mardi 24 février 2015

Absorbez les qualités divines pour éviter le fanatisme

Sahaja Yogi: Comment pouvons-nous mieux nous protéger, si nous travaillons dans un environnement qui va à l’encontre de Sahaja Yoga ?
Shri Mataji : C’est l’endroit où vous devez travailler, donc c’est difficile. Mais ce dont vous pouvez vous emparer, qui correspond à ce que vous pensez être une des qualités de la Mère, essayez de l’absorber… Quelle est la première qualité de Mère? C’est qu’elle est venue sur terre et a travaillé pour des personnes très éloignées d’elle. Elle s’est abaissée pour élever les autres. ... 
 Ainsi, vous devez d’abord établir la qualité de la Terre Mère, elle qui absorbe tous les problèmes, qui vous donne le meilleur de ce qu’elle a. Commencer par la Terre Mère, c’est commencer par la Kundalini. C’est comme cela que l’on devrait commencer à absorber. La pure forme pure de la Kundalini de la Mère, c’est la pureté, la pureté qui nettoie. Mais êtes-vous purs ? Etes-vous purs au fond du cœur ? Pensez y simplement. Et ensuite, vous commencez avec la pureté, c’est comme cela que vous devez établir les différents chakras, en purifiant tous les chakras et, au bout du compte, quand vous les avez tous purifiés, vous l’avez installée en vous. Ainsi nous comprenons que maintenant nous devons évoluer de l’intérieur et vers l’extérieur en répandant notre lumière au niveau horizontal. Ce n’est que lorsque vous devenez à l’image des déités que votre lumière va se répandre horizontalement, sinon pas autrement. Ce que nous signifions lorsqu’on dit que quelqu’un a reçu un "siddha" (pouvoir) d’une Déité en particulier : le "siddha" de Ganesha, le "siddha" de Shri Krishna. Donc, d’abord, quand vous développez leurs pouvoirs manifestes, externes, vous voyez, de gentillesse, de compassion, de témoin et tous ceux-là, vous pouvez ensuite développer les autres qualités qui ont un aspect destructeur. Il faut développer en premier le côté constructif, ensuite le côté destructeur va automatiquement fonctionner, ne vous tracassez pas. 
C’est comme Shri Krishna qui d’un côté jouait avec des garçons vachers ordinaires et qui, de l’autre, tuait des rakshasas. Devenez tout d’abord comme Lui et ensuite, automatiquement, vous obtiendrez ses autres pouvoirs. On ne donne pas d’épées à un imbécile, n’est-ce pas ? Il faut donc comprendre que l’on doit développer les qualités constructives de chaque Incarnation pour qu’ensuite on soit doté de leurs qualités destructives. 
Si vous comprenez cet enchaînement, il n’y aura pas de fanatisme car le fanatisme survient lorsque vous commencez à penser que vous êtes une Incarnation ou que vous pouvez faire tout ce qu’une Incarnation a fait. Par exemple, les Chrétiens pourraient penser qu’ils pouvaient devenir Kalki (le Christ vengeur), sans attendre même sans son avènement, et prendre un fusil d’une main et la Bible dans l’autre. Et les Musulmans n’ont jamais cru que Mahomet était une Incarnation, et ils pourraient penser : "Puisque c’était un prophète et pas une Incarnation, alors nous pourrions faire comme lui." De même, les Hindous, quand ils deviennent fanatiques, se mettent à penser qu’ils sont devenus de grandes Incarnations. A nouveau, il faut du discernement pour développer tous les aspects constructifs d’une Incarnation. 
Donc, après le séminaire, rappelez-vous mes propos à ce sujet : vous devez vous concentrer sur une Déité pour absorber ses qualités, sinon, vous n’entretenez aucun lien avec cette Déité et il ne sert à rien de dire des mantras. Par exemple, on pourrait dire : "mon chakra a un blocage ou ce chakra est bloqué." Pourquoi ? Parce qu’il manque un aspect de ce chakra que vous n’avez pas encore absorbé. Alors maintenant, essayez de vous identifier avec les qualités constructives de chaque Déité.» 
Shri Mataji Nirmala Devi, séminaire de Rouen, jour suivant celui du Sahasrara. Rouen, 06/05/1984 

Avant de vouloir transformer une situation, il faut essayer d’absorber les qualités divines que les Déités, les Incarnations représentent. Ensuite, une fois que l’on a purifié nos chakras alors les vibrations fonctionnent d’elles-mêmes, à travers nous. Si l’on essaie d’agir directement, on risque de développer avant tout son ego. 
Transcription non vérifiée. 
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire