vendredi 6 février 2015

Shri Mataji à la rencontre des Soufis de Nizzamudhin


 
Shri Mataji: Nous vénérons le Prophète Mohamed, vous ne faites pas de puja, mais nous faisons un puja au Prophète.
Imam soufi: Wah !
Shri Mataji: Nous vénérons Ali, Mohamed et toutes les autres grandes âmes. Nous les vénérons et croyons en eux tous. Nous les vénérons, nous y croyons. Aussi Rama, Sri Krishna, Isa Masiah, Mahavir, Bouddha. Les Sahaja Yogis les vénèrent et les prient tous, parce qu'ils ont compris que ce tous sont des fleurs du même arbre. Toutes ces fleurs sont venues d'un seul arbre, mais nous cueillons ces fleurs puis ensuite, on se combat avec ces fleurs mortes. Nous avons besoin de fleurs qui sont en vie. Voyons maintenant parmi nous, nous avons des hindous, des musulmans, des juifs, ce sont des gens de tous les pays, il y a des japonais, et de 56 pays. En Russie, nous avons de ces personnes par milliers. Maintenant, les yogis sont devenus des soufis. Tant que cela ne se produira pas, il ne peut y avoir d'harmonie et nous n’aurons ni paix ni bonheur. Cette haine ne va bénéficier à personne, ni aux musulmans ni aux hindous. Tout le reste est inutile. 
Imam: Oui, c’est vrai
Shri Mataji: Et c’est ce que nous faisons. Maintenant seuls quelques-uns sont venus ici, seuls quelques-uns du groupe ont choisi de venir ici. Sinon, dans chaque pays, il y a des milliers de ces personnes (les yogis). Parce que ce sont des chercheurs, ce que vous appelez "bandey". Ce sont des "bandey" qui cherchent. Il y a d'abord un questionnement intérieur qui pousse la personne à chercher. Or , nous devons tout comprendre. Les gens ne comprennent pas tout ce qui est écrit dans le Coran. Mon père a fait la traduction de Qura-e-Sharif en hindi et il y est écrit qu'il n’y a que l’unité et que nous devons devenir tous unis et vivre en harmonie et en paix. Nous devons penser à ce qui va arriver à nos enfants. Il ne devrait y avoir que la paix et l'harmonie. Il n'y a aucun profit à lutter à l'intérieur de soi et avec l'autre. C’est inutile. Maintenant, regardez-nous, il y en a des milliers. Vous l'avez vu aujourd'hui, ils sont venus. Personne ne se bat avec l’autre, ils sont tous paisibles, mari et femme, aucun ne regarde la femme d'un autre, ni les enfants. Tous ont des yeux purs. Normalement, on ne voit pas de telles choses dans les pays étrangers. On pourrait trouver cela chez un musulmans ou deux. Mais ces gens ont réussi à sortir de cette saleté de là et sont arrivés ici, eux-mêmes, parce que tout est à l'intérieur de nous. L'Islam est aussi en nous, tout est à l’intérieur. 
Imam: Tout Qayanat (l’univers) est en nous.
Shri Mataji: Oui, tout, tout. Et quand cela arrive, alors il ne reste plus aucune pensée.
Imam: Oui, Il a dit : d'abord vous devenez mien, puis le monde sera à vous.
Shri Mataji: oui, vous avez raison

Shri Mataji Nirmala Devi, rencontre avec les soufis, traduit de l’hindi, tombeau de Hazrat Nizamuddin, Delhi, 20/03/1993 
Suite sur :


Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire