom sur un type particulier de pied, alors vous commencez à vous demander ce qu'ils font là. Ce sont surtout des Japonais. Des Japonais et des Allemands. Rires 
Parce que Kumari est une jeune fille.
La Sahaja Yogini traduit en disant qu’ils ont des appareils photos énormes. 
Shri Mataji en riant : des télescopes. 
Et quand vous voyez là tout cet attirail, vous commencez à vous demander: "Pourquoi font-ils cela?" C’est si absurde. 
Et c’est vrai que la Déesse de la foudre n'a pas détruit ces temples car elle ne peut pas s’approcher de la saleté qui s’y trouve. Mais il y a d'autres forces qui peuvent opérer. Donc, beaucoup de saleté a été créée et la négativité s’est simplement développée. Mais pourquoi ont-ils fait cela au Népal? Parce que le Népal possède deux divinités vraiment fantastiques qui sont sorties de la Terre Mère, l’une d’elles est l’Adi Shakti elle-même, le Saint-Esprit, et l’autre est Pashupati Nath, qui est Shiva. C’est Shiva, juste Shiva, pas sa Shakti. Et c’est un temple très puissant, vous pouvez y aller voir les vibrations (du swayambhu)...
Mais Je pense que les personnes comprennent encore intuitivement. Elles ne mettent pas leur "sindoor" (bindu) ici (à l’Agnya). Les femmes népalaises le mettent ici (au point du Virata). Or, c’est l'endroit du Virata, de Akbar, de Vishnou, et comme Shiva se trouve là, ils protègent leur Vishuddhi. Il y a là un tel pouvoir de Shiva, c’est pourquoi ils n 'ont pas à s’inquiéter. Sita aussi est née au Népal. Elle était népalaise. Même si vous regardez mon visage, vous verrez qu’il a des caractéristiques népalaises. Beaucoup me prennent pour une Népalaise. Le Mahatma Gandhi avait l’habitude de m’appeler Népali. »
Shri Mataji Nirmala Devi, conversation sur les sectes et les Tantriques, chez M. à Lausanne, Suisse, 26/08/1982
Le temple de Pashupati  n'a presque pas souffert du tremblement de terre de ces derniers jours. Lieu de naissance de Shri Shri Sita et de Shri Bouddha, représentant du Coeur droite et de l'Agnya gauche (ego).
Le Népal correspond, sur la charte des chakras du Virata, au Swadisthan gauche et aussi au Sahasrara en raison de l'Himalaya qui s'étend à travers le pays.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire