samedi 28 mars 2015

Le jour du Rama Navami, anniversaire de Shri Rama

« Shri Rama ne s'est jamais soucié de l’aspect extérieur ou de l’apparence d’une personne. Comme il est venu avant Shri Krishna, il a essayé de construire le côté interne de l'être humain. On peut donc dire, bien qu’il soit dans le cœur droit, qu’il agit par votre chakra de l’Hamsa et partiellement par votre chakra du Vishuddhi, dans sa partie interne. Parce que Shri Krishna, est en interne, Shri Rama, est Shri Vishnou. 
Donc, quand quelqu'un n’est pas, disons, très beau du point de vue des standards occidentaux - selon moi les normes occidentales sont plutôt bizarres, parce que les normes occidentales ne correspondent ni à Shri Krishna ni à Shri Rama. Quelqu’un comme Shri Rama était très bien portant, grand, avec des mains descendants jusqu'aux genoux, "ajanabav" ( ?) ; cela signifie celui qui est "ajanabav", et il était dodu, tous deux étaient dodus. Ils ne devaient pas être minces, parce que, bien qu’ils fussent nés de l'Agni (l’élément feu), Rama est né de l'Agni, l'eau est l'élément principal de Shri Vishnou. Donc, ils étaient tous deux dodus, ils n’étaient pas maigres comme un clou, en accord avec la conception moderne d'aujourd'hui qui impose d’être mince comme un clou, à l’image des patients atteints de tuberculose. 
Mais cela ne signifie pas tous les gens bien en chair sont bien. On pense toujours que les gens dodus sont logiquement - si Mère le dit ainsi, alors les gens dodus sont bien. Ce n’est pas la question, le côté intérieur, Je parle du côté intérieur de celui-ci, qui est tout le contraire. Le côté intérieur de celui-ci est absolument magnifique et totalement plein d'amour, d'affection et de chaleur. Une personne qui ne dispose pas de ces choses, c’est, tout d'abord, le signe d'une personne qui n’est pas un Sahaja Yogi. Une personne qui est très criarde, qui parle fort, qui crie, rit aux mauvais endroits, doit être à moitié folle, mais ne peut pas être un Sahaja Yogi. 
Voyez cette douceur de Shri Rama qui va aux extrêmes, que J’appelle sankocha, le côté formel, le formel, mais voyez-vous, en anglais, formel ne correspond pas - sankoch. Une fois, alors qu’il combattait Ravana, Il décapitait de ses flèches les dix têtes, l’une après l'autre. Et a décapité une tête, puis la seconde, et la première repoussait, car Ravana avait une sorte de bénédiction et personne ne pouvait le tuer en le frappant à la tête. Donc Lakshmana a dit :
 -Tu sais bien que ce Ravana ne peut pas être tué en étant frappé à la tête, alors pourquoi ne le frappes-tu pas au cœur?
- La raison, la voici : pour l’instant, il y a Mahalakshmi, la Sita, dans son cœur. Sita est dans son cœur. Alors comment pourrais-je le frapper au cœur alors qu’elle y est ? Cela pourrait la blesser.
- Alors, pourquoi continuer à le frapper à la tête? A-t-il dit.
- Parce que, une fois que je commence à le frapper vigoureusement à la tête, son attention va y aller. Dès que son attention sera sur sa tête, alors je pourrais le frapper au cœur.
Appréciez le sankocha. Voyez le sankocha, la façon dont il parlait.

Or il est arrivé, qu'il s’est montré très gentil un jour, lorsqu’une femme très laide (une démone), Shurpanaka, est venue pour à le séduire. Et elle a dit, elle était pour le séduire, elle lui a dit : - Rama Pourquoi tu ne m’épouses-tu pas? Je veux dire que parler ainsi à une personne comme Rama, qui est le Mariada Purushotama (le Seigneur de la correction) poser une si horrible question, aurait poussé quelqu’un d’autre à la battre, si ce n’est plus. Alors, Shri Rama a souri et lui a dit :
-Madame, je suis désolé. J’ai une épouse et je crois en une seule épouse  "Ekapatnivrata". Donc, je suis désolé, je ne peux pas vous épouser. Mais malicieusement, il a ajouté :
- Bien, mon frère est là. Sa femme est restée à Ayodhya. Vous pouvez le lui demander. Elle s’est approchée de lui et lui a demandé :
-Lakshmana pourquoi tu ne m’épouses pas?
Elle était devenue très belle. Elle s’était transformée en une belle femme. Elle avait dû aller dans une sorte de salon de beauté ou quelque chose, mais elle s’était faite ainsi, et elle était là. Lakshmana l’a regardée très en colère :
 -Vous, la laideron, pourquoi voulez-vous me poser une telle question?
Il lui a coupé le nez. Quand il lui a coupé son nez, cela se passait à Nasik et c’est pourquoi - nasika, signifie le nez - et c’est pourquoi vous êtes allés à Nasik, c’est l'endroit où il lui a coupé le nez. Il était très en colère, mais pas Shri Rama. Il lui avait dit, d'une façon qui était très convaincante, que, "voyez-vous, j’ai une épouse et je suis quelqu’un qui croit en une seule épouse". »
Shri Mataji Nirmala Devi, Rama puja, lors du dixième jour du Navaratri appelé Dassera, Les Avants, Suisse, 04/10/1987
Aujourd'hui, c’est le neuvième jour de Vasant Navratri (Navami). Et ce jour est appelé Ram Navami, car il fête la naissance de Rama.
"Ekapatnivrata" est un mot sanscrit qui signifie monogamie : "eka" signifie "un", "Patni" épouse, et "vrata", "voeu".
Cette histoire appartient au Ramayana. Shri Rama accompagné de Sita et Lakshmana, vivaient à Panchavati… Un jour, une ogresse nommée Surpanakha, qui était la sœur du roi rakshasa Ravana, a voulu séduire Shri Rama, en vain. Quand elle a essayé d'attaquer Sita, Lakshmana lui a coupé les deux oreilles ainsi que le nez. Il y a plusieurs versions du même thème. 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire