mardi 3 mars 2015

Emmenez vos enfants voir leurs grands-parents

Sahaja Yogi: Si vous êtes un Sahaja Yogi et que votre femme vous quitte, ou que votre famille vous délaisse, comment réagissez-vous?
Shri Mataji: C’est déjà le cas pou moi! Un long applaudissement suit. 
Quatorze années ont maintenant passé, et c’est toujours pareil. La seule chose que vous pouvez faire, c’est de prouver, de prouver par votre propre comportement, par votre propre exemple (que Sahaja Yoga est bon pour vous). S’ils sont honnêtes, ils l'accepteront, s’ils sont malhonnêtes, oubliez-les. Ce que l'on appelle la famille est temporaire, voici la famille éternelle que vous avez. Donc, ne vous querellez pas, ne vous disputez pas avec eux, laissez-les, ils viendront vers vous. En fait, vous ne devriez jamais les forcer à venir à Sahaja Yoga. 
Je vous donne une autre directive, car beaucoup de gens qui sont des Sahaja Yogis, n’emmènent pas leurs enfants voir leurs grands-parents, parce que, selon eux, ils ne sont pas des Sahaja Yogis. Quelquefois, certains n’amènent pas leurs leurs enfants chez leurs grands-parents car ils pensent qu'ils vont les gâter. Tant qu’ils ne sont absolument contre Sahaja Yoga, s’ils ne sont pas opposés à Sahaja Yoga, vous devez amener vos enfants chez eux, il n'y a aucun mal à le faire. Car les gens ont adopté une attitude très bizarre. Mais s’ils sont définitivement opposés à Sahaja Yoga, agissent contre Sahaja Yoga, alors n’allez pas les voir. Mais tant qu'ils sont neutres, ils ne font aucun mal à Sahaja Yoga, ils ne sont pas contre Sahaja Yoga, ils ne sont pas contre vous. Il n’y a donc aucun mal à aller les voir avec les enfants. Je veux dire que les Sahaja Yogis ont tellement peur des mauvaises vibrations qu'ils ressemblent à des personnes schizophréniques ! 
Il ne devrait pas y avoir de manies, Sahaja Yoga n’est pas maniaque. C’est un pouvoir qui devrait vous donner plus de puissance au lieu de faire de vous des gens apeurés. Vous n’êtes pas des reclus, des gens exclus du reste du monde. Vous n’êtes pas exclus. Vous êtes exclusifs, mais pas exclus. C’est encore une question de discernement. Donc, allez de l'avant. Rencontrez tout le monde, parlez à tout le monde, soyez gentils avec tout le monde, allez dans tous les magasins, allez voir vos parents, parlez-leur gentiment, soyez gentils, ne parlez pas de Sahaja Yoga. Sinon, vous allez développez des cornes ! Shri Mataji rit. 
Donc, "sentir les vibrations, les mauvaises vibrations, les bonnes vibrations de tout le monde" c’est folie. 
Et il y a un homme qui est venu me voir ; il est freudien et il a écrit dans un livre que les Sahaja Yogis sont schizophréniques. Oui, il l’a fait. C’est un homme en Inde, un idiot. Et vous voyez, il doit avoir rencontré quelques Sahaja Yogis de la périphérie, vous voyez, qui ont eu peur de lui parler : "vous êtes freudien. Je ne veux pas voir votre visage". Pourquoi devriez-vous avoir peur de quiconque?
Shri Mataji Nirmala Devi, séminaire de Rouen,  jour suivant celui du Sahasrara. Rouen, 06/05/1984 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire