jeudi 19 février 2015

Le pur désir selon Sahaja Yoga


« Si vous sautez sur le côté gauche, alors vous commencez à vous déplacer sur ce côté, puis vous pouvez devenir n’importe quoi. Tout ce que nous entendons sur des gens, sur la façon dont ils assassinent et violent et font ceci et cela, toutes ces choses se mettent à entrer très facilement parce que cette énergie se trouve au-delà de la Kundalini, parce que vous passez sur ce côté (le canal gauche)– très bien, vous voulez des "bhoots", ayez des "bhoots". Vous voulez tomber malade, allez-y. Vous voulez vous laisser aller à faire des choses grossières, soyez grossiers. Quoi que vous vouliez, vous pouvez l'avoir. C’est aussi à votre disposition, personne ne peut vous arrêter. Vous voulez être sournois, vous voulez parler dans le dos des autres, allez-y. C’est aussi très ordinaire. J’ai entendu dire que les Sahaja Yogis, surtout les dames, continuent à faire des messes basses, à commérer. C’est ainsi que nous ne pourrons jamais grandir.

S’il vous faut parler, ne dites que du bien des autres. Sinon, ne parlez pas, c’est mieux. Ces choses ne vont pas nous aider car nous ne sommes pas ici dans ce monde, à ce stade, pour construire d'autres églises ou d’autres temples ou des mosquées. Non – on en a eu assez, on a eu assez de problèmes. Alors maintenant, nous voulons construire, pour nous-mêmes, une demeure d'amour et de pureté, mais ceux qui sont les résidents n’ont pas (ce désir), alors comment peut-on avoir de l'amour? Il y aura toujours des jalousies et de l'égoïsme et toutes ces choses.

Alors quand on parle de la lumière de la Kundalini, on doit comprendre que cette lumière se répand dans notre vie, autour de vous et s'exprime d’une très belle manière. Tout le monde dit que les Sahaja Yogis ont l'air très différents des autres. Il y a de l’éclat sur leur visage. Il y a un - ils ressemblent à des fleurs, tant d’entre eux, (ils ont l’air) détendus. Ce sont très belles personnes.
Par exemple, à Cabella, les gens ont été très impressionnés. Ils ont dit : "Ce sont des jeunes et ils sont venus ici, ils ne se battent pas, tout cela, il n'y a pas de hooligans parmi eux." Ils sont très surpris de voir à quel point vous pouvez être sensibles, tant d'entre vous (sont rassemblés). Si autant de gens se rassemblent quelque part, ils peuvent devenir incontrôlables en un rien de temps. Je veux dire que même un petit groupe peut devenir fou. Pour un rien, ils deviennent fous.
Donc ce comportement collectif, qui est le vôtre, a été très clairement constaté par ces modestes villageois. Pour cela, vous devez simplement désirer. Il vous suffit de désirer et cette volonté pure agit dans la bonne direction, sinon, vous pouvez obtenir tout ce que vous voulez. Vous voulez de l'argent? Très bien, ayez-en, passez sur le côté droit. Faites de l'argent comme ceci, faites de l'argent comme cela, faites ce que vous voulez. Alors, vous voulez tuer quelqu'un, d’accord, passez sur le côté droit. On peut avoir ainsi beaucoup de gens qui iront tuer tous ceux qu'ils veulent. Ensuite, vous voulez un peu de publicité ou quelque chose de ce type ? D’accord, passez sur le côté droit.
Toutes ces choses peuvent se produire, tout ce que vous voulez, selon le mouvement que vous avez. Mais pour évoluer, votre désir doit être un pur désir, celui d’obtenir cette grande personnalité d’amour et de belles relations. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Adi Kundalini puja, Weilburg, Allemagne, 11/08/1991 

Le mouvement dont parle Shri Mataji, c’est celui de notre attention. Notre attention se porte là où va notre désir. Ainsi, si l’on désire obtenir de l’argent, notre attention n’est plus posée sur notre Esprit mais se pose sur des choses extérieures à nous-mêmes. Pour mettre en application ce désir d’argent, nous allons utiliser l’énergie du canal droit, qui est une énergie limitée contrairement à celle de la Kundalini qui est inépuisable. Si on se déplace trop loin sur le côté droit, on tombe dans la violence et la cruauté. Utiliser cette énergie du côté droit ne nous satisfait pas, au bout du compte. Seul le désir pur peut être assouvi et c’est celui concernant notre évolution intérieure. 

Cet extrait n'est pas sans rappeler celui de Saint Mathieu 7-13:
"13 "Entrez par la porte étroite. Oui, large la porte, vaste la route qui conduit à la perte, et nombreux ceux qui y entrent. 14 Étroite la porte, resserrée la route qui conduit à la vie, et rares ceux qui la trouvent. 15 "Gardez-vous des faux inspirés ! Ils viennent vers vous en vêtements de brebis, mais au-dedans ce sont des loups voraces. 16 C'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. Des raisins se cueillent-ils sur des épines ? Ou des figues sur des ronces ? 17 Ainsi, tout arbre bon fait de beaux fruits; mais un arbre pourri fait de mauvais fruits. 18 Un bon arbre ne peut faire de mauvais fruits, ni un arbre pourri faire de beaux fruits. 19 Tout arbre qui ne fait pas de beaux fruits est coupé et jeté au feu. 20 Ainsi, c'est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. 21 "Tous ceux qui disent : 'IHVH-Adonaï ! IHVH-Adonaï !' n'entrent pas au royaume des ciels, mais seulement celui qui fait le vouloir de mon père des ciels. 22 Nombreux me diront en ce jour : 'Adôn, Adôn ! N'est-ce pas en ton nom que nous avons été inspirés, en ton nom que nous avons jeté dehors les démons, en ton nom que nous avons fait de nombreux prodiges ?' 23 Alors je leur déclarerai : 'Jamais je ne vous ai connus ! Retirez-vous de moi, fauteurs de non-tora !' 24 Aussi tout entendeur de ces paroles que je dis et qui les réalise, ressemble à un homme sage qui a bâti sa maison sur le roc. 25 La pluie descend, les torrents viennent, les vents soufflent et tombent sur cette maison. Elle ne tombe pas : oui, elle est fondée sur le roc."

Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire