mercredi 25 mars 2015

Un oubli n'est pas forcément une erreur


« Comme les gens ont fait Dieu ou les Incarnations, en fonction de leurs petits esprits et de leur égoïsme! Parce que si vous dites que vous êtes un pécheur dès l'origine, alors vous dites maintenant que faire ? Et pour 'expier, vous donnez beaucoup d'argent. Mais Dieu ne comprend pas l'argent, à quoi cela sert-il donc ? C’est faux, absolument faux. Vous n’avez commis aucun péché, ce sont des choses sans existences réelle dont ils parlent.
Mais J’ai constaté qu’en Occident, les gens disent: "Comment notre Kundalini pourrait-elle se lever ? Nous sommes des pécheurs." Mieux abandonner tous ces conditionnements, personne n’est un pécheur, c’est ce qu’a dit Shri Krishna. Bien sûr, il a divisé les gens en trois catégories principalement, mais il a dit que n’importe qui pouvait obtenir la Réalisation du Soi et pouvait être illuminé. S’il avait cru que les hommes étaient des pécheurs, il n’aurait pas dit cela. Cela va totalement contre Dieu, contre le Christ et contre Krishna. Vous en êtes ici, le Virata vous a créés jusqu'à un certain point, vous a amené à un point, maintenant vous êtes sur le prêts à fleurir. Et on vous a déjà dit qu’au stade de graine, vous étiez déjà contaminé. Donc, tout l'excellent travail de l'évolution, l'excellent travail consistant à vous mener au Royaume de Dieu, est complètement cassé. Donc, aujourd'hui, c’est le moment d’être joyeux, d'être heureux. Mais ne sautez pas dans la mer, restez dans votre bateau de maryada (votre protection lié à votre dharma). Parce que vous avez maintenant un cerveau illuminé. Ce cerveau est maintenant une chose si puissante qu'il transperce les cinq Koshas (enveloppes) que vous avez autour de vous, les cinq auras autour de vous, faites des cinq éléments. Shri Mataji fait le geste du bandhan de protection  pour expliquer les 5 auras.
Ce cerveau atteint le subtil de l'éther, le subtil de la Terre Mère, le subtil de tous les éléments. Par cette illumination vous êtes devenus subtiles. Donc, nous devons oublier les choses matérielles. Les choses matérielles suivent simplement ce qui est subtil, tout comme un aimant attire.

Une fois, en Australie, c’était à l’occasion d’un puja à Shri Ganesha - la fleur d'hibiscus rouge est la fleur de Shri Ganesha - et quand nous sommes partis pour le puja, tout autour, j’ai vu que s’ouvraient ces fleurs d'hibiscus. Alors J’ai dit aux Sahaja Yogis: "Mieux vaut arrêter la voiture quelque part, et cueillir certaines de ces fleurs pour le puja." Mais ensuite, ils ont oublié. Vous connaissez le mantra: "Ya Devi sarva bhuteshu, branthi rupena samsthita" – (A la Devi qui existe en chacun sous forme d'illusion) c’est à dire l'illusion,. Et puis, ils se sont tout à coup souvenus : "Oh Mère, nous avons oublié les fleurs!" J’ai dit: " C’est bien que vous les ayez oubliées, quelqu'un a pris la relève. C’est pourquoi vous les avez oubliées." Quand nous sommes arrivés au puja, l’endroit était complètement rempli de paniers et de paniers de ces fleurs.
Alors, quand vous oubliez quelque chose, ne pensez pas que si vous avez oublié quelque chose, c’est que cela ne va pas chez vous. Non. C’est allé à votre compréhension subtile, qui fonctionne d'une manière réflexe, mais avec 16 000 dimensions. Pouvez-vous imaginer un instrument avec 16000 câbles, qui serait connecté à un autre avec 16 000 câbles, aussi connecté à un autre avec 16 000 câbles, et qui œuvre tout le temps de manière efficace ? Voilà ce qu’est le travail du Virata et ce qu’est le travail de cet esprit illuminé. Alors ne vous inquiétez pas de l’aspect matériel.»
Shri Mataji Nirmala Devi, Krishna puja, Saint Quentin, France, le 16/08/1987
Publié par dictionnaire sahaja yoga .

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire