mardi 17 février 2015

Maha Shivaratri, le jour de Shiva

Aujourd'hui, mardi 17 Février 2015, en Inde comme au Népal, on rend hommage au Seigneur Shiva. Des célébrations pour le Maha Shivaratri auront lieu partout dans le pays.

 « Aujourd’hui, nous allons faire un puja à Shri Shiva. Comme vous le savez, Shri Shiva est la réflexion en nous de Shri Sadashiva. Je vous ai déjà parlé de la réflexion : Sadashiva est Dieu Tout-puissant, celui qui observe le jeu de l’Adi Shakti. Mais, c’est le Père qui observe chaque être de sa création à lui, ou de sa création à elle. Son soutien à l’Adi Shakti est un renfort total, complet. Il n’a aucun doute à l’esprit au sujet des capacités de l’Adi Shakti, mais s’il découvre que des gens, ou le monde en tant que tel, essayent de perturber le jeu de l’Adi Shakti ou de gâcher son œuvre, alors il entre dans une humeur colérique, et il détruira toutes ces personnes, et peut-être qu’il détruira aussi le monde entier.

D’un coté, il est colérique, c’est certain, de l’autre, c’est l’océan de la compassion et de la joie. C’est pourquoi, quand il se reflète en nous, nous recevons notre Réalisation du Soi, la lumière de notre Esprit et nous plongeons dans cet océan de joie. Il est aussi l’océan de la connaissance. Ainsi, ceux qui reçoivent la Réalisation du Soi, reçoivent la connaissance du Divin, qui est très subtil, qui pénètre chaque atome et chaque molécule. Le pouvoir de cette connaissance se trouve là. Son style est tel que, par compassion, il pardonne même à des "rakshasas" très cruels, s’ils se consacrent à lui. Car sa compassion n’a pas de limite, et quelquefois, ces mêmes personnes qu’il a bénies, essayent de perturber les dévots de l’Adi Shakti. Mais c’est juste pour créer une dramaturgie, un événement. S’il n’y avait pas de dramaturgie, les gens ne comprendraient pas. Nous devions avoir le Ramayana, nous devions avoir le Mahabharata, il fallait que le Christ fut crucifié, que Mahomet fut torturé. Il y a eu toute cette dramaturgie parce que sans événements, les gens ne se souviendraient pas. Donc, durant la vie spirituelle des êtres humains, ils ont connu de nombreuses histoires, entre les bénédictions de Shiva et les pouvoirs de l’Adi Shakti. 
Comme les temps ont changé, aujourd’hui, dans l’histoire de la spiritualité, une grande découverte a été faite : les gens peuvent recevoir leur Réalisation en collectivité, en masse, des milliers peuvent recevoir leur Réalisation. 
Nous devrions savoir ce qu’est cette Réalisation que nous avons reçue, ce qu’elle signifie et ce qui en est le point culminant. Tout d’abord, Je dois vous dire que le mental dont nous parlons et dont nous dépendons est un mythe. Le mental n’existe pas, le cerveau c’est la réalité, pas le mental. Le mental est créé par nos réactions au monde extérieur ; nous réagissons soit à nos conditionnements, soit à notre ego. C’est pourquoi ce mental est comme des bulles sur l’océan de la réalité, mais il n’est pas la réalité. 
Ce mental, quel que soient nos décisions, notre savoir, est très limité, illusoire et parfois choquant. Le mental se déplace toujours dans une direction linéaire, et comme il n’a pas de réalité en lui, il revient sur lui-même comme un boomerang. Par conséquent, toutes les actions, toutes les projections que nous avons faites jusqu’ici, semblent revenir sur nous. Tout ce que nous découvrons, revient à nous comme un pouvoir de destruction ou une onde de choc. Il faut donc décider quoi faire, comment sortir de ces rails de notre mental. La solution, c’est la Kundalini. Lorsqu’elle est éveillée, Elle vous emmène, grâce à cet éveil, au-delà du mental. La première chose, c’est d'aller au-delà du mental. »  
Shri Mataji Nirmala Devi, Maha Shivaratri puja, Sydney, Australie, 03/03/1996

Shri Mataji a décrit Shiva comme étant le reflet en nous de Dieu Tout-puissant. Il est le Dieu témoin qui jouit de la création de l'Adi Shakti.  
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire