mardi 13 janvier 2015

Sankranti, la fête du Soleil



« Aujourd’hui nous célébrons un jour spécial ici qu’on appelle “Makar Sankranti". Pour informer les Sahaja Yogis étrangers, Je vais vous expliquer ce que cela signifie. Shri Mataji parle en marathi.
Cela veut dire qu’aujourd’hui, c’est le jour où le soleil passe du Tropique du Capricorne au Tropique du Cancer.
C’est un jour très important pour nous, car en été, c’est la saison des récoltes, et puis nous attendons avec impatience la pluie ainsi que les nombreuses choses qui se passent, dans chaque pays. Le soleil tombe à angle droit sur ce pays durant l’été et alors nous accueillons le soleil. Nous mangeons un mets - que vous devez avoir déjà goûté - que nous appelons "til" et "jaggery (ou jagrut)". C’est pour préparer le corps et le mental, leur donner suffisamment pour recevoir le soleil. Car lorsque vous vivez en saison froide, tout votre corps et votre mental deviennent léthargiques et vous devenez parfois très paresseux dans l’agir, dans le sens où le jour est si court que vous ne pouvez pas accomplir grand chose. Donc, le corps est devenu froid, comme on dit. Nous consommons ces choses qui nous donnent de la chaleur, pour que le corps soit prêt à recevoir la chaleur du soleil, pour l’accueillir.


Pour surmonter l'inertie qui s’installe avec le temps froid et aussi pour dynamiser le corps, l’ajuster au soleil, les gens utilisent plusieurs façons d'accueillir l'autre, en lui donnant quelque chose qui créé de la chaleur dans le corps.
Mais cela a une autre expression très subtile, que Je trouve être celle-ci : quand ils vous donnent ces douceurs, ils vous disent : "maintenant, prenez du til et du gul et dites des choses douces." Parce que quand vous prenez du til et du gul, votre corps s’échauffe et vous devenez quelqu'un qui passe sur le canal droit. Et quand vous devenez quelqu’un du côté droit, vous parlez rarement avec douceur. Donc, c’est un avertissement : vous mangez toutes ces choses, mais cela ne veut pas dire qu'il faut monter sur vos grands chevaux avec ego, et commencer à éclabousser tout le monde. C'est une chose très subtile à comprendre que lorsque nous adoptons tempérament du côté droit, notre (cerveau) est tellement recouvert par notre ego que nous n’avons pas l’impression de heurter les autres par ce que nous disons.
S’il y a deux personnes égocentriques, elles peuvent se débrouiller entre elles. Mais s’il y a une personne égocentrique et une autre qui est effacée, c’en est fini de la personne effacée. C’est pourquoi on dit qu’aujourd'hui, c’est le jour où on se met à parler très gentiment. Même avec un ennemi ou quelqu'un qui n’est pas amical avec vous, ou s’il y a eu un malentendu, c’est le jour où l’on dit que: "d’accord, prenez cette douceur et dites quelque chose de très doux." Il faut se parler gentiment l’un à l'autre.
Mais aujourd'hui justement, Je crois avoir reçu une lettre d'une Sahaja Yogini, qui était si rude que J’ai été surprise de devoir la recevoir en ce jour – pas adressée à moi, mais à une autre Sahaja Yogi. Donc, il y a une chose aujourd'hui que nous devons décider, faire le vœu que nous ne parlerons pas durement à un autre Sahaja Yogi... La première chose que l'on doit apprendre, c’est que nous devons avoir du respect.
Or, le Soleil est tellement respecté dans ce pays (en Inde), qu’au matin, tous les gens se lèvent et font "namaskar" (saluent) Surya (le Soleil) en récitant tous ses noms et font un type particulier d'exercice, pour montrer qu'ils s’en remettent totalement à la volonté de Surya.
Et c’est le jour où lorsque nous le célébrons, c’est un moyen de nous en remettre à Surya, au Soleil, qui est, comme vous le savez, la résidence du Seigneur Jésus-Christ. Il réside sur le Soleil Alors, il était si humble, il résidait au soleil avec tant d’humilité ! Plus vous vivez selon le soleil, plus il devrait y avoir d’humilité. Bien sûr, Je dois dire qu’en Inde, les gens sont plus humbles (qu’en occident). Mais pourtant, la caractéristique du Soleil fait qu’il peut vous rendre extrêmement arrogants et très désagréables. Une personne désagréable peut vraiment détruire toutes sortes de bonnes relations. Mais la pire chose qui nous arrive, c’est que nous perdons notre intégration. Parce que lorsque nous disons des choses dures à quiconque, nous nous sentons coupables, et nous avons un autre problème : notre cœur se sent mal, notre foie se sent mal, tout est bouleversé, et donc vous vous sentez absolument désintégrés. Et cette désintégration est le signe d’une non évolution, ou devrions-nous dire, d’une chute. »
Shri Mataji Nirmala Devi, Makar Sankranti Puja, Mumbai, Inde 14/01/1985

Sankranti correspond au solstice d'hiver selon le calendrier solaire indien. En Inde, il est célébré le 14 janvier par des échanges de ladous, sortes de sucreries en forme de boule, faites à partir de graines de sésames et de mélasse (sucre de canne non raffiné), entre le bonbon et le dessert. En échangeant ces ladous, qui sont des petits cadeaux, des marques de bienveillance, les gens se saluent en disant : ‘til-gul ghya, god god bola’ ce qui signifie "acceptez ces douceurs et parlez avec douceur." Le sens profond de ces échanges, c'est que des paroles douces permettent de faire une trêve, de pardonner les rancœurs et d’apaiser les hostilités. En fin de compte, cela restaure l'amitié. 
C’est un jour particulier pour les femmes mariées du Maharashtra, qui se réunissent pour une fête de ‘Haldi-Kumkum’ où elles s’offrent mutuellement des cadeaux et des ustensiles de cuisine qu’elles ont achetés ce jour-là. 
Pour Sahaja Yoga, la signification de ce jour est liée à Surya, le Soleil. Celui-ci correspond à notre canal droit et la lumière du soleil est l’élément du 6e chakra, l'Agnya.
Publié par dictionnaire sahaja yoga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire