jeudi 19 mars 2015

L'enfant intérieur



« Lorsque Shri Krishna était enfant , la mère était Yeshoda et l'enfant Shri Krishna, c’est très symbolique. Et Shri Krishna avait l'habitude de jouer des tours très coquins.
(Un jour), elle lui dit:
- Tu es allé manger de la boue de cet endroit ! Je sais que tu en as mangé.
- Comment pourrais-je en manger ? Comment le pourrais-je ? Je ne peux même pas sortir de la maison. Je reste assis là, où vois-tu de la boue ? Comment pourrais-je en manger ?
- Si, tu en as mangé, je le sais. Tu ferais mieux d’ouvrir la bouche.
- Vraiment ? A-t-il dit.
Puis il a ouvert la bouche et elle a vu la totalité du "Vishwa Swarup", elle a vu la vision complète de tout l'univers, "Vishwa". Alors la mère est tombée aux pieds de l’enfant. C'est ainsi que cela devrait être : cette mère doit tomber aux pieds de l'enfant qui a grandi. C’est très symbolique.
C'est ainsi que vous devez grandir, devenir ce "Vishwa Swarup", devenir cet être collectif, devenir ce Virata.
Arjuna et Krishna Shri sont une autre chose très symbolique. Arjuna était un ami qui avait l'habitude de prendre des libertés avec Shri Krishna. Shri Krishna avait essayé de lui parler de la Gita, de toutes ces choses. Mais Shri Krishna n’arrivait pas à le convaincre de cela. Tout ceci n’était que du "bla bla bla" extérieurs (pour Arjuna), comme les discours de la mère le sont. Les discours de Mère sont très divertissants vous savez, très drôles, c’est agréable de les suivre ; au lieu d'écouter de la musique, mieux vaux entendre les discours de Mère. Et puis les gens pensent que s’ils ont écouté les discours de Mère, ils sont déjà devenus Mère. C’est aussi ce qui est arrivé à Arjuna, mais il a trouvé qu’il lui manquait quelque chose, qu'il n’était pas devenu cet idéal. Pourtant son attention n’était toujours pas là où elle aurait dû être. Alors il a demandé à Shri Krishna:
-Je pense que je peux voir votre grande image.
-Très bien es-tu prêt? Lui a demandé Krishna.
-Oui, je suis prêt.
Et puis il est devenu le Virata, la vision du Virata. Et quand il l'a vu, il a dit: "Arrêtez, c’est trop pour moi." C’est ce qui devrait arriver à votre ami qui est cet enfant (intérieur), il devrait devenir ce Virata et quand vous voyez que cela se produit, vous devriez être surpris de vous-même: "Oh Dieu, j’ai grandi comme ça." Tout comme Yashoda est tombée aux pieds du petit enfant, vous devez tomber aux pieds de l'enfant qui est en vous. Je suis sûre maintenant, que cela se produira. Donc souvenez-vous : pas d’argument, pas d’explication, la Mère est indulgente, elle vous pardonnera tout, vous le savez.
Tout ce que vous faites, Je vous le pardonnerai, même si vous me tuez, Je vous le pardonnerai, mais vous ne serez pas capable de vous pardonner vous-mêmes. Alors permettez à cet enfant intérieur de grandir, de grandir pleinement. » Shri Mataji: Pourquoi tous les enfants pleurent comme ça?
Shri Mataji: Pourquoi pleure-t-il? Quel enfant est-ce?
Sahaja Yogi: Aarti.
Shri Mataji: Hum. Aarti a un problème. Sortez-la dehors, vous devez la soigner, elle a des problèmes depuis plusieurs jours. Vous devez nettoyer (vibratoirement) cet enfant. Mettez-la dehors un certain temps. Elle crie encore, mieux la faire sortir.
Vous devez prendre soin de vos enfants et de découvrir ce qui est ne vas pas chez eux s’ils pleurent. Je sais qui sont les enfants qui ne vont pas encore bien. Il suffit de ne pas prendre soin de leur ego. Occupez-vous en, nettoyez-les, c’est important... J’ai vu beaucoup d'enfants qui sont comme ça. Ils me voient, ils crient, pleurent, hurlent. Ce n’est pas le signe d'un enfant en bonne santé. Le fils de Rajesh ne pouvait même pas me regarder, il ne faisait que pleurer et crier. Maintenant, regardez-le, comme il est devenu agréable. Ainsi, pour chaque enfant qui est comme ça, ne dites pas – n’évitez pas le sujet. Prenez soin de cet enfant, mettez-le bien. Il faut vous occuper de voir que l'enfant va bien. Comme vous devez vous occupez de votre enfant (intérieur) occupez-vous aussi de celui qui est vraiment votre fils et ne vivez pas avec ce genre de malentendu : si un enfant pleure comme ça, il y a quelque chose qui ne va pas. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Diwali Puja, Hampstead, Londres, 06/11/1983

"Svarup/swarup" est la manifestation qu’une déité choisit pour révéler sa nature essentielle et authentique. En nous, cela correspond à la forme originelle, la nature réelle et essentielle de notre être, c'est-à-dire le Soi. "Vishwa" signifie ici "universel", en rapport avec l’univers. Le "Virata" est la Totalité, la forme cosmique du Soi, qui est la cause du monde matériel. l'Esprit Universel et Omniprésent prend la forme de l'Univers, c'est le "cerveau" du macrocosme. La "Vishwa Swarup" est donc la manifestation de la nature propre de Shri Krishna qui est le Virata, l’Etre Universel.
Notre enfant intérieur doit grandir à l’intérieur de ces valeurs profondes, authentiques liées à la connaissance du Soi. Cette évolution se fait par un contact étroit avec l'Etre cosmique et notre Esprit, donc par la méditation et les vibrations qui sont l'expression de cet Etre collectif.
Mais au départ, la mère qui est en nous représente notre mental et notre envie de bien faire, la voie intérieure qui nous dit de bien agir, et on doit la suivre. Cette discipline douce guide nos actions jusqu’au moment où elle doit s'effacer, se mettre aux pieds de l’enfant qui a grandi, c'est-à-dire que notre mental doit se met au pied de notre Esprit, car alors c'est notre Esprit qui commande notre être. Lorsque ce moment arrive, on est totalement identifié à notre Esprit. Image : peintures venant du Vietnam
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire