samedi 14 février 2015

L'inconscient doit devenir conscient



« Supposons que Je dise : "Il y a de la belle musique ici", vous ne pouvez pas l’entendre. Mais si J’apporte une belle radio et que Je la branche sur le secteur, vous pourrez entendre cette belle musique et vous en serez très étonnés. 
Je vous dit que vous êtes réellement fait de la même manière : un bel instrument qui doit simplement se connecter au secteur. En ayant développé votre ego et votre superego, et (la fontanelle) s’étant refermée par la calcification, vous êtes devenu une individualité pour rechercher Dieu. Et à ce stade, à l’époque moderne, il y a tant de gens qui sont des chercheurs. Que cherchez-vous en vous-mêmes? Vous recherchez cet Absolu, qui donne du sens à tout ce qui est relatif. Vous recherchez votre nature saine. Vous recherchez la relation de ce microcosme au macrocosme, qui est l'Etre supérieur ou l'Etre primordial. 
Grâce à de nombreux psychologues comme Jung et de nombreux biologistes comme du Noüy, et d'autres personnes, nous avons entendu parler de la Conscience Collective. 
Mais en Inde, c’est un fait très connu qu'il vous faut plonger dans votre conscience collective, qu'il doit y avoir une percée dans votre inconscient, pour qu'il ne fasse plus qu’un avec votre conscient. 
Il doit y avoir une percée dans l'inconscient pour que l'inconscient devienne conscient. Il doit le devenir, c’est une actualisation. Il ne s’agit pas de vous raconter des histoires ou de vous faire un lavage de cerveau. Cela doit vous arriver. 
Votre instrument doit commencer à travailler. Cela signifie que vous devriez posséder cette connaissance subjective. C'est-à-dire que l'Esprit, qui est dans le cœur, qui sait tout sur vous, doit se manifester à votre conscient. Cela signifie que votre Esprit, l'Atma, doit être ressenti par votre système nerveux central. Sinon, toutes ces histoires à dormir debout n’auraient aucun sens. » 
Shri Mataji Nirmala Devi, programme public, Zurich, Suisse, 01/05/1980

Le biologiste dont parle Shri Mataji est certainement Pierre Lecomte du Noüy, dont les livres ont été traduits en anglais. Il a de ce fait atteint un large public dans le monde entier à la fin des années 30. Cependant, il est tombé dans l’oubli en France.


 « C'est dans ce qu'il y a de divin en l'homme, et non dans ce qu'il y a d'humain dans les doctrines qu'il faut chercher l'unité des religions. » 
Pierre Lecomte du Noüy, La dignité humaine, page 153
Vidéo : "Nama Shivaya" de Bhakti
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire